Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les habitants de Moroges se sont rendus dans l'isoloir pour les élections municipales. 57,09 % des citoyens sont allés aux urnes, par rapport à 70,95 % lors de l'élection de 2014 (baisse de -13,86 points). Le taux de participation engendré par ce scrutin à l'échelle départementale (Saône-et-Loire), de 56,50 %, a baissé en comparaison avec celui déclaré à l'élection précédente (72,45 %).

Pour obtenir le statut de conseiller municipal, un candidat doit réaliser les résultats qui suivent : plus de la moitié des suffrages et au moins le quart des votes des inscrits.

Quel est le bilan du 1er tour des élections municipales 2020 à Moroges ?

Les électeurs de Moroges (71) découvrent donc à présent qui seront leurs membres du conseil municipal, étant donné que les 15 sièges ont déjà été attribués dès le 1er tour des élections municipales 2020. La ville a vu Sophie Lorton ressortir vainqueure du 1er tour des élections municipales avec 74 % des voix. 73,64 % des votants ont montré leur préférence pour Pierre Bourgeon. Forte d'un score de 73,28 %, on trouve Delphine Berthault-Gallon en troisième place du classement des candidats dès le premier tour. Anne Kromberger (72,20 %), Paule Mercey-Redeuilh (71,48 %), Marie-Hélène Porot (71,48 %), Stéphane Pierre (71,11 %), Dominique Arnoux (69,67 %), Pierre Canthelou (68,59 %), Grégory Baptiste (68,23 %), Vincent Villaret (68,23 %), Lionel Save (67,87 %), Maria Bender (67,50 %), Thérèse Carrola (58,84 %) et Pierre D'heilly (57,03 %) remportent aussi leur siège au conseil avec un score assez élevé.

Après la comptabilisation des voix, il a été établi que, dans ce village, il y a eu des bulletins blancs (0,34 %) ainsi que des bulletins invalides (5,44 %).

L'élection du maire suit celle des nouveaux membres du conseil municipal. Il est du reste choisi parmi ces derniers, ainsi que par eux.

Résultats du premier tour - Moroges

Abstention : 42.91% Participation : 57.09%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sophie LORTON, 74%



