Iphone bridés pour préserver les batteries : "On les paye assez cher pour ne pas avoir ce genre de problèmes"

Apple est visé par des plaintes après que l'entreprise a reconnu brider ses anciens modèles d'Iphone pour préserver les batteries des appareils. En France, les consommateurs sont partagés après ces révélations, entre fans inconditionnels et utilisateurs désabusés.

Un homme présente l\'Iphone 6 et l\'Iphone 6S devant un logo d\'Apple, à Munich, le 19 septembre 2014.
Un homme présente l'Iphone 6 et l'Iphone 6S devant un logo d'Apple, à Munich, le 19 septembre 2014. (PETER KNEFFEL / DPA)

Apple est dans le viseur de ses consommateurs. Mercredi 27 décembre, huit plaintes ont été déposées aux Etats-Unis et une plainte en France par l'association Halte à l'obsolescence programmée (Hop), contre la firme californienne. Les utilisateurs reprochent au géant américain d'avoir bridé volontairement les anciens modèles de son produit phare, l'Iphone. Apple a d'ailleurs reconnu les faits, le 21 décembre. L'entreprise a précisé qu'il s'agissait d'un acte délibéré, destiné à préserver la batterie de ces smartphones. Les utilisateurs français sont partagés quant à ces révélations. 

Quelques jours après Noël, les clients font la queue devant les caisses de l'Apple store de Paris. Les récents aveux de l'entreprise n'ont pas refroidi les clients adeptes de la marque à la pomme. "Je le savais ! Ça ne me dérange pas plus que ça d'avoir un Iphone qui a été bridé par rapport à la durée de vie de la batterie, assure Omar, un client très fidèle qui collectionne les Iphone. C'est plus important parce que c'est ce qui fait qu'un téléphone tient, en fin de compte. Quand tu as un téléphone neuf, la batterie tient hyper longtemps et au fil du temps elle s'use très vite. Apple ne peut rien faire d'autre que de brider la qualité de service du logiciel."

Pas forcément d'amélioration pour les batteries

La stratégie est connue des initiés mais elle commence à agacer certains consommateurs, surtout quand les mises à jour ne changent rien par rapport à la résistance de la batterie. "Avant de faire une mise à jour, mon téléphone fonctionnait complètement. Maintenant, il est lent et il a une grosse perte de batterie. Il fonctionne beaucoup moins bien qu'avant", détaille Quentin, venu à l'Apple store justement pour un problème de batterie. Il dénonce la stratégie d'Apple :

C'est une sorte d'obsolescence programmée. En forçant des téléphones qui n'ont pas la capacité de faire une nouvelle mise à jour à la faire, on pousse les consommateurs à acheter le nouvel Iphone.Quentin, propriétaire d'un Iphoneà franceinfo

Ce sentiment d'injustice est partagé par Rania, qui prend grand soin de son Iphone 6S plus, après avoir eu l'Iphone 4 et le 5. D'après la jeune femme, les mêmes problèmes reviennent constamment. "Il suffit d'écouter une heure de musique et on n'a presque plus de batterie. Je ne trouve pas que les mises à jour m'ajoutent de la batterie, au contraire." Elle estime que la marque à la pomme joue sur l'autonomie des téléphones pour vendre. "On nous incite à aller acheter le nouveau parce qu'ils nous disent qu'il aura plus de capacité, qu'on pourra plus l'utiliser mais en fin de compte on se retrouve toujours dans un cercle vicieux avec les mêmes problèmes."

Un manque de bonne volonté de la part d'Apple 

De tels problèmes ne devraient pas avoir lieu quand on met le prix pour Julien, détenteur d'un Iphone 6 : "Les gens n'ont pas besoin d'un téléphone qui rame. On les paye assez cher pour ne pas avoir ce genre de problèmes justement." Il est convaincu que la firme ne fait pas le nécessaire pour assurer la qualité de ses smartphones. "Leurs téléphones fonctionnaient très bien et ils fonctionneront toujours très bien s'ils le veulent. C'est juste une question de volonté et je pense que le consommateur, face à Apple, devrait surtout être épaulé par une loi encadrant l'obsolescence programmée."

Le reportage de Simon Cardona
--'--
--'--