Education : Parcoursup débordé, trop de réussite au bac

9 500 bacheliers sont, vendredi 17 juillet, sans aucune affectation malgré des dizaines de vœux sur la plateforme Parcoursup. Le nombre de places disponibles n’avait pas prévu le l’exceptionnel taux de réussite au bac.

FRANCEINFO

Anton, un jeune bachelier habitant Montrevel-en-Bresse, dans l’Ain, rêve de faire carrière dans le graphisme et le multimédia, mais malgré une mention au bac, son avenir reste incertain : "J’ai formulé 18 vœux sur Parcoursup, explique-t-il, et sur les 18 j’en ai eu zéro où j’ai été retenu. Ça a été le choc, je n’étais pas préparé". Comme lui, 9 500 lycéens sont toujours en attente d’une place en enseignement supérieur et ont sollicité un accompagnement personnalisé.

Une session de rattrapage

Avec 48 000 jeunes bacheliers de plus que l’année dernière, les filières post-bac sont submergées. "Il va falloir trouver des enseignants à mettre en face de ces étudiants, explique Nathalie Dompnier, présidente de l’université Lyon 2, et il y a une difficulté qui tient aussi aux locaux, l’enjeu est de les accueillir dans des conditions qui ne soient pas dégradées". Un casse-tête provoqué par le taux record de réussite au bac : 95,3%. Vendredi 17 juillet sur franceinfo, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, a promis plus de moyens. Les candidats malheureux peuvent compter sur la phase d’admission complémentaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quelques 62 000 candidats sont toujours en attente vendredi 19 juillet 2019 d\'une proposition d\'affectation pour la rentrée prochaine sur Parcoursup. 
Quelques 62 000 candidats sont toujours en attente vendredi 19 juillet 2019 d'une proposition d'affectation pour la rentrée prochaine sur Parcoursup.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)