Tempête Gloria : un "phénomène d'une ampleur assez exceptionnelle, avec une intensité assez forte mais maitrisé pour l'instant"

Le préfet des Pyrénées-Orientales, Philippe Chopin, a évoqué la tempête Gloria qui a touché les côtes françaises mardi et provoqué de fortes chutes de neige en altitude, qui ont privé un millier de foyers d'électricité.

La tempête Gloria a touché les plages de Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales) mardi 21 janvier 2020.
La tempête Gloria a touché les plages de Canet-en-Roussillon (Pyrénées-Orientales) mardi 21 janvier 2020. (MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Il a neigé dès 200 mètres d'altitude dans le département des Pyrénées-Orientales, des chutes inhabituelles dues à la tempête Gloria, qui perturbe les transports en plaine et en montagne, selon Météo France, mardi 21 janvier. "La neige va continuer de tomber en montagne et on attend un renforcement des précipitations en plaine", a indiqué la préfecture des Pyrénées-Orientales, département placé en alerte orange depuis lundi après-midi.

Quatre morts en Espagne. La tempête Gloria a d'abord balayé l'Espagne, frappant le littoral méditerranéen de Valence à la Catalogne. Quatre personnes sont mortes et près de 200 000 élèves étaient privés d'école.

L'autoroute A9 est fermée. Principal axe autoroutier entre la France et l'Espagne, l'A9 est fermée dans les deux sens entre Perpignan et le Boulou, la dernière sortie avant l'Espagne, car il a neigé au col du Perthus, dans les Pyrénées.

Les autocars mis à l'arrêt en zone montagneuse. Mardi et mercredi, les autocars assurant les transports en commun dans les zones montagneuses de la RN 116 ne pourront pas circuler sur cet axe. Lundi, des autocars transportant des enfants se rendant en classe de neige ont été stoppés par la neige et les enfants accueillis dans des salles communales, selon les pompiers.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GLORIA

00h00 : Faisons un point sur l'actualité de ce mardi soir :

• Les examens pratiqués sur un citoyen français qui présentait des symptômes respiratoires se sont finalement révélés négatifs au coronavirus. Un premier cas est en revanche confirmé aux Etats-Unis.

Les débats se sont ouverts au procès en destitution de Donald Trump devant le Sénat américain par une âpre bataille entre républicains et démocrates sur les règles de ce rendez-vous historique.Voici l'article à lire pour tout comprendre à cette procédure.


"Ces blocages, intrusions et coupures sauvages de courant doivent être sanctionné", a réagi à l'Assemblée nationale Edouard Philippe à propos des coupures d'éléctricité revendiquées par la CGT Energie.

• Les Pyrénées-Orientales sont toujours placés en vigilance orange pluie-inondation et avalanche. En Espagne, les intempéries ont fait quatre morts.

20h34 : Si vous êtes dans les Pyrénées-Orientales, attention. Le département est toujours placé par Météo France en vigilance orange pluie, inondation et avalanches. Et ce jusqu'à mercredi après-midi, pour l'instant.

20h27 : Voici les principaux titres à 20 heures :

• La ministre de la Santé a annoncé ce soir que les examens pratiqués sur un citoyen français qui présentait des symptômes respiratoires à son retour de Chine sont négatifs au coronavirus qui sévit actuellement en Asie. Suivez notre direct.

Le procès en destitution de Donald Trump s'ouvre au Sénat américain, à Washington. Voici l'article à lire pour tout comprendre au sujet de cette procédure.


"Ces blocages, intrusions et coupures sauvages de courant doivent être sanctionnés", a réagi à l'Assemblée nationale Edouard Philippe à propos des coupures d'électricité revendiquées par la CGT Energie.

• Le quartier du Racou, à Argelès-sur-Mer, est en partie inondé en raison du passage de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales. En Espagne, les intempéries ont fait quatre morts. Suivez notre direct.

18h04 : Voici les principaux titres à 18 heures :

• De nombreux pays d'Asie ont renforcé leurs contrôles face à la propagation d'un nouveau virus semblable au Sras, qui a déjà provoqué la mort de six personnes en Chine.

Le procès en destitution de Donald Trump s'ouvre dans une heure au Sénat américain, à Washington. Voici l'article à lire pour tout comprendre à cette procédure.


• Seize personnes ont été "écartées" des services de renseignement depuis 2014 "pour leur potentielle radicalisation ou celle de leur entourage", indique Matignon.

• Le quartier du Racou, à Argelès-sur-Mer, est en partie inondé en raison du passage de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales. En Espagne, les intempéries ont fait quatre morts. Suivez notre direct.

17h59 : Voici quelques photos des impressionnantes vagues provoquées par la tempête Gloria à Barcelone, ce matin. Les intempéries ont fait quatre morts en Espagne, selon les autorités locales.






(JOSEP LAGO / AFP)

19h34 : Il est 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Quelque mille foyers ont été privés d'électricité à cause de la neige dans les Pyrénées-Orientales ce matin. La tempête Gloria a par ailleurs fait trois morts en Espagne. Suivez notre direct.

De nombreux pays d'Asie ont renforcé mardi leurs contrôles face à la propagation d'un nouveau virus semblable au Sras, qui a déjà provoqué la mort de six personnes en Chine.


• Le procès en destitution de Donald Trump s'ouvre aujourd'hui au Sénat, à Washington. Nous vous expliquons comment cette procédure va se dérouler.

13h33 : Des opérations de tronçonnage sont en cours dans le secteur des communes d'Arles-sur-Tech, Coustouges et Saint-Laurent-de-Cerdans, dans les Pyrénées-Orientales, indique le SDIS.

