← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Paul

Résumé du premier tour

Les électeurs de Saint-Paul se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Lors du premier tour des élections municipales, 54,17 % des citoyens étaient allés aux bureaux de vote. Le taux de participation est donc en baisse (-18,33 points) au regard de 2014, étant donné qu'il était à l'époque de 72,50 %. La participation des résidents des Hautes-Pyrénées a baissé par rapport à celle de l'élection précédente (79,17 % contre 68,49 % cette année).

Pour être élu au conseil municipal, un candidat doit obtenir une certaine quantité de suffrages : au moins 50 % des voix et plus de 25 % des votes des inscrits.

À Saint-Paul, qui est en pole position au premier tour des élections municipales 2020 ?

À Saint-Paul (65), les jeux sont donc faits dès le premier tour de ces municipales 2020 car les 11 places du conseil ont déjà toutes été attribuées. Joëlle Rigaudier a obtenu 97,63 % des votes et, par conséquent, est en tête de ce 1er tour. On notera un résultat de 96,85 % pour Sarah Bozadjian-Blau, Aline Ferjoux et Xavier Roncalli. Au conseil municipal, on trouve aussi les candidats ayant emporté un score élevé, par exemple Erwann Bleyel (96,06 %), Faustino Pinos (96,06 %), Michel Ozies (95,27 %), Catherine Nicetas-Sarthou (94,48 %), Patrick Dambrun (93,70 %), Simone Chaneau-Duffaut (92,12 %) et Paul Dubarry (86,61 %).

Les bulletins de vote de ce hameau ont été dépouillés : il y a eu 0,77 % de bulletins blancs et 1,54 % de bulletins non recevables.

Suite à l'élection des membres du conseil municipal, ces derniers sont priés de choisir le nouveau maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Saint-Paul

Abstention : 45.83% Participation : 54.17%

Résultats détaillés du tour 1

  • Joëlle RIGAUDIER, 97.63%



    Joëlle RIGAUDIER

    97.63 %

    124 votes

  • Sarah BOZADJIAN-BLAU, 96.85%



    Sarah BOZADJIAN-BLAU

    96.85 %

    123 votes

  • Aline FERJOUX, 96.85%



    Aline FERJOUX

    96.85 %

    123 votes

  • Xavier RONCALLI, 96.85%



    Xavier RONCALLI

    96.85 %

    123 votes

  • Erwann BLEYEL, 96.06%



    Erwann BLEYEL

    96.06 %

    122 votes

  • Faustino PINOS, 96.06%



    Faustino PINOS

    96.06 %

    122 votes

  • Michel OZIES, 95.27%



    Michel OZIES

    95.27 %

    121 votes

  • Catherine NICETAS-SARTHOU, 94.48%



    Catherine NICETAS-SARTHOU

    94.48 %

    120 votes

  • Patrick DAMBRUN, 93.7%



    Patrick DAMBRUN

    93.7 %

    119 votes

  • Simone CHANEAU-DUFFAUT, 92.12%



    Simone CHANEAU-DUFFAUT

    92.12 %

    117 votes

  • Paul DUBARRY, 86.61%



    Paul DUBARRY

    86.61 %

    110 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 292 habitants
  • 240 inscrits
  • Votants130 inscrits 54.17%
  • Abstentionnistes110 inscrits 45.83%
  • Votes blancs1 inscrits 0.77%

Article à la une des élections

VIDEO. Présidentielle : Gérard Larcher souhaite "une alternative à Emmanuel Macron", qui "ne se résume pas à Marine le Pen ou Jean-Luc Mélenchon"

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Saint-Paul : le contexte politique des élections municipales

Pour le renouvellement de leurs conseillers municipaux, les communes françaises sont invitées à organiser des élections les 15 mars et 22 mars 2020. Le principe de la liste n'existe pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a donc la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont validé leur candidature.

À Saint-Paul, quels sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Simone Chaneau-Duffaut, qui dirige actuellement la ville de Saint-Paul, se représente aux élections. La candidature d'Erwann Bleyel a été acceptée. Également dans les candidatures retenues, celles de Sarah Bozadjian-Blau, Patrick Dambrun, Paul Dubarry, Aline Ferjoux, Catherine Nicetas-Sarthou, Michel Ozies, Faustino Pinos, Joëlle Rigaudier et Xavier Roncalli.

À noter : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent rassembler la majorité absolue et avoir remporté les voix de plus d'un quart des résidents inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative doit être atteinte de façon à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Saint-Paul : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les habitants de Saint-Paul mettront à profit leur droit de vote, dans le cadre des élections municipales 2020, pour désigner le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. On doit avoir plus de 18 ans, habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité, apparaître sur les listes électorales, et être français ou membre de l'Union européenne pour participer à ces élections.

