← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Goualade

Résumé du premier tour

Le vote pour les élections municipales s'est déroulé le 15 mars 2020 à Goualade, tout comme dans les autres villes de la région. Lors du premier tour des élections municipales, 79,27 % des citoyens se sont exprimés. En 2014, ils étaient 76,19 %. On observe donc une hausse de 3,08 points. Cette année, la part d'électeurs de la Gironde s'étant déplacés aux urnes (55,59 %) a baissé par rapport au scrutin précédent (72,48 %).

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté plus de la moitié des suffrages exprimés et le quart des votes des inscrits.

Quels candidats les citoyens de Goualade ont-ils préférés au premier tour des élections municipales 2020 ?

À Goualade (33), les jeux sont donc faits dès le 1er tour pour ces municipales 2020 étant donné que les 7 places du conseil ont déjà toutes été attribuées. Françoise Maseï est arrivée en première place du premier tour des élections municipales en remportant 96,82 % des voix exprimées. 95,23 % des électeurs ont manifesté leur soutien pour Rose Flores-Seghiri et Lucie Marie. Henri Rivière (93,65 %), Philippe Marquaux-Ruix (92,06 %), René Cardoit (90,47 %) et Christian Cardoit (87,30 %) remportent également leur siège au conseil avec un résultat élevé.

Celle ou celui qui prendra le rôle de maire sera choisi parmi les nouveaux membres du conseil municipal, mais aussi par ces derniers.

Résultats du premier tour - Goualade

Abstention : 20.73% Participation : 79.27%

Résultats détaillés du tour 1

  • Françoise MASEÏ, 96.82%



    Françoise MASEÏ

    96.82 %

    61 votes

  • Rose FLORES-SEGHIRI, 95.23%



    Rose FLORES-SEGHIRI

    95.23 %

    60 votes

  • Lucie MARIE, 95.23%



    Lucie MARIE

    95.23 %

    60 votes

  • Henri RIVIÈRE, 93.65%



    Henri RIVIÈRE

    93.65 %

    59 votes

  • Philippe MARQUAUX-RUIX, 92.06%



    Philippe MARQUAUX-RUIX

    92.06 %

    58 votes

  • René CARDOIT, 90.47%



    René CARDOIT

    90.47 %

    57 votes

  • Christian CARDOIT, 87.3%



    Christian CARDOIT

    87.3 %

    55 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 93 habitants
  • 82 inscrits
  • Votants65 inscrits 79.27%
  • Abstentionnistes17 inscrits 20.73%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Goualade : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées, dans toutes les communes françaises, les élections qui débouchent sur le renouvellement des conseillers municipaux. Vous habitez dans une commune de moins de 1 000 habitants : vous pourrez donc voter pour un ou plusieurs candidats et non une liste !

Qui sont les candidats qui se sont déclarés à Goualade pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. René Cardoit, qui dirige actuellement la ville de Goualade, se représente aux élections. Christian Cardoit a indiqué qu'il se portait candidat. Également dans les candidatures officielles, celles de Rose Flores-Seghiri, Lucie Marie, Philippe Marquaux-Ruix, Françoise Maseï et Henri Rivière.

Précisons que deux conditions doivent être remplies pour qu'un candidat soit élu au premier tour : recevoir une majorité absolue ainsi que les voix de plus du quart des habitants enregistrés sur les listes électorales. En cas de second tour, il convient pour les candidats d'atteindre une majorité relative pour être élus et prendre l'un des 7 sièges à pourvoir.

Goualade : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les résidents de Goualade de participer aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Pour glisser un vote dans l'urne, plusieurs critères doivent être réunis. On doit être français ou originaire d'un pays membre de l'UE, résider ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité dont il est question, être majeur et être inscrit sur les listes électorales françaises.

2014, les dernières Municipales faisaient l'actualité : quelles étaient les tendances ?

