Normandie : un petit village sauvé par ses habitantes

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Dans le petit village de Saint-George-du-Vièvre (Normandie), qui abrite 853 habitants, les commerces reprennent vie les uns après les autres, contredisant l’idée que la désertification est inévitable. -
Normandie : un petit village sauvé par ses habitantes Dans le petit village de Saint-George-du-Vièvre (Normandie), qui abrite 853 habitants, les commerces reprennent vie les uns après les autres, contredisant l’idée que la désertification est inévitable. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - O. Lenuzza, R. Mathé, S. Sahki, S. Ripaud
France Télévisions
France 2
Dans le petit village de Saint-George-du-Vièvre (Normandie), qui abrite 853 habitants, les commerces reprennent vie les uns après les autres, contredisant l’idée que la désertification est inévitable.

Les femmes de Saint-George-du-Vièvre, en Normandie, ont décidé de sauver leur petit village de 853 habitants en redynamisant les commerces. Il y a six ans, Noëllie Lebrun a repris une épicerie qui datait de plus de cent ans. "Un village sans commerce, c’est un village qui meurt", assure Noëllie Lebrun. Dans ce village de la campagne normande, les boutiques sont majoritairement tenues par des femmes. 

"Faire travailler les petits commerçants"

Les commerces de proximité sont essentiels à Saint-George-du-Vièvre, situé à plus de 15 kilomètres du premier supermarché. "Ça fait partie de la vie sociale, confie une habitante. On a déjà perdu la poste, on ne va peut-être pas tout perdre quand même… donc il faut savoir faire travailler les petits commerçants." La population de la commune a augmenté de 40 % en 25 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.