5G : les fréquences mises aux enchères, les risques et les atouts

Publié
Durée de la vidéo : 12 min.
5G
FRANCEINFO
Article rédigé par
Patricia Loison, Luc Brisson - franceinfo
France Télévisions

Les fréquences 5G ont été mis aux enchères mardi 29 septembre. L’économiste Christophe Ramaux et le journaliste Etienne Lefebvre débattent de cette technologie sur franceinfo.

L’Etat met en vente des blocs de fréquences 5G, onze en tout. Ils vont être achetés par les quatre opérateurs Free, SFR, Bouygues et Orange. Plus un opérateur aura de blocs, meilleur sera sa couverture réseau sur le territoire français. L’Etat a déjà vendu des blocs de fréquence 5G qui lui ont rapporté 1,4 milliard d’euros. Les onze blocs sont mis aux enchères à 70 millions chacun. L’Etat est assuré de gagner plus de 2,1 milliards d’euros. Selon l’appétit des opérateurs, le prix grimpera.

La 5G plus utile pour les entreprises

La 5G n’est pas "forcément une révolution pour le consommateur lambda et son téléphone si ce n’est plus de confort et de rapidité. Le potentiel est important pour les entreprises et leur process industriel, ainsi que l’internet des objets. La 5G a une capacité pour stocker énormément d’informations en temps réel et sans rupture. Ça peut permettre des gains de productivité très importants et ça peut amener des gains de croissance. Cela va inciter à la consommation certes, mais aussi développer les visioconférences qui sont bénéfiques pour le climat", estime Etienne Lefebvre, rédacteur en chef du journal Les Echos.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 5G

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.