Orages en Corse : le ministère de l'Intérieur revoit le bilan provisoire des victimes à cinq morts

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait précédemment déclaré que six personnes avaient été tuées par les intempéries qui ont frappé la Corse, jeudi 18 août.

Le ministre de l\'Intérieur Gérald Darmanin à Sagone (Corse-du-Sud), le 18 août 2022.
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à Sagone (Corse-du-Sud), le 18 août 2022. (EMMANUEL DUNAND / POOL / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le nombre de morts dues aux intempéries est revu à la baisse. Le ministère de l'Intérieur déclare finalement que cinq personnes sont pour le moment décédées dans les orages qui ont frappé la Corse jeudi 18 août, selon des déclarations du ministère à France Télévisions et franceinfo. Lors d'un déplacement au camping de Sagonne (Corse-du-Sud), le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait affirmé plus tôt dans la soirée que six personnes avaient été tuées. Il avait également listé 20 blessés dont quatre graves, ajoutant que le bilan est "provisoire", car "nous n'avons pas encore de nouvelles de l'ensemble des personnes qui étaient en mer et qui doivent être évidemment secourues ou protégées". Ce direct est maintenant terminé.

Près de 5 400 personnes évacuées des campings en Haute-Corse. Les préfectures de Haute-Corse et de Corse-du-Sud ont annoncé l'évacuation de plusieurs campings pour éviter de nouvelles victimes, après les violentes intempéries de la matinée. La préfecture de Corse-du-Sud a ordonné l'évacuation "sans délai" des vacanciers hébergés dans des "structures légères" dans l'ensemble des campings du département. La préfecture de Haute-Corse a annoncé de son côté que 5 400 personnes ont déjà été évacuées à titre préventif de certains campings de Balagne, dans un communiqué.

La Haute-Corse et la Corse-du-Sud repassent en vigilance orange. Les deux départements sont concernés par des risques d'orages, de pluies et d'inondations jeudi 18 août, à partir de 21 heures. "Des orages formés en mer vont affecter une grande partie de la façade occidentale corse durant toute la nuit de jeudi à vendredi", prévient Météo France dans son bulletin de 16 heures. La vigilance pour des risques de pluies et d'inondations est en revanche levée dans les Pyrénées-Atlantiques. 

Cellule de crise activée. "Au regard de la situation en Corse", la Première ministre a annoncé l'ouverture d'une cellule interministérielle de crise. "Nous suivons de près les opérations qui ont lieu sur terre et en mer", ajoute Elisabeth Borne sur Twitter.

Le bilan humain des orages en Corse s'alourdit à cinq morts. Un pêcheur est mort à Girolata (Corse-du-Sud) et une kayakiste a péri à Erbalunga (Haute-Corse), annonce la préfecture maritime. En fin de matinée, la préfecture de Corse-du-Sud avait déjà annoncé la mort d'une jeune fille de 13 ans après la chute d'un arbre au camping de Sagone et d'une femme de 72 ans sur la plage du Liamone, à Coggia, après la chute du toit d'une paillote sur son véhicule. Un homme de 46 ans est mort dans un camping à Calvi et une Italienne de 23 ans se trouve en urgence absolue, a également déclaré la préfecture de Haute-Corse à franceinfo. 

 Des rafales jusqu'à 224 km/h. Les pointes les plus importantes ont été enregistrées jeudi matin à Marignana, en Corse-du-Sud. Des rafales à 197 km/h à Calvi (Haute-Corse), à 205 km/h à Ile Rousse (Haute-Corse) ou encore à 131 km/h à Ajaccio (Corse-du-Sud) ont également été mesurées par Météo France.

 Gérald Darmanin sur place dans l'après-midi. Le ministre de l'Intérieur se rendra en Corse dans l'après-midi à la demande du président Emmanuel Macron. Il y restera jusqu'à vendredi matin, selon le ministère. "J'apporte tout mon soutien aux Corses qui ont fait face à de violents orages, avec des rafales de vent à plus de 200 km/h", a réagi Gérald Darmanin sur Twitter.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ORAGES

23h58 : Prudence en Corse. Météo France maintient sa vigilance orange jusqu'à demain matin, alors que les deux départements de Haute-Corse et de Corse-du-Sud sont également en alerte pour des risques de pluies et d'inondations. "De fortes précipitations sont attendues sur l'ouest de l'île, avec de la grêle et une forte activité électrique", écrit le prévisionniste.

