← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Sardan

Résumé du premier tour

Les habitants de Sardan ont été conviés à voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Au soir de l'élection au 1er tour des municipales, 53,42 % des citoyens étaient allés voter. En 2014, ils étaient 73,94 % (baisse de -20,52 points). La participation à l'échelle du Gard a baissé en comparaison avec celle du scrutin précédent (76,26 % contre 58,36 % cette année).

Pour qu'un candidat puisse obtenir le statut de conseiller municipal, il doit respecter les deux critères suivants : avoir emporté plus de 50 % des voix et avoir réuni au moins 25 % des inscrits.

Scores du premier tour des élections municipales 2020 : qui est en tête à Sardan ?

Les 11 sièges du conseil municipal de Sardan (30) ont donc déjà été assignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. C'est Laurie Surig qui se retrouve en première place lors du premier tour des élections municipales avec 95,28 % des suffrages. Romain Crevel et Hervé Lussaud obtiennent le soutien de 94,33 % des votants. De nouveaux membres du conseil municipal ont réalisé un chiffre élevé : Jean-Baptiste Pougnet (93,39 %), Claire Chabloz (92,45 %), Guillaume Fievez (92,45 %), Carole Banel (91,50 %), Elodie Muntz (91,50 %), Nicolas Argelliers (88,67 %), Matthieu Rampon (81,13 %) et Gabrielle Tarnowski (69,81 %).

Dans ce hameau, les votes blancs constituent 5,13 % et les votes nuls 4,27 % des votes.

C'est désormais aux nouveaux membres du conseil municipal de choisir, parmi eux, la personne qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Sardan

Abstention : 46.58% Participation : 53.42%

Résultats détaillés du tour 1

  • Laurie SURIG, 95.28%



    Laurie SURIG

    95.28 %

    101 votes

  • Romain CREVEL, 94.33%



    Romain CREVEL

    94.33 %

    100 votes

  • Hervé LUSSAUD, 94.33%



    Hervé LUSSAUD

    94.33 %

    100 votes

  • Jean-Baptiste POUGNET, 93.39%



    Jean-Baptiste POUGNET

    93.39 %

    99 votes

  • Claire CHABLOZ, 92.45%



    Claire CHABLOZ

    92.45 %

    98 votes

  • Guillaume FIEVEZ, 92.45%



    Guillaume FIEVEZ

    92.45 %

    98 votes

  • Carole BANEL, 91.5%



    Carole BANEL

    91.5 %

    97 votes

  • Elodie MUNTZ, 91.5%



    Elodie MUNTZ

    91.5 %

    97 votes

  • Nicolas ARGELLIERS, 88.67%



    Nicolas ARGELLIERS

    88.67 %

    94 votes

  • Matthieu RAMPON, 81.13%



    Matthieu RAMPON

    81.13 %

    86 votes

  • Gabrielle TARNOWSKI, 69.81%



    Gabrielle TARNOWSKI

    69.81 %

    74 votes

  • Fafa KANDEL, 7.54%



    Fafa KANDEL

    7.54 %

    8 votes

  • Hervé KANDEL, 7.54%



    Hervé KANDEL

    7.54 %

    8 votes

  • Willy KANDEL, 7.54%



    Willy KANDEL

    7.54 %

    8 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 282 habitants
  • 219 inscrits
  • Votants117 inscrits 53.42%
  • Abstentionnistes102 inscrits 46.58%
  • Votes blancs6 inscrits 5.13%

Article à la une des élections

Etats-Unis : les ouvriers du Michigan vont-ils à nouveau voter Trump?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Sardan : le contexte politique des élections municipales

Dans le cadre du renouvellement de leur conseil municipal, les communes françaises sont invitées à organiser des élections les 15 et 22 mars 2020. Il faut noter que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000. Les électeurs qui habitent dans ces villes peuvent directement élire leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Voici les candidats attendus à Sardan pour les élections municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats suivants. Nicolas Argelliers a officialisé sa candidature. On trouve également, dans la liste des candidats, Carole Banel, Claire Chabloz, Romain Crevel, Guillaume Fievez, Fafa Kandel, Hervé Kandel, Willy Kandel, Hervé Lussaud, Elodie Muntz, Jean-Baptiste Pougnet, Matthieu Rampon, Laurie Surig et Gabrielle Tarnowski.

Rappelons la loi : si plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se sont exprimés en leur faveur, les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'il y a majorité absolue. En cas de second tour, ils devront atteindre une majorité relative afin de pouvoir être élus et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Sardan : quels sont les enjeux des Municipales ?

Ce sont les 15 et 22 mars 2020 que les habitants de Sardan voteront pour les élections municipales 2020 et, donc, pour élire leur nouveau conseil municipal. Pour voter lors de cette élection, plusieurs critères doivent être réunis : on doit être majeur, s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune, apparaître sur les listes électorales et être français ou ressortissant de l'Union européenne.

