Le député écologiste Denis Baupin, mis en cause dans des affaires de harcèlement et d'agressions sexuelles

L'affaire a été révélée par une enquête conjointe de la radio France Inter et du journal en ligne Médiapart. France 3 revient sur les faits.

France 3
C'est un homme haut placé, aujourd'hui au coeur d'un scandale. Denis Baupin, vice-président de l'Assemblée nationale, est accusé par plusieurs femmes de harcèlement et d'agressions sexuelles. SMS explicites, attouchements, chantage. Parmi celles qui ont décidé de sortir du silence, Sandrine Rousseau, l'une des porte-parole d'EELV. Pour elle, les faits remontent à 2011. "J'organisais une réunion et à un moment j'ai fait une pause, je voulais aller aux toilettes et dans un couloir, Denis Baupin m'a calé contre un mur et a cherché à m'embrasser de force", explique Sandrine Rousseau.

Huit témoignages à visage découvert

Elles sont huit femmes au total à avoir dénoncé des violences sexuelles. Toutes ont travaillé avec Denis Baupin à l'Assemblée nationale ou au sein du parti EELV. Aucune n'a osé porter plainte, souvent par peur d'être pénalisée dans sa carrière. L'élément déclencheur est un tweet posté le 8 mars dernier. Denis Baupin pose avec du rouge à lèvres pour dénoncer les violences faites aux femmes. Denis Baupin, contacté à plusieurs reprises, ne s'est pour l'instant pas exprimé.
Le JT
Les autres sujets du JT
Cette photo montre le vice-président de l\'Assemblée nationale Denis Baupin assistant à une séance de questions aux gouvernement le 2 décembre 2015 à Paris.
Cette photo montre le vice-président de l'Assemblée nationale Denis Baupin assistant à une séance de questions aux gouvernement le 2 décembre 2015 à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)