← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Le May-sur-Èvre

Résumé du premier tour

Au May-sur-Èvre et dans l'ensemble de l'Hexagone, les élections municipales ont eu lieu le 15 mars 2020. À savoir que le taux de participation dans la commune est d'à peine 31,35 %, une chiffre qui pourrait s'expliquer en partie par les récents événements liés au coronavirus. Le taux de participation au scrutin a baissé dans le département du Maine-et-Loire quand on le compare à la participation de l'élection précédente : 69,86 % contre 48,49 % cette année.

La liste ayant triomphé lors du premier tour est en mesure de composer 50 % du conseil, si elle a été élue à la majorité absolue. De plus, elle partage le reste des sièges avec les autres listes ayant obtenu au moins 5 % des voix.

Municipales 2020 au May-sur-Èvre : quels sont les résultats du premier tour ?

Fin du suspense au May-sur-Èvre (49), puisque les 27 membres du conseil municipal ont donc déjà été élus dès le 1er tour des municipales 2020. Alain Picard, de la liste de la Droite, s'impose au premier tour des élections municipales avec 100 % des suffrages. La liste remporte 27 places.

Certains citoyens de ce bourg ont voté blanc, à 6,81 %. En plus, une part des votes a été déclarée invalide (15,49 %).

Le nouveau maire figurant dans les rangs des conseillers municipaux, c'est maintenant à ces derniers de le choisir.

Résultats du premier tour - Le May-sur-Èvre

Abstention : 68.65% Participation : 31.35%

Article à la une des élections

Ils ont fait l'actu. Bruno Fortier, maire de Crépy-en-Valois, première commune confinée à cause du coronavirus : "il reste beaucoup d'amertume"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Le May-sur-Èvre : le contexte politique des élections municipales

En mars 2020, les communes françaises procéderont au renouvellement de leurs conseillers municipaux, lors des élections programmées les 15 mars et 22 mars prochains. Au May-Sur-Evre, voici les candidats qui se présentent.

Vous êtes curieux d'apprendre qui est candidat au May-Sur-Evre pour les Municipales 2020 ?

Les candidats aux Municipales 2020 avaient jusqu'au 27 février pour soumettre leur candidature, pourtant peu ont répondu présent. Se présente au May-Sur-Evre : Alain Picard, maire du May-Sur-Evre et soutenu par la Droite, présente sa candidature pour un nouveau mandat, avec la liste "LE MAY AVEC VOUS".

Municipales 2020 : quels sont les enjeux au May-sur-Èvre ?

Lors des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se déroulera le 15 mars et le second tour, la semaine suivante, la ville du May-sur-Èvre désignera les 27 nouveaux membres de son conseil municipal. Afin de voter lors de cette élection, certains critères doivent être remplis : on doit avoir plus de 18 ans, s'acquitter de ses impôts ou résider dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'Union européenne.

Mise en contexte de ces élections municipales : zoom sur 2014

Comment s'était tenu le vote pour les membres du conseil municipal du May-sur-Èvre ? Il s'agissait d'un scrutin proportionnel de liste, qui s'était déroulé les 23 et 30 mars 2014.
Ce sont les idées de la droite, comme dans la majeure partie des villes françaises, qui avaient convaincu les électeurs du May-sur-Èvre. Avec un score de 59,3 %, AVEC VOUS, CONTINUONS À ENTREPRENDRE avait gagné le premier tour. La liste de la Droite avait ainsi décroché 22 sièges, sur 27 disponibles. Qui avait terminé deuxième de ce scrutin ? C'est la liste ÉNERGIE ET AMBITION POUR LE MAY avec 5 sièges, nuançant la tendance du moment.
En 2008, la participation lors des Municipales était de 71,5 %. Normalement assez élevée, celle-ci fut en forte baisse à l'élection suivante. La participation était en effet de 65,16 %.

Les autres élections ont-elles connu des votes similaires ?

