Coup d'Etat en Guinée, le président otage des putschistes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
guinée putsch
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Larguet, P.-M. de La Foata - franceinfo
France Télévisions

En Guinée, des putschistes ont pris en otage Alpha Condé à Conakry. Ils ont diffusé une vidéo du président détenu. Un coup d'Etat condamné par la France et l'ONU qui réclament sa libération. Après des scènes de liesse, un couvre-feu a été décrété.

Dans les rues de Conakry, en Guinée, une partie des habitants expriment leur joie dimanche 5 septembre après la destitution du président Alpha Condé revendiqué par des militaires putschistes. Dans la matinée, le quartier présidentiel de la capitale guinéenne s'(était) est réveillé sous des tirs nourris. Dans l'après-midi, des soldats des forces spéciales ont interrompu les programmes de la chaîne de télévision nationale, drapeaux guinéens sur les épaules, "pour annoncer la dissolution de la Constitution en vigueur et des institutions".

De président réformateur à dirigeant autoritaire

Les putschistes ont aussi fait circuler une vidéo prouvant qu'ils détiennent le président âgé de 83 ans. Avec son jean et sa chemise déboutonnée, Alpha Condé y apparaît sonné et agacé. Il refuse de répondre aux questions des militaires. Au fil de ses trois mandats, cet ancien opposant historique a perdu son image de président réformateur, élu démocratiquement il y a 11 ans, et il est perçu par certains comme un dirigeant autoritaire s'accrochant au pouvoir. La France, l'ONU et l'Union africaine condamnent ce coup d'Etat et appellent à la libération immédiate d'Alpha Condé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.