Élections municipales : quelles étaient les tendances en 2014 ?

Les électeurs des villes de moins de 1000 habitants votent par l'intermédiaire d'un scrutin plurinominal avec panachage lors des municipales. Ainsi, ils désignent plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
Les électeurs de Sardan ont désigné 11 membres du conseil municipal à l'issue du scrutin qui s'est tenu le 23 mars 2014, soit dès le soir du premier tour. Pour les diriger, les Sardanois avaient fait confiance à Martine Debros et Alain Codaccioni. Ces derniers étaient épaulés par Pascal Lambert, Alain Jeanjean, Gabrielle Tarnowski, Didier Lyon mais aussi Sylvia Jeanjean et Véronique Lefort.
Remarque : 139 citoyens ont participé aux élections, sur une liste de 188 inscrits. D'assez nombreux individus sont finalement allés aux urnes. On remarque d'autre part une légère hausse en regard des scores des dernières élections municipales, en 2008, où la participation était de 72,07 %.

Les précédents suffrages affichaient-ils les mêmes résultats ?

Concernant les autres types de scrutin depuis les précédentes Municipales, on en compte plusieurs. Les dernières Présidentielles, quant à elles, ont eu lieu en 2017. Les résultats du premier tour des précédentes élections présidentielles de 2017 recensés dans la municipalité de Sardan étaient différents de ceux du reste du pays.
On notera plusieurs candidats bien positionnés au premier tour : Marine Le Pen (Front national, 26,09 % des suffrages), ainsi que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 22,83 %). Les résidents de Sardan ont ainsi choisi Emmanuel Macron au second tour (55,49 %). Le taux de participation au second tour de 2017 a diminué de -5,8 points au niveau de la France en comparaison de 2012. À Sardan, l'évolution est assez différente : ils ont été 190 habitants à venir voter au second tour des dernières Présidentielles, soit 82,61 % contre 85,25 % en 2012.
Les résultats des élections européennes de 2019 sont ceux-ci : 23,97 % des votes pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) et 24,79 % pour la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche).

Quelques informations sur Sardan

Immigration, santé, scolarisation, chômage... telles sont les données dont l'examen permet de cerner le contexte d'une municipalité, avant l'élection municipale.

Quelques informations concernant le profil des habitants de Sardan

300 habitants vivent dans ce petit village du Gard. Il faut noter que Colognac, Saint-Félix-de-Pallières ou également Cassagnoles sont liées à Sardan, notamment par le biais de la Communauté de Communes du Piémont Cévenol. La population est globalement peu âgée (la majorité a entre 25 et 54 ans et 33,15 % ont entre 55 et 64 ans). Les résidents immigrés représentent 5,05 % de la population de Sardan. Une proportion peu élevée.

Sardan : tout ce qu'il y a à savoir sur son niveau de vie

Les données qui suivent montrent le marché de l'emploi à Sardan. Avec 134 Sardanois en activité, la population active de la commune s'élève à 48,01 %. Dans le détail, les catégories suivantes occupent 47,83 % de la population en activité : employés et cadres et professions intellectuelles supérieures. Presque 15 % des Sardanois en âge de travailler sont en demande d'emploi. Plus de la moitié de ces habitants à la recherche d'un travail sont des femmes.
Les Sardanois bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 20 803 € durant l'année 2016, contre 20 000 € en France en 2014.
Le marché immobilier d'une ville est fréquemment considéré comme un indicateur adapté du niveau de vie de cette dernière. Les chiffres les plus étudiés sont alors le statut d'occupation (locataires ou propriétaires), le type de bien (maisons ou appartements) ou encore la surface de ceux-ci. Les logements les plus loués à Sardan ? Il y a une forte demande pour les maisons non HLM de 4 pièces (6 %) ainsi que les appartements non HLM de 3 pièces (plus de 4 %). Lorsque l'on se penche sur le marché des propriétaires, on voit qu'ils sont plus de 21 % à choisir une maison de 6 pièces et environ 25 % une maison de 4 pièces.

Niveau établissements scolaires, hôpitaux et cadre... Fait-il bon vivre à Sardan ?

La qualité de vie dans une ville passe également par le nombre d'infrastructures (hôpitaux, écoles, gares...) établies dans celle-ci. Il est clair qu'elles manquent un peu à Sardan. Avec 56 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Sardan comprend un assez grand nombre de familles (compte tenu de sa population totale).
Par-delà les équipements à disposition, vous aurez à cœur de connaître l'éventuelle pollution affichée dans les environs. Que sait-on sur la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez découvrir qu'elle répond à 50 % aux normes de qualité sur le plan microbiologique ​et physico-chimique​.