Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Des militaires français forment des démineurs kurdes qui combattent l'Etat islamique

France 2 a rencontré ces soldats kurdes, notamment les démineurs, qui interviennent dans la ville de Sinjar, reprise vendredi des mains de l'Etat islamique. 

FRANCE 2

La ville de Sinjar, en Irak a été libérée le jour des attentats à Paris, vendredi 13 novembre. Les soldats kurdes, qui ont combattu au sol l'Etat islamique, ont reçu l'aide des bombardements de la coalition, notamment de l'armée française, pour reprendre la ville. 

En fuyant, les membres de l'organisation terroriste ont piégé la ville, laissant au soldats kurdes une ville entière à sécuriser. Pour se faire, ces derniers ont été formé pendant plusieurs jours : une équipe de militaires français les a entraîné, raconte un des soldat kurdes. Des formateurs militaires français bel et bien sur le terrain, à quelques kilomètres de là, pour apporter leurs connaissances, aussitôt mises en pratique : "C'est une bombe, elle est prête à exploser. Elle est reliée à quatre maison", poursuit le soldat, montrant un engin explosif du doigt, posé au sol.

"Si vous marchez dessus, elle explose. Les Français m'ont expliqué que tant que je n'étais pas sûr du câble, je devais dénuder, pour comprendre le truc de l'ennemi. Si j'avais coupé le cable, aucun ne nous n'aurait survécu", explique-t-il.

Un démineur kurde intervient sur une bombe, à Sinjar, en Irak, peu après lal ibération de la ville vendredi 13 novembre 2015. 
Un démineur kurde intervient sur une bombe, à Sinjar, en Irak, peu après lal ibération de la ville vendredi 13 novembre 2015.  (FRANCE 2)