← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : L'Hôme-Chamondot

Résumé du premier tour

Les électeurs de L'Hôme-Chamondot sont allés voter pour les élections municipales du 15 mars 2020. À cause du coronavirus et de ses conséquences, les gens sont invités à sortir le moins possible. Ainsi, la participation relativement basse (49,44 %) lors de ces élections a pu en être affectée. Dans le département de l'Orne, la participation des citoyens au scrutin a baissé en regard de l'élection précédente : 74,37 % contre 56,95 % cette année.

Comment un candidat peut-il avoir sa place au conseil municipal ? En emportant au moins la moitié des voix exprimées et 25 % des votes des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui est en tête à l'issue du premier tour à L'Hôme-Chamondot ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les municipales 2020 se terminent donc à L'Hôme-Chamondot (61). C'est Stéphanie Chantepie qui sort gagnant lors du premier tour des élections municipales avec 95,45 % des suffrages. 93,18 % des voix reviennent à Wolf Halberstadt et Sandra Heslouis. Au conseil municipal, on retrouve également les candidats ayant obtenu un score élevé, par exemple Ernest Tirel (92,04 %), Kathryn Levesque (90,90 %), Sandra Aignan (89,77 %), Patrice Michel-Flandin (89,77 %), Eric Forestier (86,36 %), Jean-Michel Leduc (86,36 %), Laurence Murgia (86,36 %) et Christian Lorgerie (79,54 %).

Celle ou celui qui prendra la fonction de maire sera élu parmi les nouveaux conseillers municipaux et par ceux-ci.

Résultats du premier tour - L'Hôme-Chamondot

Abstention : 50.56% Participation : 49.44%

Résultats détaillés du tour 1

  • Stéphanie CHANTEPIE, 95.45%



    Stéphanie CHANTEPIE

    95.45 %

    84 votes

  • Wolf HALBERSTADT, 93.18%



    Wolf HALBERSTADT

    93.18 %

    82 votes

  • Sandra HESLOUIS, 93.18%



    Sandra HESLOUIS

    93.18 %

    82 votes

  • Ernest TIREL, 92.04%



    Ernest TIREL

    92.04 %

    81 votes

  • Kathryn LEVESQUE, 90.9%



    Kathryn LEVESQUE

    90.9 %

    80 votes

  • Sandra AIGNAN, 89.77%



    Sandra AIGNAN

    89.77 %

    79 votes

  • Patrice MICHEL-FLANDIN, 89.77%



    Patrice MICHEL-FLANDIN

    89.77 %

    79 votes

  • Eric FORESTIER, 86.36%



    Eric FORESTIER

    86.36 %

    76 votes

  • Jean-Michel LEDUC, 86.36%



    Jean-Michel LEDUC

    86.36 %

    76 votes

  • Laurence MURGIA, 86.36%



    Laurence MURGIA

    86.36 %

    76 votes

  • Christian LORGERIE, 79.54%



    Christian LORGERIE

    79.54 %

    70 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 240 habitants
  • 180 inscrits
  • Votants89 inscrits 49.44%
  • Abstentionnistes91 inscrits 50.56%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Présidentielle américaine : les programmes opposés de Donald Trump et de Joe Biden

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

L'Hôme-Chamondot : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les communes françaises doivent organiser des élections afin de renouveler leur conseil municipal. Dans les communes qui comptent moins de 1 000 habitants, les électeurs ne votent pas pour une liste, comme il se fait dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Qui allons-nous voir à L'Hôme-Chamondot, pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les citoyens pourront choisir entre les candidats suivants. Patrice Michel-Flandin, maire actuel de L'Hôme-Chamondot, est candidat à sa réélection. Sandra Aignan est également candidate. Vous pourrez aussi retrouver sur les bulletins de vote Stéphanie Chantepie, Eric Forestier, Wolf Halberstadt, Sandra Heslouis, Jean-Michel Leduc, Kathryn Levesque, Christian Lorgerie, Laurence Murgia et Ernest Tirel.

Les deux critères nécessaires pour qu'un candidat soit en mesure d'être élu dès le premier tour demandent d'atteindre une majorité absolue et que plus du quart des résidents présents sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Si un second tour s'avère nécessaire, les candidats ont l'obligation de remporter la majorité relative pour être élus et pour pouvoir accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à L'Hôme-Chamondot ?

L'Hôme-Chamondot aura un nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020, qui se dérouleront les 15 et 22 mars 2020. Cette élection est ouverte aux Français ou aux membres d'un pays de l'Union européenne. Il faut aussi être majeur, inscrit sur les listes électorales françaises et habiter ou payer ses impôts dans la commune correspondante.

