Cet article date de plus de six ans.

Attentats de Paris : la riposte militaire de la France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentats de Paris : la riposte militaire de la France
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après le choc, après l'émotion, la France a riposté dimanche soir par un bombardement massif en Syrie sur le fief de l'État islamique.

Dans un vacarme assourdissant, les Mirage 2000 et Rafale décollent de leur base respective en Jordanie et aux Émirats arabes unis. Au total, 10 chasseurs bombardiers et deux avions de surveillance qui, en coordination avec les Américains, ont frappé deux sites de l'EI situés à Raqqa, le fief de Daech en Syrie : un poste de commandement également dépôt d'armes et centre de recrutement et un camp d'entraînement.

Une riposte "normale"

Une riposte aux attentats de vendredi justifiée par Laurent Fabius : "Il était normal que la France prenne les devants et que, dans le cadre de la légitime défense, elle puisse agir". Selon le ministère de la Défense, les objectifs ont été détruits et les avions sont rentrés à leur base. Depuis septembre et le début des frappes françaises en Syrie, c'est la 4e opération de l'armée de l'air.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.