Cet article date de plus de six ans.

Syrie : des frappes aériennes ne suffiront pas à vaincre Daech

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Syrie : des frappes aériennes ne suffiront pas à vaincre Daech
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le journaliste Pierre Servent, expert militaire, intervient sur le plateau de France 2 pour analyser la riposte militaire de la France contre Daech.

L'objectif de cette riposte militaire est double. Il est de frapper Raqqa, la capitale du califat autoproclamé. C'est un symbole très fort, c'est la tête qui est ciblée. Et la seconde dimension, c'est que le porte-avion Charles-de-Gaulle va arriver sur zone, multipliant les capacités de frappe de la France par deux ou trois en Syrie mais aussi en Irak, explique Pierre Servent sur le plateau du journal de 8 heures de France 2.

Des troupes au sol

Pour vaincre Daech, il faut qu'il y ait au sol des Kurdes et d'autres combattants sunnites appuyés par la coalition, appuyés par des forces spéciales. C'est pour cela qu'il est nécessaire d'obtenir préalablement un accord politique de tous les acteurs de la région pour mettre à bas Daech. Mais même si Daech finit par être battue, ça ne règlera pas le problème du djihado-terrorisme international.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.