Pour les électeurs d'une ville de moins de 1000 habitants, un scrutin spécifique s'applique lors des élections municipales : c'est un vote plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats à la fois et, d'autre part, sont libres d'élire des membres de deux listes différentes.
Dans la commune de Goualade, les habitants ont voté le 23 mars 2014 pour choisir 7 membres du conseil municipal, dès le soir du premier tour. Pour administrer leur ville, les Goualadais ont fait confiance à Christine Cardoit et Rose-Marie Flores-Seghiri. Ces dernières avaient été accompagnées par Jeanne Darthiail, Léo Gourdon, René Cardoit, Henri Rivière et Yves Nourrisseau.
Aux précédentes élections, 64 personnes ont exprimé leur avis, pour 84 inscrits : on recense donc d'assez nombreux votants. À titre comparatif, en 2008, le taux de participation aux Municipales a pu atteindre 87,5 % : une forte baisse s'est ainsi fait ressentir.

Observait-on déjà cette tendance lors des dernières élections ?

Il y aura eu plusieurs votes entre aujourd'hui et les précédentes élections municipales. Les dernières élections présidentielles, quant à elles, datent de 2017. À Goualade, les votes recensés au premier tour des Présidentielles de 2017 se sont avérés être différents de ce qui a été enregistré dans toute la France.
19,44 % : c'est le résultat du premier tour d'Emmanuel Macron (En marche !), après François Fillon (Les Républicains) d'une part, et Marine Le Pen (Front national) d'autre part, qui ont emporté respectivement 23,61 % et 20,83 % des voix. Peu d'hésitation pour les résidents de Goualade au deuxième tour, puisqu'ils ont été 75,81 % à voter pour Emmanuel Macron. À Goualade, 88,31 % des citoyens s'étaient déplacés dans le cadre de ces dernières élections (68 votants), contre 80,52 % en 2012.
Les scores des élections européennes de 2019 ont favorisé Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) (20,75 %), ainsi que notamment La République en Marche avec Renaissance (26,42 %).

Goualade : les données clefs

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, l'occasion de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la commune.

Que sait-on des individus habitant à Goualade ?

Goualade est une commune de Gironde. Elle comptabilise 91 résidents. La création de la Communauté de Communes du Bazadais a permis de lier ce petit village à des communes avoisinantes, telles que Giscos, Sillas ou Cazats. Avec 4,40 % de ses habitants issus de l'immigration, la ville de Goualade compte un nombre peu élevé d'immigrés comparé à sa population globale.

Activité, logement, revenus... Comment vivent les résidents de Goualade ?

Les chiffres qui suivent offrent un panorama sur la situation du marché de l'emploi à Goualade. Les employés et ouvriers sont très présents parmi la population active de Goualade (80 %). Plus généralement, les Goualadais en activité, qui sont au nombre de 38, représentent 40,66 % des résidents de la commune. Le pourcentage de chômage des femmes est majoritaire dans l'agglomération goualadaise où environ 22 % de la population totale sont au chômage.
Au même titre que les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent un renseignement important sur les communes et leur dynamisme. Les Goualadais et la location : ils sont 8 % à être locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et plus de 4 % d'une maison non HLM de 3 pièces. À y regarder de plus près, on relève que le choix des propriétaires se porte à moins de 20 % sur l'achat d'une maison de 5 pièces et à un peu moins de 30 % sur une maison de 4 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Peut-on parler de qualité de vie si l'on décrit Goualade ?

Les équipements manquent un peu à Goualade pour satisfaire les besoins de ses habitants. Par rapport au nombre total d'habitants, on y dénombre peu de familles (11 enfants âgés de 0 à 15 ans), qui peuplent la commune.
Il est important de prendre en compte l'hypothétique pollution environnante afin de juger de la qualité de vie offerte par une ville. Grâce à L'observatoire national de l'eau, on sait que la qualité de l'eau se révèle 100 % conforme tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique.