Cet article date de plus de quatre ans.

Etudiants tabassés à la faculté de droit de Montpellier : le doyen et un professeur mis en examen

Les deux hommes ont été placés sous contrôle judiciaire. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'ex-doyen de la faculté de droit de Montpellier, Philippe Petel, le 24 mai 2017.  (MAXPPP)

Le doyen et un professeur de la faculté de droit de Montpellier sont mis en examen dans l'affaire des étudiants tabassés, a annoncé, jeudi 29 mars, le procureur de la République, Christophe Barret. Le doyen de la faculté, Philippe Pétel a été mis en examen pour complicité d'intrusion et Jean-Luc Coronel a, lui, été mis en examen pour complicité d'intrusion et violences en récidive, en raison d'une condamnation datant de 2013. Tous les deux ont été placés sous contrôle judiciaire.

Jeudi matin, la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, avait annoncé que le doyen et ce professeur allaient être suspendus après la remise des "premières conclusions de l'enquête administrative" de l'Inspection générale, diligentée en fin de semaine dernière. "Ce sont des faits absolument inadmissibles", avait estimé la ministre de l'Enseignement supérieur. La ministre souhaitait, par ailleurs, que "toute la lumière soit faite", que "toutes les responsabilités soient établies" et que "toutes les sanctions puissent être prises".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences à la fac de droit de Montpellier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.