    Sophie LORTON

    74 %

    205 votes

  • Pierre BOURGEON, 73.64%



    Pierre BOURGEON

    73.64 %

    204 votes

  • Delphine BERTHAULT-GALLON, 73.28%



    Delphine BERTHAULT-GALLON

    73.28 %

    203 votes

  • Anne KROMBERGER, 72.2%



    Anne KROMBERGER

    72.2 %

    200 votes

  • Paule MERCEY-REDEUILH, 71.48%



    Paule MERCEY-REDEUILH

    71.48 %

    198 votes

  • Marie-Hélène POROT, 71.48%



    Marie-Hélène POROT

    71.48 %

    198 votes

  • Stéphane PIERRE, 71.11%



    Stéphane PIERRE

    71.11 %

    197 votes

  • Dominique ARNOUX, 69.67%



    Dominique ARNOUX

    69.67 %

    193 votes

  • Pierre CANTHELOU, 68.59%



    Pierre CANTHELOU

    68.59 %

    190 votes

  • Grégory BAPTISTE, 68.23%



    Grégory BAPTISTE

    68.23 %

    189 votes

  • Vincent VILLARET, 68.23%



    Vincent VILLARET

    68.23 %

    189 votes

  • Lionel SAVE, 67.87%



    Lionel SAVE

    67.87 %

    188 votes

  • Maria BENDER, 67.5%



    Maria BENDER

    67.5 %

    187 votes

  • Thérèse CARROLA, 58.84%



    Thérèse CARROLA

    58.84 %

    163 votes

  • Pierre D'HEILLY, 57.03%



    Pierre D'HEILLY

    57.03 %

    158 votes

  • Anne LEBLANC, 35.01%



    Anne LEBLANC

    35.01 %

    97 votes

  • Carine LEMONNIER, 33.21%



    Carine LEMONNIER

    33.21 %

    92 votes

  • Robert NUZILLAT, 32.49%



    Robert NUZILLAT

    32.49 %

    90 votes

  • Jean-Michel COSTA, 30.68%



    Jean-Michel COSTA

    30.68 %

    85 votes

  • Laurent FICHOT, 30.68%



    Laurent FICHOT

    30.68 %

    85 votes

  • Frédéric VENOT, 30.32%



    Frédéric VENOT

    30.32 %

    84 votes

  • Marie-Agnès MOIROUX, 29.6%



    Marie-Agnès MOIROUX

    29.6 %

    82 votes

  • Pascal BOUTEILLE, 28.51%



    Pascal BOUTEILLE

    28.51 %

    79 votes

  • Emilie MOLARD, 28.51%



    Emilie MOLARD

    28.51 %

    79 votes

  • Emilie DAUDEY, 28.15%



    Emilie DAUDEY

    28.15 %

    78 votes

  • Christian HUGONNIER, 28.15%



    Christian HUGONNIER

    28.15 %

    78 votes

  • Nicolas LONJARRET, 27.79%



    Nicolas LONJARRET

    27.79 %

    77 votes

  • Virginie MAZILLE, 27.79%



    Virginie MAZILLE

    27.79 %

    77 votes

  • Arnaud DESSERTENNE, 27.07%



    Arnaud DESSERTENNE

    27.07 %

    75 votes

  • Jean-Jacques BOULAY, 26.71%



    Jean-Jacques BOULAY

    26.71 %

    74 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 574 habitants
  • 515 inscrits
  • Votants294 inscrits 57.09%
  • Abstentionnistes221 inscrits 42.91%
  • Votes blancs1 inscrits 0.34%

Article à la une des élections

Poitiers : Léonore Moncond'huy, la surprise verte

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Moroges : le contexte politique des élections municipales

Au cours des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux. Le scrutin pour les communes de moins de 1 000 habitants suit des règles particulières. En effet, les électeurs ne votent pas pour une liste, mais pour des candidats, parmi ceux ayant soumis leur candidature auparavant.

Qui sont les candidats qui se présentent à Moroges pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. La mairie de Moroges, tenue par Marie-Hélène Porot, voit sa maire candidater à sa réélection. Dominique Arnoux est candidat. Il avait déjà obtenu un siège au conseil municipal lors des précédentes élections municipales de 2014. Grégory Baptiste, Maria Bender, Delphine Berthault-Gallon, Jean-Jacques Boulay, Pierre Bourgeon, Pascal Bouteille, Pierre Canthelou, Thérèse Carrola, Jean-Michel Costa, Pierre D'heilly, Emilie Daudey, Arnaud Dessertenne, Laurent Fichot, Christian Hugonnier, Anne Kromberger, Anne Leblanc, Carine Lemonnier, Nicolas Lonjarret, Sophie Lorton, Virginie Mazille, Paule Mercey-Redeuilh, Marie-Agnès Moiroux, Emilie Molard, Robert Nuzillat, Stéphane Pierre, Lionel Save, Frédéric Venot et Vincent Villaret finalisent la liste des candidats retenus.

La règle est la suivante : les candidats ne peuvent être élus au premier tour que s'ils atteignent une majorité absolue, et s'ils ont rassemblé les voix de plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, ils devront remporter une majorité relative afin de pouvoir être élus et accéder à l'un des 15 sièges à pourvoir.

Moroges : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les élections municipales 2020 se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour Moroges de désigner son nouveau conseil municipal. On doit avoir plus de 18 ans, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la commune, apparaître sur les listes électorales, et être français ou membre de l'Union européenne pour prendre part à ces élections.

En 2014, à quoi ressemblaient ces élections municipales ?

