En images Orages en Corse : des rafales jusqu'à 224 km/h balayent l'île, faisant au moins cinq morts et 13 blessés

Les rafales les plus importantes ont été enregistrées jeudi matin à Marignana, en Corse-du-Sud, avec des vents à 224 km/h. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La plage de Cargèse (Corse-du-Sud), le 18 août 2022, après le passage d'un violent orage. (JULIEN BERNIER / FRANCE 3)

Un orage aussi soudain que violent. La Corse a été frappée, jeudi 18 août dans la matinée, par d'impressionnants orages, faisant au moins cinq morts et au moins 13 blessés, dont deux dans un état grave. Un homme de 46 ans est mort après la chute d'un arbre sur son bungalow à Calvi (Haute-Corse), une adolescente de 13 ans a perdu la vie dans des circonstances similaires dans un camping de Sagone (Corse-du-Sud). Une femme de 72 ans est elle morte sur la plage du Liamone à Coggia (Corse-du-Sud), après la chute du toit d'une paillotte sur son véhicule. Un pêcheur à Girolata (Corse-du-Sud) et une kayakiste à Erbalunga (Haute-Corse) ont également péri, selon la préfecture maritime. 

>> Suivez en direct les dernières informations sur les orages

Des rafales à 224 km/h à Marignana (Corse-du-Sud), à 197 km/h à Calvi (Haute-Corse), à 205 km/h à Ile Rousse (Haute-Corse) ou encore à 131 km/h à Ajaccio (Corse-du-sud) ont été mesurées par Météo France.

Perturbations dans les aéroports

Les intempéries ont également causé des perturbations dans les aéroports de l'île. A l'aéroport de Bastia Poretta (Haute-Corse), des rafales à 123 km/heure ont été enregistrées par Météo France. Les bourrasques étaient également puissantes à l'aéroport d'Ajaccio, où un avion a été endommagé sur le tarmac par une échelle de maintenance qui s'est envolée et a percuté l'engin, rapporte France 3 Corse.  

Une centaine d'opérations de sauvetage en mer en cours

Sur les côtes, des débris de bateaux se sont échoués sur les plages. "Plusieurs sauvetages en mer de plaisanciers" étaient également en cours en fin de matinée, notamment à Capo di Feno, en périphérie d'Ajaccio, selon le commandant du Service d'incendie et de secours (SDIS) de Corse-du-Sud, Jean-Jacques Peraldi.

Au total, "115 opérations" de sauvetage en mer ont eu lieu "à la mi-journée", a annoncé sur franceinfo le porte-parole du préfet maritime de la Méditerranée, le capitaine de frégate Pierre-Louis Josselin. "Les opérations sont toujours en cours", ajoute-t-il. De nombreux petits bateaux ont été "surpris" par un "phénomène violent et soudain".

Les orages ont quitté l'île en direction de l'Italie en fin de matinée, a précisé Météo France, qui a levé la vigilance orange. Le vent est redevenu faible sur une grande majorité de la Corse, a ajouté l'institut météorologique. Toutefois, 35 000 clients étaient toujours privés de courant dans toute l'île, jeudi après-midi, selon un porte-parole d'EDF.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.