23h07 : Bonsoir, un numéro vert a été mis en place par la préfecture de Corse-du-Sud : La préfecture de Haute-Corse renvoie elle vers le service vigilance météo au pour l'évolution de l'épisode orageux.

23h06 : Y a t'il un numéro vert pour essayer d.avoir des nouvelles de nos proches ?

23h13 : C'est l'heure de notre sélection du jour, voici les articles qu'il ne fallait pas manquer :

22h55 : #Orages Les 220 personnes évacuées de Girolata arrivent en bus au Palatinu à Ajaccio pour y passer la nuit https://t.co/vs89YeqFJK https://t.co/euLW3z4HpT

22h54 : On vous en parlait plus tôt. Les 220 personnes évacuées par la SNSM de Girolata vers le port de Porto (Corse-du-Sud) dans l'après-midi passeront la nuit au palais des sports d'Ajaccio, rapportent nos confrères de France 3 Corse Via Stella.

22h48 : "Ce soir, je veux réexprimer mon soutien et celui de la Nation aux Corses qui ont été durement touchés. Je pense aux victimes et à leurs familles. Merci aux forces de secours mobilisées pour sauver des vies et venir en aide aux habitants sinistrés. Cette nuit, restez prudents."

Le chef de l'Etat s'est exprimé sur Twitter alors que les intempéries en Corse ont fait cinq morts selon un bilan provisoire du ministère de l'Intérieur.

22h33 : Les orages ont frappé la Corse en pleine saison touristique. La population, bien qu'habituée aux orages en été, est sous le choc, et les touristes parfois traumatisés. Reportage de France 2.

22h10 : "5 400 personnes, hébergées dans les campings les plus exposés (Calvi, Calenzana, Aregno, Algajola,Corbara et Monticello), ont été mises en sécurité" , annonce la préfecture de Haute-Corse dans un communiqué.

21h48 : D'abord, il y a eu un épais nuage qui s'est formé au loin de la Corse. Puis très vite, un vent puissant et une pluie soutenue se sont abattus sur le territoire. Le 20 Heures vous propose de revenir, minute par minute, sur le parcours des intempéries qui ont touché l'île de Beauté.

21h12 : Cinq personnes ont péri en Corse-du-Sud et en Haute-Corse. Voici ce que l'on sait des victimes, alors que les deux départements sont toujours placés en vigilance orange pour des risques d'orages et de pluies-inondations.



(PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

21h05 : Le ministère de l'Intérieur précise à France Télévisions que le bilan des morts après les intempéries en Corse est revu à la baisse. Il repasse à cinq morts, et non six comme annoncé plus tôt dans la soirée par Gérald Darmanin.

20h34 : Pourquoi Météo France a-t-elle placé l'île en vigilance orange si tard ? Face aux interrogations, le prévisionniste explique avoir été "surpris" par un phénomène rare, des prévisions changeantes et des orages qui devaient initialement frapper la mer. Explications.



(PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

20h24 : Avez-vous des informations sur la situation à Girolata ?

20h19 : Bonsoir @Clemsouille. Près de 11 000 foyers sont toujours privés d'électricité, selon Gérald Darmanin. Il est ainsi possible que votre famille soit concernée.

20h19 : Bonjour, Avez-vous connaissance de coupures d'électricité ou du réseau téléphonique en Corse ? Nous n'arrivons pas à joindre nos proches actuellement sur l'île...

20h12 : Prudence dans le Sud-Est. "Des orages et des fortes pluies s'abattent actuellement entre le centre du Var et les Alpes-de-Haute-Provence avec des intensités pluvieuses parfois soutenues", prévient Météo France sur Twitter.

20h38 : Il est 20 heures, on fait un nouveau point sur l'actualité :

Les intempéries en Corse ont fait au moins six morts et vingt blessés, selon le dernier bilan communiqué par le ministrede l'Intérieur, Gérald Darmanin. Suivez notre direct.

L'homme qui a poignardé Salman Rushdie a plaidé non coupable de tentative de meurtre et d'agression dans un tribunal de Mayville, dans l'Etat de New York.


Cinq personnes ont été tuées et vingt blessées ce matin, dans des frappes russes qui ont touché le nord-est de l'Ukraine, ont annoncé les autorités régionales. Suivez notre direct.

