Biodiversité : le castor se réinstalle peu à peu en France

Publié Mis à jour
Biodiversité : le castor massivement réintroduit en France
Article rédigé par
A. Chopin, N. Salem, France 3 Nîmes, Images La maison du castor, J. Chouquet - France 3
France Télévisions
Quasiment disparu au milieu du siècle dernier, on compterait plusieurs milliers de castors en France aujourd’hui. Une excellente nouvelle, l'animal étant très utile à la nature.

La nuit, il arrive qu'on le confonde avec le ragondin, son cousin d'Amérique du Sud. Mais quand on les regarde bien, quelques détails les différencient comme la queue ou le poil. L'un, le ragondin est mal aimé, tandis que le castor est surnommé l'architecte des berges. Paul Hurel est le spécialiste de l'espèce en France et recense chaque jour des incidences de sa présence. "On retrouve des fragments de bois à l'intérieur, donc c'est vraiment typique de la crotte de castor", explique-t-il.

Des milliers de castors en France

Longtemps chassé pour sa fourrure, sa viande ou ses sécrétions utilisées en parfumerie, il a été réintroduit. Protégé depuis les années 60, il se réinstalle progressivement. Ses barrages et les canaux qu'il creuse nous protège des inondations. Ils seraient plusieurs milliers répandus sur la Loire, le Rhône et dans la Gard. Après avoir quasiment disparu il y a un siècle, le castor se sent de nouveau bien en France, une bonne nouvelle pour la biodiversité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.