Marche pour Adama Traoré : 8 plaintes de fonctionnaires de police visent Youssouf et Assa Traoré

Youssouf et Assa Traoré sont visés par huit plaintes différentes, après leur participation à la manifestation interdite en hommage à leur frère Adama Traoré, le 8 juillet à Paris, notamment pour "rébellion, menaces, violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique".
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Assa Traoré et son frère Youssouf, blessé lors de son arrestation par les forces de l'ordre, à la sortie de l'hôpital, le 9 juillet 2023. (BERTRAND GUAY / AFP)

Après le rassemblement samedi 8 juillet en hommage à Adama Traoré, huit fonctionnaires de police ont porté plainte contre Youssouf Traoré et sa soeur Assa Traoré, indique le parquet de Paris à franceinfo. Ces enquêtes sont actuellement diligentées par la sûreté territoriale de Paris.

Dans le détail, cinq plaintes, dont celle d'une commissaire de police, visent Youssouf Traoré pour des faits "de violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique, menaces, rébellion" pour des faits commis pendant la manifestation et au moment de son interpellation. Youssouf Traoré avait été placé en garde à vue à l'issue du rassemblement pour "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique et rébellion".

Trois autres plaintes visent également sa soeur, Assa Traoré "pour des faits d’outrage et violences volontaires sur personne dépositaire de l'autorité publique" dans le cadre de l’enquête ouverte pour "organisation d’une manifestation interdite sur la voie publique".

Par ailleurs, le parquet de Paris confirme qu'il a reçu à ce jour deux plaintes de deux journalistes, qui ont été confiées en début de semaine à l'IGPN, pour violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné une ITT de moins de 8 jours, lors de la marche pour Adama Traoré. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.