L'aide exceptionnelle de solidarité sera versée à partir du 15 septembre 2022. Elle sera distribuée aux bénéficiaires des minimas sociaux et aux étudiants boursiers.

19h58 : "J'exprime tout mon soutien à la Corse, j'ai une pensée pour les familles et les premières victimes", s'émeut le chef de l'Etat Emmanuel Macron, en introduction de la cellule interministérielle de crise qu'il préside depuis le fort de Brégançon, dans le Var.

19h50 : "Il y a eu un phénomène violent et totalement imprévisible. On annonce un nouvel épisode orageux ce soir, nous nous attendons au pire. C'est une tempête sans précédent, le bilan est déjà lourd."

Le président du Conseil exécutif de Corse s'est exprimé aux côtés de Gérald Darmanin à Sagone, en Corse-du-Sud.

19h45 : La préfecture de Haute-Corse annonce sur Twitter que tous les évènements culturels et sportifs prévus sur l'île jusqu'à la fin de la vigilance orange, vendredi matin, sont annulés. Elle conseille également de limiter les déplacements et de se mettre à l'abri.

19h34 : "Nous allons permettre la réunion [de la commission qui établit] l'état de catastrophe naturelle dès mercredi", a annoncé Gérald Darmanin lors d'un point-presse en Corse-du-Sud. "Je veux dire à la Corse, aux familles, tout le soutien et la compassion de l'Etat", a-t-il ajouté.

19h19 : Le ministre de l'Intérieur a pris très brièvement la parole depuis un camping de Sagone (Corse-du-Sud). Il a annoncé que six personnes étaient mortes lors de ces intempéries, alors que vingt étaient blessées, dont trois gravement. Nous tentons d'en savoir plus, et vous tiendrons informé dès que nous aurons davantage d'informations à ce sujet, alors que le précédent bilan officiel fait état de cinq morts.

19h23 : Le bilan des intempéries en Corse s'alourdit à six morts, annonce à l'instant le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, sans donner davantage de précisions. Il évoque un "bilan provisoire".

18h44 : Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, présidera un "point de situation de la cellule interministérielle" de crise depuis le fort de Brégançon (Var) en présence de la Première ministre, Elisabeth Borne, annonce l'Elysée à l'instant.

18h35 : Bonsoir . Selon le ministère de l'Intérieur, Gérald Darmanin devait arriver à 17h45 au camping Le Sagone, en Corse-du-Sud, où une jeune fille de 13 ans est morte. Il doit rencontrer les secours et des sinistrés ce soir. Demain, il se rendra dans un camping de Calvi (Haute-Corse) également touché par les intempéries.

18h34 : Bonsoir FranceInfo, vers quelle heure le ministre de l'intérieur doit-il arriver en Corse ?

18h27 : Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, en déplacement dans un camping de Corse-du-Sud touché par les intempéries ce matin, doit s'exprimer dans les prochaines minutes après avoir rencontré les secours et des sinistrés. Son intervention sera bien sûr à suivre dans ce live.

18h20 : La préfecture de Haute-Corse annonce sur Twitter que certains campings de la région de Balagne, située sur la côte nord-ouest de l'île, "sont en train d’être évacués à titre préventif" en prévision des nouvelles intempéries qui sont attendues dans la soirée.

18h06 : Il est 18 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• La Corse à nouveau placée en vigilance orange aux orages à partir de 21 heures, la cellule interministérielle de crise activée. Suivez notre direct.

• Cinq personnes ont été tuées et 20 blessées ce matin, dans des frappes russes ayant touché le nord-est de l'Ukraine, ont annoncé les autorités régionales. Suivez notre direct.

• L'aide exceptionnelle de solidarité sera versée à partir du 15 septembre 2022. Elle sera distribuée aux bénéficiaires des minimas sociaux et aux étudiants boursiers.

• Livres, films, séries, jeux vidéo... Le groupe suédois de jeux vidéo Embracer détiendra désormais les droits sur tous les produits dérivés de l'univers du Seigneur des anneaux.

18h06 : Les orages ne concernent pas que la France. En Toscane, dans le nord de l'Italie, deux personnes sont mortes à Lucques et Carrare, dix-huit autres ont été blessées et une centaine de personnes ont été évacuées, lors d'une tempête qui a arraché des arbres et des toits.

