Bruxelles : le transfèrement en France de Salah Abdeslam repoussé de plusieurs semaines

L'avocat du terroriste présumé a déclaré, jeudi 7 avril, que le transfèrement dans l'Hexagone de son client sera décalé de plusieurs semaines.

France 2

Le transfèrement de Salah Abdeslam vers la France devait être imminent. Mais Sven Mary, l'avocat du terroriste présumé, a déclaré jeudi 7 avril que le transfert du terroriste présumé sera décalé de plusieurs semaines. "Parallèlement au mandat européen lancé par la France, il y a un mandat d'arrêt belge pour ce qu'il aurait pu faire en Belgique", explique Valery Lerouge, en direct de Bruxelles. Les enquêteurs veulent encore le questionner sur son éventuelle implication dans une fusillade qui avait éclaté dans sa dernière planque à Forest, quelques jours avant son interpellation.

Mesures exceptionnelles pour détenu exceptionnel

"Pendant ce temps, la justice française prépare minutieusement l'incarcération et cherche des mesures, peut-être exceptionnelles, pour ce détenu exceptionnel. Ils veulent éviter la chaise vide le jour du procès", poursuit le journaliste. Des mesures sont étudiées par l'administration pénitentiaire, comme de le filmer 24 heures sur 24 dans sa cellule, ce que la loi française ne permet pas encore aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Salah Abdeslam, sur une photo diffusée par la police française le 15 novembre 2015.
Salah Abdeslam, sur une photo diffusée par la police française le 15 novembre 2015. (POLICE NATIONALE / AFP)