Affaire Maëlys : l'avocat de Nordahl Lelandais va demander l'annulation du témoignage accablant d'un ancien codétenu

Un co-détenu de Nordahl Lelandais avait dit que l'ancien militaire lui avait confié qu'il avait violé la petite Maëlys, ce qu'il nie désormais. 

La prison de Saint-Quentin-Fallavier, située dans le département de l\'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes où est emprisonné Nordahl Lelandais. 
La prison de Saint-Quentin-Fallavier, située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes où est emprisonné Nordahl Lelandais.  (MAXPPP)

L'avocat de Nordahl Lelandais va demander jeudi 24 octobre à la justice d'annuler le témoignage accablant d'un de ses anciens codétenus, a appris France Bleu Isère de source proche de l'enquête, confirmant une information de RTL. Maître Alain Jakubowicz va formuler cette requête en annulation devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Grenoble. Cette dernière rendra son arrêt le 31 octobre.

Un ancien codétenu de la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) a affirmé
à l'administration pénitentiaire fin 2018, puis à un juge d'instruction, que Nordahl Lelandais lui avait confié avoir violé la petite Maëlys, ce que nie l'ancien militaire.

Nordahl Lelandais maintient qu'il n'a commis aucune violence sexuelle et qu'il a frappé Maëlys sans l'intention de lui donner la mort. La fillette de huit ans a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017 lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère). Si Nordahl Lelandais est jugé aux assises pour meurtre d'un mineur de moins de 15 ans précédé d'un viol, il pourrait être condamné à la perpétuité incompressible.

Nordahl Lelandais est mis en examen pour "meurtre" dans cette affaire. Il est également mis en examen pour "assassinat" concernant la mort du caporal Arthur Noyer.