Cet article date de plus d'un an.

Manifestation contre les violences policières : "On ne se laissera plus faire, on ne se laissera plus malmener, maltraiter ou tuer", lance Almamy Kanouté

L'éducateur, acteur dans le film Les Misérables, milite auprès d'Assa Traoré, la soeur d'Adama Traoré.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Almamy Kanouté (G) aux côtés du réalisateur Ladj Ly, le 19 août 2019. (ELVIS BARUKCIC / AFP)

Une nouvelle manifestation contre les violences policières est prévue à 14h30 samedi 13 juin, Place de la République à Paris, à l'appel notamment du comité pour Adama Traoré, jeune homme décédé en juillet 2016 après son interpellation par des gendarmes en région parisienne.

>> Suivez en direct les manifestations contre les violences policières en France.

Pour Almamy Kanouté, éducateur, acteur dans le film Les Misérables de Ladj Ly, qui milite auprès d'Assa Traoré, la soeur d'Adama Traoré, "c'est une énième mobilisation pour rappeler à la France d'assumer ses reponsabilités. Quand elle faute, elle doit le reconnaître". "Nous n'attendons rien de spécifique, mis à part le fait que la justice se fasse dans un contexte d'impartialité la plus totale", affirme-t-il sur franceinfo. "Nous en profitons aussi pour rappeler, puisque toutes les caméras sont braquées sur nous, qu'avant Adama Traoré, il y a eu de nombreuses victimes. Après Adama Traoré, il y a eu encore de nombreuses victimes. On ne se laissera plus faire, on ne se laissera plus malmener, maltraiter ou tuer", dénonce Almany Kanouté.

Le 2 juin, le comité pour Adama Traoré avait rassemblé 20 000 personnes, selon la préfecture, 80 000 selon les organisateurs, devant le tribunal judiciaire de Paris. Plusieurs autres manifestations ont été organisées depuis en France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Violences policières

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.