Attaques terroristes : Rome, Paris et Londres sont-elles visées ?

La police italienne vient d'interpeller trois hommes soupçonnés d'avoir voulu préparer des attentats. Les enquêteurs ont découvert des vidéos et des photos. Le procureur évoque un repérage des sites sensibles.

FRANCE 2

Trois hommes interpellés hier, mardi 10 mai, par la police italienne sont soupçonnés d'avoir préparé des attentats en Italie, à Londres et à Paris. Des photos ont été retrouvées par les enquêteurs sur lesquelles on les voit poser avec des armes à la main. À Rome, c'est le Colisée et le cirque Maxime qui auraient été leurs cibles. La police italienne les a arrêtés parce qu'ils prenaient des photos de ports, d'aéroports, d'hôtels de luxe et de centres commerciaux. Des clichés qui pouvaient être des repérages en vue d'attaques terroristes.

L'Italie vit sous la menace

L'un des individus vivait dans un centre d'accueil pour demandeurs d'asile à Bari, dans le sud de l'Italie. "Le port de Bari est un point de passage central pour le terrorisme international, c'est pour cela que nous le surveillons", déclare Roberto Rossi, un procureur antimafia. Un autre homme a été mis en examen parce qu'il ferait partie d'un réseau de passeurs de migrants. L'Italie vit sous la menace d'attaques terroristes. Fin avril, des suspects avaient déjà été interpellés. Ils préparaient un attentat contre le Vatican.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un militaire français posté devant une synagogue de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 21 janvier 2015, dans le cadre du plan Vigipirate.
Un militaire français posté devant une synagogue de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le 21 janvier 2015, dans le cadre du plan Vigipirate. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)