Résumé de l'élection

Les habitants de Fiménil se sont exprimés aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. 77,23 % des électeurs se sont rendus aux bureaux de vote lors du 1er tour des élections municipales. En comparaison avec 2014 où ils étaient 74,49 %, on remarque une hausse de 2,74 points du taux de participation. La proportion de citoyens s'étant mobilisés à l'échelle départementale (Vosges) a baissé par rapport au scrutin précédent : 78,36 % contre 64,24 % cette année.

Les premiers sièges du conseil ont été attribués à l'issue du premier tour. Dans les communes comptabilisant moins d'un millier d'habitants, les candidats se présentent sur des listes, mais ce sont bel et bien les résultats personnels de chacun qui sont pris en compte. On appelle cela le scrutin plurinominal. Pour qu'un candidat puisse devenir conseiller municipal, il doit tenir compte des deux conditions qui suivent : avoir emporté plus de 50 % des suffrages et avoir rassemblé au moins le quart des inscrits.

À Fiménil, qui est en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

François Bartolomeo et Emilie Claudon ont obtenu 67,09 % des votes et, ainsi, sont en tête de ce 1er tour. Audrey Quaglia a réuni 63,22 % des voix au premier tour.

Hélène Laissy (61,29 %), Lionel Stickeir (59,35 %), Bernard Demengeon (58,06 %), Olivier Badonnel (57,41 %), Frédéric Peroz (57,41 %) et Laurent Leveque (54,83 %) se sont assuré une place au conseil grâce à leur score assez élevé. Il faut noter que dans cette ville, les candidats restants ont attiré une part plus basse de citoyens. Au nombre de ces candidats, on retrouve Gilbert Pierrat (49,67 %), Gilles Weyer (47,09 %), Patrick Huguenin (45,16 %), Frédéric Pesce (41,93 %), Cédric Sicx (41,93 %), Patrick Jacob (41,29 %), Guy Hinzelin (40 %), Sandrine Zygmaniak (38,06 %), Aurélie Martin (36,77 %), Eric Quaglia (36,12 %) et Sylvain Gerardot (32,25 %). Les candidats ayant les meilleurs résultats au deuxième tour accéderont aux sièges restants au conseil municipal.

Il faut aussi noter que ce hameau a relevé 0,64 % de votes blancs.

Le second tour de l'élection n'aura pas lieu à Fiménil le 22 mars 2020 comme prévu, mais plutôt à une date ultérieure, ce report exceptionnel étant lié à la pandémie de coronavirus frappant la France.

Résultats Fiménil

Abstention : 22.77% Participation : 77.23%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, François BARTOLOMEO, , 67.09%, 104 votes

    Élu·e



    François BARTOLOMEO

    67.09 %

    104 votes

  • 2, Emilie CLAUDON, , 67.09%, 104 votes

    Élu·e



    Emilie CLAUDON

    67.09 %

    104 votes

  • 3, Audrey QUAGLIA, , 63.22%, 98 votes

    Élu·e



    Audrey QUAGLIA

    63.22 %

    98 votes

  • 4, Hélène LAISSY, , 61.29%, 95 votes

    Élu·e



    Hélène LAISSY

    61.29 %

    95 votes

  • 5, Lionel STICKEIR, , 59.35%, 92 votes

    Élu·e



    Lionel STICKEIR

    59.35 %

    92 votes

  • 6, Bernard DEMENGEON, , 58.06%, 90 votes

    Élu·e



    Bernard DEMENGEON

    58.06 %

    90 votes

  • 7, Olivier BADONNEL, , 57.41%, 89 votes

    Élu·e



    Olivier BADONNEL

    57.41 %

    89 votes

  • 8, Frédéric PEROZ, , 57.41%, 89 votes

    Élu·e



    Frédéric PEROZ

    57.41 %

    89 votes

  • 9, Laurent LEVEQUE, , 54.83%, 85 votes

    Élu·e



    Laurent LEVEQUE

    54.83 %

    85 votes

  • 10, Gilbert PIERRAT, , 49.67%, 77 votes



    Gilbert PIERRAT

    49.67 %

    77 votes

  • 11, Gilles WEYER, , 47.09%, 73 votes



    Gilles WEYER

    47.09 %

    73 votes

  • 12, Patrick HUGUENIN, , 45.16%, 70 votes



    Patrick HUGUENIN

    45.16 %

    70 votes

  • 13, Frédéric PESCE, , 41.93%, 65 votes



    Frédéric PESCE

    41.93 %

    65 votes

  • 14, Cédric SICX, , 41.93%, 65 votes



    Cédric SICX

    41.93 %

    65 votes

  • 15, Patrick JACOB, , 41.29%, 64 votes



    Patrick JACOB

    41.29 %

    64 votes

  • 16, Guy HINZELIN, , 40%, 62 votes



    Guy HINZELIN

    40 %

    62 votes

  • 17, Sandrine ZYGMANIAK, , 38.06%, 59 votes



    Sandrine ZYGMANIAK

    38.06 %

    59 votes

  • 18, Aurélie MARTIN, , 36.77%, 57 votes



    Aurélie MARTIN

    36.77 %

    57 votes

  • 19, Eric QUAGLIA, , 36.12%, 56 votes



    Eric QUAGLIA

    36.12 %

    56 votes

  • 20, Sylvain GERARDOT, , 32.25%, 50 votes



    Sylvain GERARDOT

    32.25 %

    50 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 253 habitants
  • 202 inscrits
  • Votants156 inscrits 77.23%
  • Abstentionnistes46 inscrits 22.77%
  • Votes blancs1 inscrits 0.64%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Fiménil : le contexte politique des élections municipales

Les 15 et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui débouchent sur le renouvellement des conseillers municipaux. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez donc directement voter pour vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement reconnue.