17h57 : Les violents orages qui ont touché la Corse ce matin ont fait cinq victimes. Voici ce que l'on sait sur ces cinq personnes qui ont été retrouvées. Le camping de Sagone (Corse-du-Sud), où un arbre est tombé sur un bungalow tuant une adolescente de 13 ans, le 18 août 2022 (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP) (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

18h10 : "En une minute, le vent s'est levé et 5 minutes plus tard, c'était la grosse tempête."

En vacances en Corse, Benoît témoigne sur France Bleu RCFM de sa "surprise", lors des orages qui ont balayé l'île ce matin. "Une grosse branche est tombée sur la tente alors que j'étais avec mes deux enfants, âgés de 5 ans et de 13 ans."

17h51 : "Les maires du département de la Corse-du-Sud ont l'obligation d'activer leur plan communal de sauvegarde afin de mettre à disposition un lieu de regroupement", précise l'arrêté. Pour rappel, le département est placé en vigilance orange pour des risques d'orages, de pluie et d'inondations. De nouveaux violents orages sont attendus dans la soirée.

17h49 : La préfecture de Corse-du-Sud annonce l'évacuation "sans délai" de l'ensemble des campings situés dans ce département.

17h46 : S'il fallait alerter dès qu'un scénario extrême apparaît dans la prévision numérique, "on ferait bien trop de vigilance et le système deviendrait inutile", a poursuivi Christophe Morel. "Il y a un équilibre à trouver, alerter suffisamment et ne pas suralerter", a-t-il souligné, estimant que "là, nous n'avions pas assez d'éléments" en avance.

17h48 : Bonjour @Daniel. Effectivement, l'alerte a été annoncée un peu tard. "On a été un peu surpris par les valeurs des rafales, valeurs tout à fait exceptionnelle qui n'avaient jamais été observées auparavant", avec plus de 200 km/h enregistrés par endroit, a expliqué Christophe Morel, responsable de la permanence prévision chez Météo France, lors d'un point presse.

17h45 : La vigilance en Corse a été décrétée tardivement non ?

16h42 : Au regard de la situation en Corse, j’ai activé la cellule interministérielle de crise. Nous suivons de près les opérations qui ont lieu sur terre et en mer.

16h43 : La Première ministre, Elisabeth Borne, annonce qu'elle active la cellule interministérielle de crise, "au regard de la situation en Corse".

16h25 : Voici quelques photos prises par France 3 Corse après les orages qui ont frappé l'île ce matin.





16h20 : Plusieurs communes des Alpes-Maritimes et du Var ont fermé leurs plages, le temps d'effectuer des contrôles bactériologiques. Retrouvez toutes les informations sur le site de France 3 Paca.

16h18 : Désormais, 35 000 clients sont toujours privés de courant dans toute l'île, a annoncé à l'AFP un porte-parole de EDF, qui précise que 10 000 foyers ont retrouvé l'électricité.

16h13 : EDF et ses personnels souhaitent manifester leur solidarité pour tous les habitants concernés par ces intempéries et rappelle qu’il ne faut surtout pas toucher des fils électriques tombés à terre et qu’il convient dans ce cas d’aviser immédiatement le dépannage d’EDF 0972675020

16h15 : Sur Twitter, "EDF rappelle qu’il ne faut surtout pas toucher des fils électriques tombés à terre" et rappelle également "qu’il convient dans ce cas d’aviser immédiatement le dépannage" au 09 72 67 50 20.

16h12 : Les informations données par la CIP concernent les évènements en #Corse du Sud

☎️ 04 95 11 12 92 https://t.co/C4hPdM7Axf

16h13 : A la suite des orages qui ont balayé l'île, une cellule d'information au public a été ouverte en Corse-du-Sud. Le numéro à contacter est le 04 95 11 12 92 et ne concerne que les événements en Corse-du-Sud, précise la préfecture sur Twitter.

16h04 : 🔶 2 dpts en #vigilanceOrange

Restez informés sur https://t.co/rJ24zzmUnC https://t.co/pdjwQMCw9Y

16h18 : La Corse repasse cette nuit en vigilance orange pour des risques d'orages, ainsi que pour des risques de pluies et d'inondations.

15h28 : "Il reste déconseillé de prendre la mer" en raison d'"objets flottants et de détritus" transportés par le vent dans la matinée, explique le porte-parole de la préfecture.