Soupçons d'escroquerie à Agde : le maire, qui aurait été piégé par une voyante, mis en examen

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Soupçons d'escroquerie à Agde : le maire, qui aurait été piégé par une voyante, mis en examen
Soupçons d'escroquerie à Agde : le maire, qui aurait été piégé par une voyante, mis en examen Soupçons d'escroquerie à Agde : le maire, qui aurait été piégé par une voyante, mis en examen (France 2)
Article rédigé par France 2 - L. Szulewicz
France Télévisions
France 2
Le maire d'Agde, dans l'Hérault, est mis en examen pour corruption, prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics. Gilles d'Ettore aurait été piégé par une voyante qui s'est faite passer auprès de lui pour son père décédé, et aurait obtenu le recrutement de cinq membres de son entourage.

L'affaire est rocambolesque. Gilles d'Ettore, le maire d'Agde (Hérault), est mis en examen pour corruption, prise illégale d'intérêts et détournement de fonds publics. Il aurait été piégé par une voyante. Au téléphone, elle prétend pouvoir communiquer avec les morts et s'est faite passer auprès de lui pour son père décédé. Grâce à ce stratagème, elle aurait obtenu le recrutement de cinq membres de son entourage, dont son propre mari, employé en tant que directeur technique de la mairie.

Les investigations se poursuivent

L'avocat du maire, Jean-Marc Darrigade, dément toute irrégularité. Il demande la remise en liberté de son client. Le maire et la voyante sont en détention provisoire depuis le 21 mars, car l'affaire ne s'arrête pas là. D'autres personnes ont été ciblées par la médium, toujours avec la même méthode. Les investigations se poursuivent. Durant le week-end du 30 mars, deux cadres de la société Eiffage ont été mis en examen. Ils sont soupçonnés d'avoir participé au financement occulte de travaux au domicile de la voyante.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.