Violences après la mort de Nahel : des rassemblements en soutien au maire de L'Haÿ-les-Roses, pris pour cible à son domicile

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Violences après la mort de Nahel : des rassemblements en soutien au maire de L'Haÿ-les-Roses, pris pour cible à son domicile -
Violences après la mort de Nahel : des rassemblements en soutien au maire de L'Haÿ-les-Roses, pris pour cible à son domicile Violences après la mort de Nahel : des rassemblements en soutien au maire de L'Haÿ-les-Roses, pris pour cible à son domicile - (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
franceinfo
Une marche en soutien à Vincent Jeanbrun, le maire de L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne) attaqué à son domicile, a réuni près de 1 000 personnes, lundi 3 juillet. Des rassemblements similaires ont eu lieu partout en France.

Lundi 3 juillet, près de 1 000 personnes sont venues apporter leur soutien à Vincent Jeanbrun, maire de L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), dont le domicile et la famille ont été attaqués à la voiture bélier le week-end dernier. "Ensemble, chers citoyens de France, nous relevons la tête, nous faisons face sans détourner le regard, nous reprenons la parole pour que la majorité jusqu'ici silencieuse puisse se faire entendre et dire stop, ça suffit", a scandé Vincent Jeanbrun.

"Je suis absolument effondrée de voir l'état de mon pays"

"Ce n’est pas normal que ça aille aussi loin", affirme un homme présent dans le cortège. "Je veux soutenir le maire, je suis absolument effondrée de voir l'état de mon pays", confie également une femme. Un rassemblement a aussi eu lieu devant la mairie de Nanterre (Hauts-de-Seine), la ville où tout a commencé après la mort de Nahel. Partout en France, des milliers de personnes se sont réunies devant les mairies, comme à Reims (Marne), à Nantes (Loire-Atlantique) ou à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.