← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Trizay-Coutretot-Saint-Serge

Résumé du premier tour

Les électeurs de Trizay-Coutretot-Saint-Serge se sont rendus aux urnes pour les élections municipales du 15 mars 2020. Au vu du taux de participation particulièrement faible (47,59 %), il est possible d'émettre l'hypothèse que les habitants, au regard des récents événements concernant le coronavirus, ont fait le choix de rester à leur domicile. Dans le département de l'Eure-et-Loir, le taux de participation des citoyens à l'élection a baissé en regard du scrutin précédent : 68,75 % contre 51,44 % cette année.

Avec au moins la moitié des voix et 25 % des votes des inscrits, un candidat devient conseiller municipal automatiquement.

Trizay-Coutretot-Saint-Serge : qui est en tête à la suite du 1er tour des élections municipales 2020 ?

L'ensemble des 11 sièges du conseil a donc déjà été attribué dès le premier tour des municipales 2020 à Trizay-Coutretot-Saint-Serge (28). La commune a vu Sandrine Greneche sortir victorieuse du 1er tour des élections municipales avec 97,23 % des suffrages. 96,68 % des votants ont décidé de soutenir Brigitte Joblet et Josette Saulnier. Ce tour a également permis à certains candidats, comme Romain Lenfant (96,13 %), Ludovic Bailleau (95,58 %), Christophe Goupil (95,58 %), Arnaud Chauvin (94,47 %), Bertrand De Kergorlay (93,92 %), Nicolas Sauques (93,92 %), Dany Vallee (89,50 %) et Bertrand De Monicault (87,84 %), d'obtenir des scores élevés.

Les bulletins de vote de ce petit village ont été comptabilisés : il y a eu 1,60 % de bulletins blancs et 2,13 % de votes non recevables.

Le futur maire doit à présent être choisi par et parmi les conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Trizay-Coutretot-Saint-Serge

Abstention : 52.41% Participation : 47.59%

Résultats détaillés du tour 1

  • Sandrine GRENECHE, 97.23%



    Sandrine GRENECHE

    97.23 %

    176 votes

  • Brigitte JOBLET, 96.68%



    Brigitte JOBLET

    96.68 %

    175 votes

  • Josette SAULNIER, 96.68%



    Josette SAULNIER

    96.68 %

    175 votes

  • Romain LENFANT, 96.13%



    Romain LENFANT

    96.13 %

    174 votes

  • Ludovic BAILLEAU, 95.58%



    Ludovic BAILLEAU

    95.58 %

    173 votes

  • Christophe GOUPIL, 95.58%



    Christophe GOUPIL

    95.58 %

    173 votes

  • Arnaud CHAUVIN, 94.47%



    Arnaud CHAUVIN

    94.47 %

    171 votes

  • Bertrand DE KERGORLAY, 93.92%



    Bertrand DE KERGORLAY

    93.92 %

    170 votes

  • Nicolas SAUQUES, 93.92%



    Nicolas SAUQUES

    93.92 %

    170 votes

  • Dany VALLEE, 89.5%



    Dany VALLEE

    89.5 %

    162 votes

  • Bertrand DE MONICAULT, 87.84%



    Bertrand DE MONICAULT

    87.84 %

    159 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 476 habitants
  • 395 inscrits
  • Votants188 inscrits 47.59%
  • Abstentionnistes207 inscrits 52.41%
  • Votes blancs3 inscrits 1.6%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Trizay-Coutretot-Saint-Serge : le contexte politique des élections municipales

Lors des 15 mars et 22 mars 2020, les habitants des communes françaises vont devoir élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles du vote sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont enregistré officiellement leur candidature.

Voici les candidats attendus à Trizay-Coutretot-Saint-Serge pour les élections municipales 2020

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Bertrand De Monicault est le maire actuel de Trizay-Coutretot-Saint-Serge. Il est candidat à sa réélection. Ludovic Bailleau se porte lui aussi candidat. Celui-ci avait décroché un siège au conseil municipal à l'issue des élections municipales 2014. Les autres prétendants à la mairie sont Arnaud Chauvin, Bertrand De Kergorlay, Christophe Goupil, Sandrine Greneche, Brigitte Joblet, Romain Lenfant, Josette Saulnier, Nicolas Sauques et Dany Vallee.

