Orages : la Corse de nouveau placée en vigilance orange pour la nuit de jeudi à vendredi

Météo France avait levé jeudi en fin de matinée la vigilance aux orages pour la Corse-du-Sud et la Haute-Corse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des bateaux échoués sur la plage de Sagone à Coggia (Corse), après de violents orages, le 18 août 2022. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Les deux départements de Corse (Haute-Corse, Corse-du-Sud) sont désormais les seuls placés en vigilance orange pour des risques d'orages et de pluie-inondation par Météo France, jeudi 18 août, après avoir été retirés plus tôt dans la journée. La vigilance s'applique pour la nuit de jeudi à vendredi dans ces deux départements touchés par de violents orages qui ont fait plusieurs victimes dans la matinée de jeudi. "Les rafales de vent attendues sous les orages de la nuit de jeudi à vendredi seront nettement moins violentes que celles observées ce jeudi matin", précise Météo France, évoquant cependant "un événement pluvio-orageux intense bien plus durable"

Les Pyrénées-Atlantiques, seul département placé en vigilance orange "pluie-inondation" par Météo France en fin de matinée, ne sont en revanche plus concernées par cette alerte. Météo France prévoyait une accalmie générale dans la soirée

>> Orages : les dernières informations dans notre direct

Les orages d'été, qui ont traversé une partie de la France mercredi sans faire de gros dégâts, ont été spectaculaires à Lyon et Saint-Etienne (Loire) et ont de nouveau touché en soirée l'arc méditerranéen. Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, placée en vigilance orange plus tôt dans la journée, la pluie et les grêlons ont frappé le nord de Saint-Etienne mercredi après-midi, provoquant des difficultés de circulation pour les voitures et les trains, avec plusieurs dizaines de centimètres d'eau ou de grêle accumulés dans certains secteurs.

Sur les images d'internautes, on peut voir des pluies abondantes inonder les routes, des arbres renversés par les rafales de vent ou encore un manteau de grêle recouvrir des jardins. Des rafales de vent à plus de 130 km/h ont été enregistrées par Météo France et plusieurs bâtiments ont vu une partie de leur toiture s'envoler.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.