← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Brouzet-lès-Quissac

Résumé du premier tour

Les citoyens de Brouzet-lès-Quissac se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les municipales. La participation au premier tour des municipales est cette année de 55,98 %. Elle atteignait 74,13 % à l'élection de 2014 - ce qui équivaut à une baisse (-18,15 points). La mobilisation des électeurs du Gard a baissé par rapport au scrutin précédent (76,26 % contre 58,36 % cette année).

Pour être élu au conseil municipal, un candidat se doit d'emporter une certaine quantité de voix : au moins 50 % des votes et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Quels candidats les citoyens de Brouzet-lès-Quissac ont-ils choisis lors du premier tour des élections municipales 2020 ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le 1er tour, les municipales 2020 s'achèvent donc à Brouzet-lès-Quissac (30). Au premier tour des élections municipales, c'est Patrick Boyer qui arrive en tête avec 99,06 % des votes. 98,13 % des électeurs ont préféré soutenir Olivier Heyer. Les électeurs ont voté pour Cédric Schmitter et Bernard Souyris à 97,19 % à l'issue du premier tour, en leur octroyant la troisième position. Les autres candidats nommés au conseil ont effectué un chiffre élevé, s'assurant ainsi l'appui des votants : Philippe Bossu (96,26 %), Laurent Gaubiac (96,26 %), Didier Cazalis (92,52 %), Géraldine Chassaing (89,71 %), Christian Rochette (89,71 %), Valerie Attoui (88,78 %) et Corine Lesteven (87,85 %).

Dans ce petit village, des votes blancs (0,85 %) ont été comptés. En outre, plusieurs bulletins (7,69 %) n'ont pas pu être pris en compte.

Suite à l'élection des conseillers municipaux, ceux-ci sont invités à élire le prochain maire parmi eux.

Résultats du premier tour - Brouzet-lès-Quissac

Abstention : 44.02% Participation : 55.98%

Résultats détaillés du tour 1

  • Patrick BOYER, 99.06%



    Patrick BOYER

    99.06 %

    106 votes

  • Olivier HEYER, 98.13%



    Olivier HEYER

    98.13 %

    105 votes

  • Cédric SCHMITTER, 97.19%



    Cédric SCHMITTER

    97.19 %

    104 votes

  • Bernard SOUYRIS, 97.19%



    Bernard SOUYRIS

    97.19 %

    104 votes

  • Philippe BOSSU, 96.26%



    Philippe BOSSU

    96.26 %

    103 votes

  • Laurent GAUBIAC, 96.26%



    Laurent GAUBIAC

    96.26 %

    103 votes

  • Didier CAZALIS, 92.52%



    Didier CAZALIS

    92.52 %

    99 votes

  • Géraldine CHASSAING, 89.71%



    Géraldine CHASSAING

    89.71 %

    96 votes

  • Christian ROCHETTE, 89.71%



    Christian ROCHETTE

    89.71 %

    96 votes

  • Valerie ATTOUI, 88.78%



    Valerie ATTOUI

    88.78 %

    95 votes

  • Corine LESTEVEN, 87.85%



    Corine LESTEVEN

    87.85 %

    94 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 231 habitants
  • 209 inscrits
  • Votants117 inscrits 55.98%
  • Abstentionnistes92 inscrits 44.02%
  • Votes blancs1 inscrits 0.85%

Article à la une des élections

Présidentielle américaine : les programmes opposés de Donald Trump et de Joe Biden

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Brouzet-lès-Quissac : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux dans le cadre des élections des 15 et 22 mars 2020. Les candidats seront ici choisis directement par les citoyens le jour du suffrage, à l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Municipales : le cru 2020 à Brouzet-Lès-Quissac

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Valerie Attoui se porte candidate. Ils sont aussi candidats : Philippe Bossu, Patrick Boyer, Didier Cazalis, Géraldine Chassaing, Laurent Gaubiac, Olivier Heyer, Corine Lesteven, Christian Rochette, Cédric Schmitter et Bernard Souyris.

Il est nécessaire de rappeler qu'une élection peut se conclure à l'issue du premier tour, si le candidat remporte la majorité absolue et si au moins un quart des résidents inscrits sur les listes électorales lui ont attribué leurs voix. Dans l'hypothèse d'un second tour, la majorité relative devra être atteinte pour qu'un candidat soit élu et puisse accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Brouzet-lès-Quissac : quels sont les enjeux des Municipales ?

Lors des prochaines élections municipales 2020, dont le premier tour se déroulera le 15 mars et le second tour, la semaine suivante, la ville de Brouzet-lès-Quissac désignera les 11 nouveaux membres de son conseil municipal. Sont invités à ce suffrage les Français ou les membres d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui paient leurs impôts ou habitent dans la municipalité concernée. Si vous réunissez ces critères, vous êtes convié à voter.

