Attentats de Paris : les Français veulent apprendre les gestes qui sauvent

Ces derniers jours, les candidatures pour se former aux premiers secours se multiplient. Une équipe de France 2 s'est rendue dans un cours de secourisme. 

FRANCE 2

Les attentats de Paris ont suscité plusieurs réactions fortes dans la société française. L'armée est submergée de demandes d'hommes ou de femmes qui veulent s'engager. De très nombreux Français veulent aussi se former aux premiers secours. À la protection civile de Paris, des jeunes suivent une journée de formation de base. Ils apprennent à évaluer la gravité d'une situation, à prévenir correctement les pompiers ou  le Samu et à effectuer les premiers gestes.
Tous ont en tête les images des blessés dans les rues de Paris le vendredi 13 novembre. "Si j'avais été sur les lieux, je n'aurais pas su quoi faire. Je pense que l'on peut s'en vouloir après de ne pas avoir fait ce type de formation pour avoir les bons gestes et sauver des gens",explique une jeune femme.


La Norvège en tête

En France, les gestes de premiers secours ne sont pas encore assez connus. Certains pays affichent des taux beaucoup plus importants. Selon la Croix Rouge, 46% des Français connaissent  les gestes qui sauvent. Un chiffre encore bien loin des 80% de l'Autriche et des 95% de la Norvège. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un psychologue du Samu arrive le 23 octobre 2015 à Puisseguin, près de Libourne, dans le Sud-Ouest de la France après l\'accident qui a fait 43 morts entre un car et un camion, le 23 octobre 2015.
Un psychologue du Samu arrive le 23 octobre 2015 à Puisseguin, près de Libourne, dans le Sud-Ouest de la France après l'accident qui a fait 43 morts entre un car et un camion, le 23 octobre 2015. (MEHDI FEDOUACH / AFP)