VIDÉO. Interdire les locations AirBnB à Paris ? "Ce sont des choses que nous devons envisager"

Face aux difficultés pour trouver un logement et aux prix élevés des loyers à Paris, la mairie envisage d'interdire ou de restreindre les locations AirBnB. Plusieurs villes étrangères ont déjà passé le cap de plus sévérité avec pour objectif de réduire le nombre de logements vacants. 

RADIO FRANCE

"Vous avez à Paris plus de 200.000 logements qui sont inoccupés, vides ou transformés en résidences secondaires ou résidences Airbnb. Cela représente la totalité du 16e arrondissement et du 17ème arrondissement", a dit sur franceinfo Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris en charge de l'urbanisme.

Ailleurs dans le monde, certaines villes ont interdit ou fortement restreint les locatations AirBnB. C'est le cas par exemple de New York où l'on ne peut pas louer un appartement entier pour moins de 30 jours. Sur ce modèle, l'adjoint à la mairie ne serait pas fermé à plus de sévérité"Ce sont des choses que nous devons envisager. Je pense que nous devons prendre conscience que la constructibilité à Paris est relativement limitée. Mais par contre ces logements vides il va falloir que nous puissions aller au delà de la simple taxation. Avoir un moyen pour faire en sorte que ces logements soient occupés."

"Vous comprenez bien que justement dans une ville comme Paris où le logement est rare où les loyers sont très chers avoir autant de logements inoccupés c'est un vrai problème", a conclu Jean-Louis Missika.

Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris en charge de l\'urbanisme, invité de franceinfo le 18 septembre 2019
Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris en charge de l'urbanisme, invité de franceinfo le 18 septembre 2019 (RADIO FRANCE)