← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Chamblay

Résumé du premier tour

Les électeurs de Chamblay ont fait le déplacement le 15 mars 2020 afin de voter lors des élections municipales. -14,73 points, c'est la baisse entre le taux de participation au 1er tour des élections municipales en 2014 et cette année. 62,90 % des citoyens ont voté, par rapport à 77,63 % la dernière fois. En comparaison avec les données du précédent scrutin, on constate que la participation des électeurs du Jura a baissé : 77,59 % contre 65,18 % cette année.

Si un candidat parvient à réunir au moins la moitié des votes et plus du quart des inscrits, un siège au conseil municipal l'attend.

Municipales 2020 à Chamblay : quels sont les scores du 1er tour ?

L'ensemble des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribué dès le premier tour des municipales 2020 à Chamblay (39). Alain Timal obtient 88,20 % au premier tour des élections municipales. Philippe Brochet emporte l'adhésion de 85,12 % des électeurs. En récoltant 83,58 % des suffrages, Jean-René Petetin gagne la troisième place. Par ailleurs, les citoyens ont voté en faveur de quelques candidats, notamment Martine Kreuzer (82,05 %), Gilbert Henrioud (80,51 %), Thierry Boileau (80 %), Jean-Baptiste Rosset (77,43 %), Marianne Cartigny (74,87 %), Jean-Bernard Bruet (71,28 %), Sylvie Berger (70,76 %) et Maryse Gallois (70,25 %).

L'étape suivante est l'élection du maire parmi les conseillers municipaux, ainsi que par ceux-ci.

Résultats du premier tour - Chamblay

Abstention : 37.1% Participation : 62.9%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alain TIMAL, 88.2%



    Alain TIMAL

    88.2 %

    172 votes

  • Philippe BROCHET, 85.12%



    Philippe BROCHET

    85.12 %

    166 votes

  • Jean-René PETETIN, 83.58%



    Jean-René PETETIN

    83.58 %

    163 votes

  • Martine KREUZER, 82.05%



    Martine KREUZER

    82.05 %

    160 votes

  • Gilbert HENRIOUD, 80.51%



    Gilbert HENRIOUD

    80.51 %

    157 votes

  • Thierry BOILEAU, 80%



    Thierry BOILEAU

    80 %

    156 votes

  • Jean-Baptiste ROSSET, 77.43%



    Jean-Baptiste ROSSET

    77.43 %

    151 votes

  • Marianne CARTIGNY, 74.87%



    Marianne CARTIGNY

    74.87 %

    146 votes

  • Jean-Bernard BRUET, 71.28%



    Jean-Bernard BRUET

    71.28 %

    139 votes

  • Sylvie BERGER, 70.76%



    Sylvie BERGER

    70.76 %

    138 votes

  • Maryse GALLOIS, 70.25%



    Maryse GALLOIS

    70.25 %

    137 votes

  • Léa LAMBERT, 36.92%



    Léa LAMBERT

    36.92 %

    72 votes

  • Laurence QUÉRÉ, 26.66%



    Laurence QUÉRÉ

    26.66 %

    52 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 419 habitants
  • 310 inscrits
  • Votants195 inscrits 62.9%
  • Abstentionnistes115 inscrits 37.1%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Havre : entre soulagement et agacement pour le retour d’Édouard Philippe

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Chamblay : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises va s'organiser au cours des 15 mars et 22 mars 2020. Si les communes de plus de 1 000 habitants élisent une liste, ce n'est pas le cas pour celles qui enregistrent une population inférieure à ce chiffre. Les citoyens de ces villes sélectionnent en effet leurs candidats parmi ceux qui ont validé leur candidature.

Chamblay : petit aperçu des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Les élections pour la mairie de Chamblay joueront, peut-être, en faveur de Philippe Brochet, maire en fonction, qui veut se maintenir à son poste actuel. De plus, Sylvie Berger a bien déposé sa candidature à la mairie. Les élections municipales de 2014 où elle s'était déjà présentée lui avaient permis l'obtention d'un siège au conseil municipal. Thierry Boileau, Jean-Bernard Bruet, Marianne Cartigny, Maryse Gallois, Gilbert Henrioud, Martine Kreuzer, Léa Lambert, Jean-René Petetin, Laurence Quéré, Jean-Baptiste Rosset et Alain Timal seront également candidats.

Les deux conditions nécessaires pour qu'un candidat soit en mesure d'être élu à l'issue du premier tour demandent de remporter une majorité absolue et que plus du quart des citoyens présents sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans l'éventualité où un second tour est nécessaire, les candidats ont l'obligation d'obtenir la majorité relative afin d'être élus et pour pouvoir prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Chamblay ?