Tendances des élections municipales 2014

Toutes les villes n'ont pas le même système de vote lors des municipales ! De fait, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent pour plusieurs membres en même temps et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes. On appelle cela le scrutin plurinominal avec panachage.
Dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, ont été élus 11 membres du conseil municipal de la commune de Saint-Paul. Accompagnés de Pierre Chaneau, Christine Guldemann, Xavier Roncalli, Simone Chaneau Duffaut mais aussi Aline Ferjoux et Caroline Cuisset, Faustino Pinos et Vincent Andrieux ont eu les faveurs des Saint-Paulais pour les diriger.
Parmi les 240 inscrits sur les listes électorales, d'assez nombreux électeurs sont allés voter (174 voix). Ce taux de participation montre une forte baisse par rapport à celui enregistré lors des dernières élections municipales, en 2008, où il atteignait 89,92 %.

Cette tendance se retrouve-t-elle dans les résultats de différents scrutins ?

Il n'y a pas eu de vote depuis les élections présidentielles de 2017, mais plusieurs élections se sont tenues depuis les précédentes élections municipales. Sur la commune de Saint-Paul, l'étude comparative des scores obtenus au premier tour des élections présidentielles de 2017 indique que ces derniers étaient différents de l'ensemble du pays.
Le premier tour a fait émerger des écarts, notamment entre les résultats de Marine Le Pen (Front national, 19,46 % des suffrages), derrière Jean-Luc Mélenchon (France insoumise, 31,35 % des votes) et Emmanuel Macron (En marche !, 22,16 % des suffrages). Emmanuel Macron a été majoritairement choisi par les citoyens de Saint-Paul, à hauteur de 65,19 % au second tour. 174 Saint-Paulais sont allés voter pour le second tour des Présidentielles de 2017 (73,73 %) alors que la participation en 2012 était de 86,46 %. On note donc une baisse différente de la tendance à l'échelle nationale (-5,8 points).
Parmi les listes en position de faveur aux Européennes 2019, citons Renaissance (soutenue par La République en Marche) (29,06 %) et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (24,79 %).

Quelques informations sur Saint-Paul

Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un coup d'œil sur les données socio-économiques de la commune.

Quelles sont les caractéristiques propres aux résidents de Saint-Paul ?

Côté démographie, Saint-Paul, un petit village des Hautes-Pyrénées, compte 315 habitants. Grâce à la Communauté de Communes Neste Barousse, qui offre une continuité entre les communes voisines, Saint-Paul communique facilement avec Lombrès, Loures-Barousse ou Sainte-Marie. On croise dans la ville de Saint-Paul une population peu âgée. Si les résidents répertorient 29,28 % de personnes entre 55 et 64 ans, la majorité des habitants a entre 25 et 54 ans. Les résidents issus de l'immigration sont peu nombreux à Saint-Paul, on y recense 1,59 % de la population.

L'ensemble des renseignements sur le niveau de vie sur la ville de Saint-Paul

Les chiffres qui suivent fournissent un aperçu de la situation concernant le chômage à Saint-Paul. Environ 143 Saint-Paulais travaillent. Ils constituent 45,71 % de la population. La ville dénombre principalement des employés et ouvriers (65,22 %). Les personnes au chômage forment presque 12 % de la population saint-paulaise. Les femmes sont surreprésentées (plus de la moitié).
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Saint-Paulais est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian était d'environ 20 000 €. À Saint-Paul, il s'élevait à 20 678 € par an au cours de l'année 2016.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les chiffres suivants illustrent bien le niveau de vie des habitants de Saint-Paul. Tendances dans la location saint-paulaise : les maisons non HLM de 5 pièces représentent 5 % du marché et on compte environ 1 % de locataires de maison non HLM de 3 pièces. Les propriétaires d'une maison de 6 pièces correspondent à environ 28 % des résidents, tandis qu'ils sont 36 % à posséder une maison de 5 pièces.

Peut-on décrire Saint-Paul comme une commune où il fait bon vivre ?

Le nombre d'hôpitaux, d'écoles ou encore de gares reste un bon indicateur de la qualité de vie dans une commune. À Saint-Paul, ces équipements manquent un peu. Avec ses 60 enfants âgés de 0 à 15 ans, on peut affirmer que Saint-Paul comptabilise un assez grand nombre de familles, compte tenu de sa population totale.
Afin de connaître le niveau de pollution environnant, on relève les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 50 % conforme sur ces deux plans.