Le sort de Guantanamo fait débat entre les USA et Cuba

Les relations diplomatiques entre les USA et Cuba sont peut-être officiellement rétablies, mais les sujets de discorde restent nombreux.

FRANCE 2

Le drapeau cubain flotte sur l'ambassade à Washington, mais les sourires et poignées de main historiques n'ont pas empêché d'entrer dès le 20 juillet dans le vif des sujets qui fâchent. La première visite au département d'État d'un chef de la diplomatie cubaine depuis 1958 a entraîné une première discorde, lorsque le Cubain a demandé la restitution des territoires de Guantanamo.

"Pour le moment, il n'y a pas d'intention de notre part d'altérer le traité de location de la baie de Guantanamo", s'est exprimé le secrétaire d'État américain John Kerry. Une base militaire de l'US Navy est installée là-bas à plus de 1 000 kilomètres de La Havane. Une base stratégique sur l'Atlantique et un petit bout d'Amérique en territoire cubain. C'est ici que les États-Unis ont ouvert leur prison pour les combattants capturés à travers le monde après le 11 septembre. Ce qui s'y passe échappe à la justice américaine, car le territoire est cubain.

Cuba veut sa restitution

Ces 49 km² de terre ferme sont en fait loués à Cuba par les USA depuis 1903. Le loyer s'élève à 4 085 dollars par an suite à la révision de 1934.

Dès son arrivée au pouvoir, Fidel Castro a réclamé sa restitution en vain. Pour Cuba, ce territoire est illégalement occupé par les États-Unis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat américain dans le centre de détention militaire de Guantanamo (Cuba), le 9 avril 2014.
Un soldat américain dans le centre de détention militaire de Guantanamo (Cuba), le 9 avril 2014. (MLADEN ANTONOV / AFP)