Les résidents de Chamblay iront aux urnes, les 15 et 22 mars 2020, afin d'élire le nouveau conseil municipal, dans le cadre des élections municipales 2020. Quelles conditions faut-il réunir pour voter à ces élections ? Il faut être majeur, habiter ou payer ses impôts dans la commune, être inscrit sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Comment ont évolué les tendances depuis les précédentes Municipales (2014) ?

Dans certaines villes, les électeurs peuvent choisir plusieurs membres en même temps, et également désigner des candidats de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, 11 membres du conseil municipal ont été élus dans la commune de Chamblay. Les Chamblaysiens s'étaient fiés à Martine Kreuzer et Alain Timal pour diriger leur ville. Ils étaient épaulés par Philippe Brochet, Sylvie Berger, Jean-René Petetin, Jean-Baptiste Rosset mais aussi Jean-Pierre Gros et Jean-Bernard Bruet.
Sur une liste électorale forte de 304 noms, 247 citoyens sont partis glisser leur voix dans l'urne. On peut donc dire que d'assez nombreuses personnes se sont déplacées. À titre d'information, le taux de participation des Municipales de 2008 affichait 85,63 %. Ainsi, on assiste à une forte baisse de la participation.

La tendance était-elle la même à l'occasion des derniers scrutins ?

En 2017 ont eu lieu les Présidentielles, parmi plusieurs élections que l'on recense depuis les précédentes élections municipales. À Chamblay, les votes recensés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont révélés être différents de ce qui a été enregistré dans toute la France.
Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Républicains) se sont très bien positionnés au premier tour : 27,6 % des suffrages pour l'un, 18,8 % pour l'autre. Jean-Luc Mélenchon s'est classé derrière avec 18,4 % des voix. Il y aura eu une majorité des habitants de Chamblay pour voter pour Emmanuel Macron (50,77 %). Une diminution de -5,8 points s'est fait ressentir au niveau national lors du second tour des élections présidentielles de 2017 comparativement à celles de 2012. À Chamblay, cette évolution a été assez différente : ils ont été 234 citoyens à s'être déplacés (77,23 %) contre 85,62 % en 2012.
Les résultats des élections européennes de 2019 ont favorisé l'Union de la Droite et du Centre (14,29 %), ainsi que notamment Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (32 %).

Chamblay : les informations clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'examen des données socio-économiques d'une agglomération permet de bien souvent comprendre les problématiques de ses habitants et expliquer en partie les résultats du suffrage.

Quoi dire sur les habitants vivant à Chamblay ?

Chamblay est une ville du Jura, elle compte 424 habitants. Chamblay fait partie de la Communauté de Communes du Val d'Amour dont l'objectif est de garantir la liaison entre les communes voisines, comme Ounans, Écleux ou également La Loye. De manière générale, les Chamblaysiens sont peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans). Toutefois, 34,28 % de la population ont entre 55 et 64 ans. Peu élevée, la part d'immigration constitue 1,88 % des individus habitant à Chamblay.

Chamblay : comment caractériser son niveau de vie ?

Si l'on examine les données suivantes en détail, on peut mieux comprendre l'état du marché du travail à Chamblay. Les Chamblaysiens sont en majeure partie des employés et ouvriers (62,96 % des résidents). Les travailleurs sont au nombre de 157 et représentent 37,38 % des habitants. Ce sont plus les femmes qui peinent à trouver un travail dans l'agglomération chamblaysienne. 7 % des résidents sont au chômage et plus de la moitié de ces derniers sont des femmes.
En 2016, les Chamblaysiens avaient en moyenne gagné 19 672 €, un revenu médian similaire aux chiffres du pays de 2014 : les Français ont en effet touché 20 000 € en moyenne cette année-là.
Pour compléter cette analyse du niveau de vie chamblaysien, il est utile de considérer les données du marché immobilier. Moins de 4 % des locataires chamblaysiens résident dans une maison non HLM de 4 pièces et environ 3 % dans une maison non HLM de 5 pièces. Un peu plus du quart des résidents s'avèrent propriétaires d'une maison de 5 pièces alors qu'ils sont presque 25 % à être en possession d'une maison de 6 pièces.

Comment définir le cadre de vie à Chamblay ?

Lorsqu'on se penche sur la qualité de vie des résidents, un bon indicateur reste la quantité d'équipements (écoles, hôpitaux, gares...) disponibles. À Chamblay, ils manquent un peu pour combler les résidents. Si on compare avec la population totale, peu de familles vivent à Chamblay, car on recense aujourd'hui 54 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
Si vous êtes sensible à la pollution, tenez-vous au courant des indices de qualité de l'air ou de l'eau dans votre ville. Pour être conforme, l'eau doit remplir les exigences de qualité aussi bien au niveau microbiologique que physico-chimique. Selon L'observatoire national de l'eau, la qualité de l'eau se révèle à 100 % conforme sur ces deux plans.