Disparition de Maëlys : un an après, le point sur l'enquête

Il y un an, la petite Maëlys disparaissait lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Quelques mois plus tard, Nordahl Lelandais passait aux aveux. Depuis, l'enquête pour définir ce qu'il s'est exactement passé est toujours en cours. 

France 3

En août dernier, le visage de la petite Maëlys s'est retrouvé placardé dans tous les commissariats de France. Il y a tout juste un an, Maëlys, 8 ans, disparaît lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Dès le lendemain, la thèse criminelle est privilégiée. Très vite, l'étau se resserre sur un invité du mariage : Nordahl Lelandais, ancien militaire de 34 ans. Il est connu pour des affaires de drogue. L'enquête avance et les soupçons s'accumulent, mais lui nie tout en bloc. Près de six mois plus tard, une trace de sang est retrouvée dans sa voiture. Acculé, il passe aux aveux, mais insiste : le meurtre était involontaire. Sur RTL, lundi 27 août, la famille ne croit pas à cette version accidentelle.

900 affaires passées au crible

Mais Nordahl Lelandais dit-il toute la vérité ? Il a été mis en examen pour une autre affaire, le meurtre du caporal Arthur Noyer. Là aussi, il a attendu plusieurs mois pour avouer le crime. Depuis janvier, une cellule composée de sept gendarmes passe au crible 900 affaires sur une zone de 20 départements. Restent 120 dossiers à l'étude qui seront traités avant la fin de l'année. Selon la gendarmerie, Nordahl Lelandais pourrait être impliqué dans d'autres affaires de disparitions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hommage à Maëlys, ici pendant ses obsèques célébrées le 2 juin dernier.
Un hommage à Maëlys, ici pendant ses obsèques célébrées le 2 juin dernier. (MICHEL THOMAS / MAXPPP)