Lors des élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants votent au scrutin plurinominal avec panachage. Ainsi, les électeurs peuvent voter pour plusieurs candidats à la fois et choisir des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, 15 membres du conseil municipal ont été élus par les résidents de la commune de Moroges, et ce dès le soir du premier tour. Marie-Hélène Porot, Marie-Pierre Raviot, Jean-Jules Venot, Frédéric Mathy mais aussi Pierre Bourgeon et Sophie Lorton avaient assisté Carine Lemonnier et Anne Leblanc. Ces dernières avaient reçu, de la part des Morogeois, la tâche de gérer la ville.
D'assez nombreux votes ont été recensés pendant ces élections : sur un total de 482 inscrits sur les listes électorales, 342 citoyens ont voté. Ceci équivaut à une forte baisse par rapport au taux de participation aux élections municipales de 2008 qui s'élevait à 74,61 %.

D'autres scrutins ont-ils traduit la même tendance ?

Les précédentes Présidentielles remontent à 2017, et il y a eu plusieurs élections depuis les dernières Municipales. En 2017, les suffrages constatés dans les urnes sur la ville de Moroges pour le premier tour des élections présidentielles ont été très similaires à ceux recueillis au niveau national.
Dans les favoris du premier tour : Emmanuel Macron (En marche !, 23,59 % des voix), ainsi que Marine Le Pen (Front national, 23,1 % des suffrages), puis, derrière, François Fillon (Les Républicains, 18,18 % des votes). À Moroges, 65,48 % des votants ont opté pour Emmanuel Macron au deuxième tour. Au second tour, il y a eu 395 participants, ce qui équivaut à 81,78 % des habitants de Moroges. En 2012, ils étaient 87,9 % à se déplacer, soit une tendance assez similaire à celle observée dans le pays (-5,8 points).

Moroges : les données clefs

Élections municipales : les citoyens de Moroges devront se rendre aux urnes les 15 et 22 mars. Une occasion pour en apprendre plus sur la situation socio-économique de l'agglomération.

Moroges : comment est sa population ?

Niveau population, Moroges, un village de Saône-et-Loire, compte 569 habitants. Aux alentours, on trouve Saint-Maurice-des-Champs, Saint-Privé ou également Villeneuve-en-Montagne qui sont des villes liées à Moroges, grâce à la Communauté de Communes Sud Côte Chalonnaise. Les résidents sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 26,53 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu présent à Moroges, où 1,91 % des résidents émanent de l'immigration.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à Moroges

Les chiffres suivants donnent une idée de la stabilité ou de la précarité des activités professionnelles des résidents de Moroges. Les employés et professions intermédiaires sont des plus représentés au sein de la population active de Moroges (54,72 %). Plus globalement, les Morogeois en activité, qui sont au nombre de 282, constituent 50,24 % des habitants de la commune. Le taux d'inactivité de la population morogeoise atteint 6 % des résidents (dont une majeure partie sont des femmes).
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Morogeois est plus élevé que la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était de 20 000 €. À Moroges, il s'élevait à 23 573 € par an en 2016.
En plus du marché de l'emploi, celui de l'immobilier reste une bonne illustration du niveau de vie des Morogeois. Sur le marché locatif morogeois, les plus prisées sont les maisons non HLM de 3 pièces qui représentent environ 2 % de la demande, ainsi que les maisons non HLM de 4 pièces à hauteur de plus de 2 %. Le choix des propriétaires se porte sur les maisons de 5 pièces avec presque 21 % des cas face à 34 % pour les maisons de 6 pièces.

Comment qualifier l'environnement de vie au sein de la ville de Moroges ?

Les infrastructures du genre hôpitaux ou encore écoles manquent un peu à Moroges. Avec 101 enfants (de 0 à 15 ans), on peut dire que les familles sont assez nombreuses dans la ville en comparaison avec son nombre total d'habitants. On y compte 1 établissement scolaire.
Les indices de qualité de l'air ou de l'eau donnent une bonne vision de la pollution environnante dans une commune. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle est à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​comme physico-chimique ​.