Gendarmerie : l'entraînement des chiens d'élite

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Gendarmerie : l'entraînement des chiens d'élite
Gendarmerie : l'entraînement des chiens d'élite Gendarmerie : l'entraînement des chiens d'élite (France 2)
Article rédigé par France 2 - J. Gal
France Télévisions
France 2
Après la découverte des ossements du petit Émile le 30 mars, les fouilles ont repris sur le terrain. Dans ces recherches, les gendarmes sont appuyés par des chiens d'élite. En 2015, France Télévisions avait pu suivre un entraînement dirigé par le Centre national d'instruction cynophile de Gramat, dans le Lot.

En 2015, à Gramat (Lot), un chien de la gendarmerie était en plein entraînement. L'objectif pour ce Saint-Hubert était de retrouver un jeune garçon de six ans disparu quelques heures plus tôt. L'opération était fictive. Elle était dirigée par le Centre national d'instruction cynophile de Gramat. Un centre unique en son genre, qui forme les chiens à intervenir en France et à l'étranger.

550 chiens dans la brigade cynophile

Le Saint-Hubert, qui a un odorat 60 fois plus développé que celui d'un humain, est régulièrement utilisé pour des missions de pistage et de recherche. Un malinois prénommé "Houston" est, quant à lui, capable de garder en mémoire des odeurs pendant 48 heures selon les endroits et la température, mais aussi de parcourir plusieurs kilomètres pour retrouver une personne disparue. La brigade cynophile compte aujourd'hui 480 maîtres et 550 chiens. Depuis 2002, elle dispose d'une unité spécifique destinée aux procédures criminelles délicates.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.