Retour sur 2014, année des précédentes élections municipales

Lors de ces municipales, les électeurs peuvent désigner plusieurs candidats à la fois et choisir des membres de deux listes différentes. Pour être visé par ce scrutin, dit plurinominal avec panachage, il faut vivre dans une commune de moins de 1000 habitants.
Dans la ville de L'Hôme-Chamondot, les habitants ont voté le 23 mars 2014 afin d'élire 11 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Accompagnés d'Eric Forestier, Marc Legrand, Ernest Tirel, Wolf Halberstadt mais aussi Christian Levesque et Philippe Jehan, Patrice Michel-Flandin et Laurent Fontaine ont eu les faveurs des habitants de la commune pour les administrer.
Le résultat des élections a permis de constater que 152 votants sont allés à leur bureau de vote, parmi 189 personnes présentes sur les listes. Ainsi, de nombreuses personnes ont exprimé leur opinion politique. Ce taux de participation suggère une légère hausse par rapport à celui des Municipales de 2008 : il affichait cette année-là 80,51 %.

Cette évolution est-elle apparue lors des dernières élections ?

2017 a été l'année des précédentes Présidentielles. Depuis les dernières Municipales, il y aura eu plusieurs scrutins. Sur la ville de L'Hôme-Chamondot, l'analyse comparative des scores déclarés au premier tour des élections présidentielles de 2017 indique que ceux-ci étaient différents du reste de la France.
Il faut noter que Marine Le Pen (Front national) d'une part, et François Fillon (Les Républicains) d'autre part ont obtenu de jolis résultats au premier tour : 33,33 % et 23,81 %, devant Emmanuel Macron (En marche !) avec 15,65 % des voix récoltées. C'est Marine Le Pen qui s'est démarquée au second tour, avec 60,84 % des votes des habitants de L'Hôme-Chamondot. À L'Hôme-Chamondot, 85,95 % des résidents s'étaient déplacés pour ces dernières élections (159 votants), contre 90,67 % en 2012.
Les scores des Européennes de 2019 sont les suivants : 12,63 % des votes pour Europe Écologie et 38,95 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

L'Hôme-Chamondot : les données clefs

Avec les élections municipales qui approchent (15 et 22 mars 2020), il peut être intéressant pour les habitants de L'Hôme-Chamondot d'en apprendre plus concernant la situation socio-économique de leur municipalité.

Plusieurs informations sur la population de L'Hôme-Chamondot

L'Hôme-Chamondot, cette commune de l'Orne, est peuplée de 257 personnes. La fondation de la Communauté de Communes des Hauts du Perche a permis d'attacher ce petit village à des villes voisines, comme Bizou, Tourouvre au Perche ou également Longny les Villages. Les habitants sont peu âgés : la majorité des habitants de la commune a entre 25 et 54 ans même si 21,90 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. Peu conséquente, la proportion d'immigration est de 1,99 % à L'Hôme-Chamondot.

Revenus, emploi et logement : comment caractériser le niveau de vie à L'Hôme-Chamondot ?

Pour présenter une vision complète du marché du travail à L'Hôme-Chamondot, les données suivantes sont primordiales. Les ouvriers et employés sont les plus représentés sur le marché de l'emploi à L'Hôme-Chamondot (59,09 % des actifs). La population active est formée de 108 personnes, soit 42,23 % des habitants de la commune. Les chômeurs représentent plus de 10 % de la population. Une majeure partie des personnes déclarant toucher des allocations sont des hommes.
Les habitants de la commune perçoivent un revenu similaire à la moyenne nationale (20 000 € par an en France en 2014, versus 18 475 € par an à L'Hôme-Chamondot en 2016).
Quant au marché immobilier, les chiffres qui suivent en sont un bon indicateur. Les résidents sont environ 4 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 4 pièces et environ 3 % à louer une maison non HLM de 3 pièces. Les propriétaires sont décidés à investir dans une maison de 6 pièces à environ 25 % et dans une maison de 4 pièces à environ 25 %.

Quelques indicateurs sur la qualité de vie à L'Hôme-Chamondot

Pour estimer la qualité de vie dans une ville, on peut se pencher sur le nombre d'infrastructures comparé à la densité de population. Ainsi, à L'Hôme-Chamondot, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. On recense 66 enfants de 0 à 15 ans, soit de nombreuses familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la ville.
La pollution est également un facteur à prendre en compte pour juger de la qualité de vie d'une ville. Pour être conforme, l'eau doit répondre aux exigences de qualité aussi bien au niveau microbiologique que physico-chimique. D'après L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.