Intempéries en Corse : "On n'avait jamais vécu ça", témoigne un adjoint à la ville de Calvi

La Corse a été durement touchée par les orages jeudi. Au moins cinq personnes ont été tuées par des chutes d'arbres et des milliers de foyers sont privés d'électricité.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Corse a subi des chutes d'arbre meurtrières pendant les orages du 17 août 2022. (EMILIE DEFAY / RADIO FRANCE)

Les éléments se sont déchaînés sur la Corse jeudi 18 août. Des orages d'une rare violence avec des rafales de vent jusqu'à 224 km/heure ont provoqué la mort d'au moins cinq personnes et privé 45 000 personnes d'électricité. L'alerte orange a été levée en fin de matinée.

>> Orages sur la France : suivez notre direct 

"Moi qui suis natif de Calvi, on n'avait jamais vécu ça, nous sommes tous sous le choc, a témoigné jeudi sur franceinfo Didier Bucchieray, troisième adjoint à la ville de Calvi (Haute-Corse). 

"Nous ne sommes pas loin de la catastrophe"

"Nous sommes traumatisés de ce qu'il vient de se passer, confie Didier Bucchieray très ému. On a vu comme une sorte d'ouragan qui est passé sur notre ville", a-t-il décrit. "Je n'ai jamais entendu un bruit comme ça, c'était un bruit assourdissant. Il y a du dégât matériel et une perte d'une vie humaine qui nous laisse sans voix".

L'élu en charge de la voirie dans la ville de Calvi explique qu'il y a "énormément d'arbres sur les routes" et parle d'une "panique" des automobilistes. "J'ai encore la voix qui tremble car en faisant le tour de la ville, nous ne sommes pas loin de la catastrophe". 

 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.