Cet article date de plus d'un an.

Violences contre un producteur : "Ces agents n'ont rien à faire chez nous", condamne le syndicaliste Yves Lefebvre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Violences policières : "ces agents n'ont rien à faire chez nous" estime Yves Lefebvre
Article rédigé par
Patricia Loison - franceinfo
France Télévisions

Plusieurs policiers ont été suspendus jeudi 26 novembre après avoir passé à tabac un producteur de musique quelques jours plus tôt. Une décision approuvée par Yves Lefebvre, secrétaire général Unité-SGP Police FO.

Jeudi 26 novembre, une vidéo montrant un producteur de musique passé à tabac par des policiers à Paris a suscité l'indignation. Les agents ont été suspendus et une enquête a été ouverte à leur encontre. Gérald Darmanin a fait preuve de fermeté à l'égard des responsables de ces violences. "Il a bien évidemment eu raison. Je n'attendrai jamais autre chose de la part de notre ministre de tutelle," reconnaît Yves Lefebvre, secrétaire général Unité-SGP Police FO. "Ces agents n'ont rien à faire chez nous. Ce n'est pas notre police républicaine, cela !"

"La police est un peu à l'image de sa société"

S'il affirme ne jamais avoir été confronté lui-même à de tels faits de violences, Yves Lefebvre concède cependant qu'ils ont toujours existé. "La police est un peu à l'image de sa société, explique-t-il durant le 23h de franceinfo. Malheureusement, le code de déontologie n'est pas systématiquement respecté et parfois, des brebis galeuses se font remarquer."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.