L'étude des élections présidentielles de 2017 signale une tendance identique des votes. 17,28 % : c'est le résultat du premier tour de Marine Le Pen (Front national), derrière Emmanuel Macron (En marche !) d'une part, et François Fillon (Les Républicains) d'autre part, qui ont obtenu respectivement 27,3 % et 23,38 % des voix. C'est Emmanuel Macron qui s'est démarqué au deuxième tour, avec 75,19 % des voix des résidents du May-sur-Èvre. Ils ont été 2 264 Maytais à se déplacer pour le second tour, soit un taux de participation de 76,56 %, contre 81,97 % en 2012. Cette baisse est assez similaire à l'évolution constatée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
Les scores des élections européennes de 2019 ont favorisé Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (18,82 %), et en particulier La République en Marche avec Renaissance (26,67 %).
Les élections municipales 2020 permettront d'évaluer cette évolution.

Le May-sur-Èvre : les informations clefs

Avant les élections municipales qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains, consultons les chiffres socio-économiques locaux.

Qui sont les habitants du May-sur-Èvre ?

C'est un bourg du Maine-et-Loire où vivent 3 805 citoyens. On notera qu'avec ce bourg, Yzernay, Maulévrier ou Chanteloup-les-Bois comptent parmi les villes qui entrent dans la composition de la Communauté d'Agglomération du Choletais. Généralement, les Maytais sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Cependant, 21,79 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Le May-sur-Èvre compte une portion peu significative d'immigrés : 1,62 % de sa population.

Comment pourrait-on définir le niveau de vie sur la ville du May-sur-Èvre ?

Les chiffres suivants offrent un panorama sur la situation du marché du travail au May-sur-Èvre. Les employés et ouvriers, voilà les genres d'emploi considérablement représentés au May-sur-Èvre (59,46 % de la population active). Les actifs forment 47,38 % des résidents de la commune – soit plus de 1 805 personnes. La commune maytaise est touchée par le chômage (presque 11 % de la population en âge de travailler). Une majeure partie des habitants en demande d'emploi sont des hommes.
En France, les foyers ont perçu un revenu annuel médian de 20 000 € durant l'année 2014. Les chiffres au May-sur-Èvre sont similaires à ceux du pays sur l'année 2016 : les Maytais ont déclaré percevoir en moyenne 19 898 € par an. Si les plus aisés gagnent en moyenne 28 620 € par année fiscale, les plus modestes déclarent 12 411 € par an. 8 % des Maytais vivent sous le seuil de pauvreté.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données qui suivent illustrent bien le niveau de vie des habitants du May-sur-Èvre. Les Maytais se révèlent, pour environ 3 %, locataires de maisons non HLM de 4 pièces et pour environ 3 % locataires de maison non HLM de 3 pièces. Les propriétaires s'avèrent résolus à investir dans une maison de 6 pièces à un peu moins de 20 % et dans une maison de 5 pièces à autour de 27 %.

Comment caractériser le cadre de vie au May-sur-Èvre ?

Le May-sur-Èvre est une ville où les infrastructures sont assez nombreuses pour satisfaire les demandes de ses résidents. Le total d'infrastructures médicales intra-muros s'élève à 2 urgences, maternités ou pharmacies. Il y a 773 enfants ayant l'âge d'aller à l'école dans la ville, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants), et on répertorie ​1 crèche ainsi que ​3 établissements scolaires.
On peut dire que dans la ville du May-sur-Èvre l'air reste peu pollué. La qualité de l'air : votre agglomération affiche un indice de qualité de l'air de 3,91 en moyenne cette année selon l'indice Atmo. Il est déterminé en fonction des niveaux de pollution : le dioxyde de soufre, le dioxyde d'azote, l'ozone ainsi que les poussières. À noter : la qualité de l'eau est à 100 % conforme. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on peut voir qu'elle répond aux normes tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.