Mise en contexte de ces élections municipales : zoom sur 2014

Quel type de scrutin pour les communes de moins de 1000 habitants ? La réponse est le scrutin plurinominal avec panachage. Pour les municipales, les électeurs de ces communes votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la commune de Brouzet-lès-Quissac ont été élus par les résidents le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Les Brouzetais avaient offert à Ingrid Vidal et Laurent Gaubiac le soin d'administrer leur ville. Sandrine Barral, Géraldine Chassaing, Cédric Schmitter, Patricia Curton mais aussi Didier Cazalis et Jeremy Goument étaient chargés, en parallèle, de les assister.
D'assez nombreux électeurs ont placé un vote dans l'urne : 149 se sont déplacés parmi les 201 noms de la liste électorale. Une forte baisse se révèle donc, en regard des Municipales de 2008 (participation de 81,46 %).

La tendance a-t-elle persisté d'une élection à l'autre ?

Les citoyens sont revenus aux bureaux de vote plusieurs fois depuis les dernières élections municipales. De fait, les élections présidentielles se sont tenues en 2017. En se basant sur les résultats du premier tour des précédentes Présidentielles à Brouzet-lès-Quissac, une étude comparative indique qu'ils étaient différents de ceux déclarés à l'échelle nationale.
D'une part, Marine Le Pen (Front national) ainsi qu'Emmanuel Macron (En marche !) ont obtenu de beaux chiffres au premier tour, avec 29,05 % et 27,37 % des votes. Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) s'est, d'autre part, classé derrière, avec 18,99 % seulement. Au deuxième tour, Emmanuel Macron est arrivé en tête avec 60,12 % des suffrages des habitants de Brouzet-lès-Quissac. Ils ont été 177 Brouzetais à se déplacer pour le second tour, soit un taux de participation de 83,89 %, contre 91,01 % en 2012. Cette baisse est différente de la variation observée dans le pays (on a en effet remarqué un écart de -5,8 points entre les deux Présidentielles).
La République en Marche avec Renaissance aura emporté 20,87 % des voix à l'issue des élections européennes de 2019, par rapport à 25,22 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Quelques informations sur Brouzet-lès-Quissac

Les enjeux des municipales 2020 : le vote qui aura lieu les 15 et 22 mars contribue à prendre conscience de la condition socio-économique sur la commune de Brouzet-lès-Quissac.

Quoi savoir sur les habitants vivant à Brouzet-lès-Quissac ?

C'est un hameau du Gard où habitent 291 individus. Brouzet-lès-Quissac fait partie de la Communauté de Communes du Piémont Cévenol, qui est également constituée de Sauve, Saint-Nazaire-des-Gardies ou également Fressac. La ville est peu âgée. Actuellement, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 18,71 % ont entre 15 et 24 ans. Assez élevée, la proportion d'immigration atteint 9,16 % à Brouzet-lès-Quissac.

Plusieurs indicateurs sur le niveau de vie à Brouzet-lès-Quissac

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Brouzet-lès-Quissac, les données qui suivent sont essentielles. Les résidents de la commune sont en majorité des ouvriers et professions intermédiaires. On estime qu'ils représentent 63,64 % des 136 Brouzetais actifs (les actifs constituent quant à eux 48,35 % de la population). Le taux de chômage de la population brouzetaise s'élève à moins de 20 % des habitants (dont une majeure partie sont des femmes).
Les résidents de Brouzet-lès-Quissac touchaient en moyenne 22 388 € par an en 2016 – par rapport à environ 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Brouzetais ont donc un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale.
On tend à penser qu'une ville est riche lorsque ses résidents sont, majoritairement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Brouzet-lès-Quissac ? Les locations sont de 7 % concernant les maisons non HLM de 4 pièces et de plus de 3 % pour les maisons non HLM de 3 pièces sur le marché brouzetais. Dans quoi investissent les Brouzetais pour devenir propriétaires ? Ils s'avèrent environ 20 % à choisir une maison de 5 pièces et environ 25 % une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre … Fait-il bon vivre à Brouzet-lès-Quissac ?

Dans la ville de Brouzet-lès-Quissac, les infrastructures (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Par rapport à son nombre total d'habitants, les familles sont assez nombreuses à y vivre, en effet le nombre d'enfants de 0 à 15 ans est de 57.
L'agencement du territoire et les services publics sont des critères à prendre en compte pour la sélection d'un lieu de résidence. La pollution également. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela sur le plan microbiologique ​et physico-chimique ​.