12h51 : A Banyuls, la tempête Gloria a poussé l'écume des vagues sur le front de mer. La promenade est désormais moutonneuse, comme le montre cette vidéo de Via Occitanie.

12h12 : Midi, l'heure du point sur l'actu :

• Quelque 1 000 foyers ont été privés d'électricité à cause de la neige dans les Pyrénées-Orientales ce matin. En raison d'éboulements et d'inondations, la route côtière D114 a été fermée entre les stations balnéaires de Banyuls-sur-Mer et Cerbère, limitrophe de l'Espagne, où trois personnes sont mortes du fait des intempéries.

• Les audiences en destitution de Donald Trump s'ouvrent aujourd'hui au Sénat, à Washington. S'affronteront dès 13 heures (heure locale) l'opposition démocrate, qui réclame la destitution du président des Etats-Unis, et la majorité républicaine, bien déterminée à l'acquitter le plus vite possible. Cette première séance, sous la houlette de John Roberts, président de la Cour suprême, devrait être très formelle : les Sénateurs devraient uniquement se prononcer sur les règles qui encadreront le procès.

Un homme rentrant de Chine et présentant les symptômes d'un mystérieux virus, proche du Sras et transmissible entre humains, a été placé à l'isolement à son domicile en Australie. Cet homme, qui serait le premier cas suspect de ce nouveau coronavirus dans le pays, est récemment rentré de Wuhan, une ville de centre de la Chine où la grande majorité des contaminations ont été recensées.

12h03 : Sur le front de mer, dans les Pyrénées-Orientales, c'est invasion d'écume, comme le montrent ces images diffusées sur Twitter par un média local.

12h04 : Côté espagnol, 220 000 foyers sont privés d'électricité, dans la province de Girone, en Catalogne, indique La Vanguardia (en espagnol). En France, ce sont près de 3000 foyers qui sont concernés, indique France Bleu Roussillon.

11h37 : Les effets de la tempête sont bien plus forts en Espagne, où trois personnes sont mortes depuis hier. Ce matin, les effets se font encore sentir. La Vanguardia (en espagnol) signale que le pays compte 2600 kilomètres de route impraticables, à cause de la neige ou des éboulements. La tempête a également privé 100 000 élèves d'école en Catalogne.

11h35 : "La neige va continuer à tomber en montagne, et on attend un renforcement des précipitations en plaine", indique la préfecture à nos confrères de France 3 Occitanie qui suit avec attention l'évolution de la situation météo dans les Pyrénées-Orientales.

11h35 : A quelques kilomètres de la frontière espagnole, dans la station du Cambre d'Aze, on se réjouit plutôt de la météo : la couche neigeuse est bien épaisse.

11h35 : Sur le rivage, à la plage du Racou, à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), la mer rentre plus loin dans les terres qu'à l'accoutumée. Voici une vidéo et des photos transmises aux équipes de France Télévisions sur place.



11h35 : La montée du col du Perthus était très difficile ce matin, en raison de la neige. Voici une vidéo tournée aux premières heures du jour aux Cluses, et transmise aux équipes de France Télévisions dans les Pyrénées-Orientales.





11h35 : L'autoroute A9 est bloquée en direction de la montée du Perthus, qui marque la frontière entre la France et l'Espagne, dans les Pyrénées-Orientales. Cela provoque de nombreux bouchons bien en amont, comme ici à Port-la-Nouvelle, comme le montrent ces images transmises par une équipe de France Télévisions.

(CAMILLE ASTRUC / FRANCE TELEVISIONS)

09h10 : Les Pyrénées-Orientales se réveillent sous la pluie et sous la neige ce matin. La tempête Gloria s'abat sur le département, placé en vigilance orange neige-verglas et pluie-inondation. "Il n'y a pas de dégâts majeurs à signaler", résume sur franceinfo le contrôleur général des pompiers des Pyrénées-Orientales.

07h26 : Au menu de l'actualité aujourd'hui :

Les audiences en destitution de Donald Trump s'ouvrent aujourd'hui au Sénat, à Washington. S'affronteront dès 13 heures (heure locale) l'opposition démocrate, qui réclame la destitution du président des Etats-Unis, et la majorité républicaine, bien déterminée à l'acquitter le plus vite possible. Cette première séance, sous la houlette de John Roberts, président de la Cour suprême, devrait être très formelle : les Sénateurs devraient uniquement se prononcer sur les règles qui encadreront le procès.

Trois personnes sont mortes en Espagne et près de 200 000 élèves étaient privés de classe en raison de la tempête "Gloria", qui frappe principalement l'est du pays. Les Pyrénées-Orientales sont placées en alerte orange en vue de l'arrivée sur l'Hexagone de la tempête.

Un homme rentrant de Chine et présentant les symptômes d'un mystérieux virus, proche du Sras et transmissible entre humains, a été placé à l'isolement à son domicile en Australie. Cet homme, qui serait le premier cas suspect de ce nouveau coronavirus dans le pays, est récemment rentré de Wuhan, une ville de centre de la Chine où la grande majorité des contaminations ont été recensées. Jusqu'à présent, quatre morts et plus de 200 contaminations ont été recensées.

Le 50e Forum de Davos s'ouvre aujourd'hui, en présence notamment du président américain Donald Trump et de la militante écologiste Greta Thunberg. Le ministre français de l'Economie Bruno Le Maire, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin et le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, doivent se rencontrer au Forum économique mondial pour discuter du projet de taxe international sur le numérique.