Tempête Gloria : 1 500 habitants évacués dans les Pyrénées-Orientales, 23 000 foyers toujours privés d'électricité

En fin de journée, les deux points critiques se situaient autour des fleuves Agly, au nord de Perpignan, et Aude, au sud de Carcassonne, placés en "vigilance rouge crue".

La tempête Gloria fait déborder La Tet à Perpignan, le mercredi 22 janvier 2020.
La tempête Gloria fait déborder La Tet à Perpignan, le mercredi 22 janvier 2020. (JC MILHET / HANS LUCAS / AFP)

La tempête Gloria continue de frapper le sud de la France. L'Ariège et la Haute-Garonne ont à leur tour été placées en vigilance orange crues et inondations, mercredi 22 janvier en début de soirée. Les départements des Pyrénées-Orientales et de l'Aude, noyés par les pluies diluviennes, avaient déjà été placés en vigilance rouge à la pluie, aux inondations et aux crues par Météo France, plus tôt dans la journée. "Les deux départements des Pyrénées-Orientales et de l'Aude sont en rouge inondation pour les tronçons Agly et haute vallée de l'Aude", indique la préfecture dans son bilan de fin de journée.

En fin de journée, les deux points critiques se situaient autour des fleuves Agly, au nord de Perpignan, et Aude, au sud de Carcassonne, placés en "vigilance rouge crue". Quelque 1 500 habitants ont été évacués mercredi soir dans les communes de Claira, Torreilles, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Le Barcarès, Pia et Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) et quelques dizaines dans l'Aude face aux débordements de l'Aude et de l'Agly. La préfecture a indiqué que 23 000 foyers sont toujours privés d'électricité mercredi soir. 

Plus de 400 sapeurs-pompiers, dont 100 venus en renfort d’autres départements, et 40 gendarmes sont mobilisés, selon la préfecture des Pyrénées-Orientales. 154 interventions étaient recensées en début de soirée pour des opérations diverses liées au phénomène.

Risque d'avalanche

Météo France a également placé en vigilance orange deux rivières de Haute-Garonne et de l'Ariège. Sur l'Hers Vif, "la hausse des niveaux est importante et rapide et atteint des niveaux dommageables. Sur l'Ariège, la hausse restera limitée", selon Vigicrues. L'alerte concerne la haute vallée de l'Aude ainsi que l'Agly. Ce fleuve, qui coule en grande partie dans le département de Pyrénées-Orientales, au nord de Perpignan, a été placé mercredi en vigilance rouge aux crues.

"L'activité avalancheuse, attendue au cours des prochaines 24 heures, est observée en moyenne tous les dix ans", alerte Météo France. Le risque d'avalanche est de 4 sur 5 sur l'ensemble des massifs montagneux du département des Pyrénées-Orientales. De nouvelles précipitations neigeuses importantes vont se produire dans la nuit de mercredi à jeudi et en début de journée jeudi.