Quels sont les candidats à Fiménil qui prendront part aux élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats qui suivent. À Fiménil, le maire en fonction Guy Hinzelin propose sa candidature à sa réélection. Olivier Badonnel se porte également candidat. Également dans les candidatures officielles, celles de François Bartolomeo, Emilie Claudon, Bernard Demengeon, Sylvain Gerardot, Patrick Huguenin, Patrick Jacob, Hélène Laissy, Laurent Leveque, Aurélie Martin, Frédéric Peroz, Frédéric Pesce, Gilbert Pierrat, Audrey Quaglia, Eric Quaglia, Cédric Sicx, Lionel Stickeir, Gilles Weyer et Sandrine Zygmaniak.
Il faut rappeler que, pour être élus dès le premier tour, les candidats sont obligés d'atteindre une majorité absolue. Ils doivent également avoir récolté les voix d'au moins un quart des électeurs inscrits sur les listes. S'il y a un second tour, les candidats doivent remporter une majorité relative afin d'être élus et pouvoir décrocher l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Fiménil ?

Dans le cadre des élections municipales 2020, le conseil municipal de la commune de Fiménil sera élu, les 15 et 22 mars 2020. Certaines conditions doivent être remplies pour prendre part à ces élections. Il faut être un électeur français ou un ressortissant de l'Union européenne, résidant ou s'acquittant de ses impôts dans la municipalité concernée. Il faut aussi être majeur pour avoir le droit de vote.

Qui l'emportait en 2014 ? Retour sur les précédentes élections municipales

Dans les villes de moins de 1000 habitants, les élections municipales prennent l'aspect d'un scrutin plurinominal avec panachage. Autrement dit, les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent aussi choisir des candidats de deux listes différentes.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Fiménil. Thierry Tisserand et Frédéric Pesce ont été chargés par les Fiménilois de les diriger. Ils étaient accompagnés de Sylvie Rouillon, Frédéric Peroz, Cédric Sicx, Lionel Stickeir mais aussi Gilbert Pierrat et Eric Quaglia.
Sur 196 inscrits, d'assez nombreux électeurs sont allés aux urnes. En effet, 146 de ces derniers ont placé un bulletin dans l'urne, une forte baisse par rapport à 2008. Les élections municipales, cette année-là, avaient effectivement généré un taux de participation de 88,66 %.

Une tendance qui s'est transposée aux Présidentielles et Européennes ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les dernières Municipales. Les précédentes Présidentielles, pour leur part, remontent à 2017. Les résultats du premier tour des précédentes Présidentielles dans la municipalité de Fiménil se révélaient différents de ceux déclarés au niveau national.
Dans les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 39,51 % des voix), ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 19,75 % des suffrages), puis, derrière, François Fillon (Les Républicains, 11,11 % des votes). Marine Le Pen a été majoritairement désignée par les citoyens de Fiménil, à raison de 66,17 % au deuxième tour. Les résidents de Fiménil ont été 155 à venir voter au second tour.
Renaissance (soutenue par La République en Marche) a obtenu un score de 12,82 % à l'issue des élections européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 44,44 % des voix.

Fiménil : les informations clefs

Avant de se rendre aux urnes lors des municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens de Fiménil de se pencher sur les objectifs socio-économiques de leur municipalité.

Quelques mots sur le profil des habitants de Fiménil

227 personnes vivent dans la ville de Fiménil. C'est un hameau des Vosges. Avec cette commune, Fremifontaine, Vervezelle ou également Docelles font partie des villes qui constituent la Communauté de Communes Bruyères-Vallons des Vosges. Si 22,70 % de la population ont entre 55 et 64 ans, la majorité des Fiménilois a entre 25 et 54 ans. Peu élevée, la part d'immigration représente 0,88 % des individus habitant à Fiménil.

Fiménil : un aperçu du niveau de vie des habitants

Les données qui suivent présentent le portrait des actifs à Fiménil. Voici les statuts professionnels prédominants à Fiménil : 80,95 % des travailleurs sont des employés et ouvriers. 50,66 % des résidents travaillent (c'est-à-dire environ 112 personnes). Dans la commune fiméniloise, 13 % de la population active sont sans emploi. Plus de la moitié sont des hommes.
Avec un revenu moyen de 19 136 € en 2016, les Fiménilois ont un niveau de vie similaire à la moyenne nationale de 2014 (revenu médian de plus de 20 000 €).
Le marché immobilier d'une commune est aussi un bon indicateur de son attractivité et du niveau de vie en général. Lorsqu'ils louent, les Fiménilois prennent pour environ 3 % un appartement non HLM de 3 pièces et pour environ 3 % une maison non HLM de 3 pièces. Les propriétaires de maisons de 6 pièces sont un peu moins du tiers quand les propriétaires de maisons de 5 pièces représentent, quant à eux, un peu plus du quart des résidents.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Fiménil ?

Les infrastructures du type hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Fiménil. Il y a 41 enfants de 0 à 15 ans, dans la ville de Fiménil, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y habitent.
Outre les aménagements de la commune, il est bon de découvrir si la localité a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, pour jauger la pollution ambiante. L'eau répond-elle aux critères de qualité ? L'observatoire national de l'eau annonce qu'à Fiménil, l'eau est à 50 % conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.