États-Unis : la peine de mort, un sujet délicat, mais pas tabou

En direct de Washington, Valérie Astruc fait le point sur la peine de mort aux États-Unis.

FRANCE 2

Dans un rapport, le FBI a reconnu que 60 dossiers de condamnés à mort pourraient reposer sur des enquêtes qualifiées de douteuses.

La peine de mort n'est plus un sujet tabou aux États-Unis, "les républicains sont évidemment favorables à la peine de mort. Même Donald Trump, le milliardaire, veut la renforcer et l'étendre à d'autres crimes", rapporte Valérie Astruc avant de préciser qu'en revanche, "Hillary Clinton est assez muette sur le sujet même si, dans le passé, elle s'est montrée favorable. Sans doute parce que les Américains approuvent toujours à 56% la peine capitale".

Des ratés

Mais ce qui a récemment choqué l'Amérique, ce sont les injections létales ratées. "Deux condamnés sont morts dans d'atroces souffrances après avoir reçu des substances non testées", poursuit la journaliste de France 2. "Il faut dire que l'Amérique fait face à une pénurie de produits mortels", conclut Valérie Astruc en direct de Washington.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le recours aux injections létales lors des exécutions de condamnés à mort a créé la polémique aux Etats-Unis ces derniers mois.
Le recours aux injections létales lors des exécutions de condamnés à mort a créé la polémique aux Etats-Unis ces derniers mois. (AP / SIPA)