Pau : un smartphone Samsung brûle dans les mains d'un enfant avant d'exploser

De la fumée s'est échappée de l'appareil du jeune garçon avant son explosion. Ses parents comptent porter plainte. 

Le Galaxy S5 de Samsung est présenté au public, le 23 février 2014, lors du Congrès mondial du mobile à Barcelone (Espagne).
Le Galaxy S5 de Samsung est présenté au public, le 23 février 2014, lors du Congrès mondial du mobile à Barcelone (Espagne). (ALBERT GEA / REUTERS)

"Maman, maman, il y a le téléphone qui brûle." C'est en panique qu'un jeune Palois de cinq ans a vu, dans ses mains, le téléphone portable familial, un Samsung Galaxy J5, s'enflammer. L'incident s'est déroulé dimanche 6 novembre vers 18 heures, rapporte Sud-Ouest. Ses parents ont appelé les pompiers après avoir pu isoler le téléphone. Ils comptent porter plainte lundi matin.

Lorsque toute la famille était à table la fumée s'est subitement échappée du portable. "Mes beaux-parents m'ont dit de ne toucher à rien. J'avais vu des vidéos sur YouTube de téléphones qui brûlent comme ça alors je l'ai laissé dans la chambre et j'ai éloigné les enfants", explique le père. La batterie a finalement explosé. "On a attendu qu'il se vide mais on a respiré la fumée pendant peut-être dix minutes. C'était une épaisse fumée noire, explique ce père en colère. Ce qui est scandaleux c'est que mon fils aurait pu perdre sa main !"

L'entreprise coréenne n'en est pas à ses premiers déboires de ce type. Début septembre, Samsung avait été obligé de suspendre les ventes de son modèle dernier cri, le Note 7, après plusieurs explosions de batteries. Enfin, dernier problème en date, vendredi 4 novembre, le groupe a procédé au rappel de près de trois millions de machines à laver commercialisées aux États-Unis, fabriquées depuis 2011 et pouvant blesser leurs utilisateurs.