Hommage à Maëlys, fillette enlevée et tuée il y a un an

Il y a un an, Maëlys disparaissait lors d'un mariage dans l'Isère. Nordahl Lelandais a avoué le meurtre six mois plus tard. Une marche blanche rendra hommage lundi 27 août à Maêlys, pour qui ses parents crient toujours justice.

France 3

Il y a un an, la France découvrait le visage de Maëlys. Dans la nuit du 26 au 27 août dans une salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin (Isère), la fillette de 8 ans disparaît vers trois heures du matin. S'ensuivent plusieurs jours de recherches intensives. Très vite, les enquêteurs soupçonnent l'un des convives du mariage : Nordahl Lelandais, un ancien maître-chien à la personnalité instable.

Un tueur en série ?

Arrêté, incarcéré, l'homme nie toute implication. En février, une goutte de sang de Maëlys est retrouvée dans la voiture du suspect. Après six mois de silence, il avoue le meurtre et mène les gendarmes vers le corps de la fillette.

La justice a ouvert des centaines de dossiers de disparitions ou d'homicides pouvant être en lien avec Nordahl Lelandais. En avril, il a reconnu une bagarre ayant entraîné la mort d'Arthur Noyer, un caporal de 23 ans. Depuis, Nordahl Lelandais se mure dans le silence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un hommage à Maëlys, ici pendant ses obsèques célébrées le 2 juin dernier.
Un hommage à Maëlys, ici pendant ses obsèques célébrées le 2 juin dernier. (MICHEL THOMAS / MAXPPP)