Pour rappel : pour qu'un candidat puisse être élu au premier tour, il doit avoir atteint une majorité absolue et avoir rassemblé les votes de plus du quart des résidents inscrits sur les listes électorales. Si second tour il y a, ce dernier doit avoir obtenu une majorité relative de façon à être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Trizay-Coutretot-Saint-Serge ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les résidents de Trizay-Coutretot-Saint-Serge de prendre part aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'UE, qui paient leurs impôts ou résident dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à aller aux urnes pour cette élection.

Élections municipales, retour en 2014

Dans certaines villes, les électeurs peuvent élire plusieurs membres à la fois, et d'ailleurs choisir des candidats de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont concernées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Le conseil municipal était constitué le 23 mars 2014 : les habitants de la commune de Trizay-Coutretot-Saint-Serge avaient désigné dès le soir du premier tour 11 membres de celui-ci. Pour gérer leur ville, les Trizéens ont fait confiance à Yves Callaud et Sandrine Greneche. Ces derniers avaient été accompagnés par Christophe Goupil, Arnaud Chauvin, Brigitte Joblet, Dany Bouhours mais aussi Ludovic Bailleau et Bertrand De Monicault.
À noter : seuls 258 citoyens ont décidé d'aller voter, parmi les 395 personnes présentes sur la liste électorale. De fait, assez peu d'électeurs ont exprimé leur voix. En comparaison avec celle des Municipales de 2008 (77,58 %), cette participation induit une forte baisse.

Cette tendance a-t-elle perduré d'un scrutin à l'autre ?

Plusieurs élections ont eu lieu depuis les précédentes Municipales. Les élections présidentielles ont ainsi eu lieu en 2017. Le choix de la population de Trizay-Coutretot-Saint-Serge a été différent de ce qui est ressorti sur l'ensemble de la France concernant le premier tour des dernières Présidentielles, en 2017.
On remarque que Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 15,38 % des suffrages au premier tour) se situe derrière Marine Le Pen (Front national) ainsi que François Fillon (Les Républicains), qui ont respectivement obtenu 26,78 % et 25,93 % des voix. Les résidents de Trizay-Coutretot-Saint-Serge ont été une majorité (55,31 %) à voter pour Emmanuel Macron. Notons que la baisse du taux de participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été enregistré dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les citoyens de Trizay-Coutretot-Saint-Serge étaient en effet 88,66 % à voter en 2012 et 78,04 % en 2017.
La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a été cautionnée par un bon nombre de Trizéens aux Européennes 2019, ce qui lui a permis de réaliser un score de 31,91 %, devant l'Union de la Droite et du Centre qui a emporté 16,17 % des votes.

Trizay-Coutretot-Saint-Serge : les informations clefs

Cerner les scores des élections municipales n'est faisable qu'au vu des données socio-économiques de la commune. Chômage, immobilier, accès aux soins... tous ces aspects vous renseigneront sur le scrutin qui se déroule les 15 et 22 mars 2020.

De quels milieux proviennent les habitants de Trizay-Coutretot-Saint-Serge ?

Trizay-Coutretot-Saint-Serge (Eure-et-Loir) compte 444 résidents. Aux alentours, on trouve Coudray-au-Perche, Nogent-le-Rotrou ou également Les Étilleux qui sont des communes attachées à Trizay-Coutretot-Saint-Serge, par l'intermédiaire de la Communauté de Communes du Perche. La population est peu âgée dans la ville de Trizay-Coutretot-Saint-Serge. Ici, 30,98 % des résidents ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Le pourcentage des résidents issus de l'immigration est peu important (1,31 %).

Quels sont les revenus moyens à Trizay-Coutretot-Saint-Serge ?   

Les données qui suivent indiquent le marché de l'emploi à Trizay-Coutretot-Saint-Serge. Les résidents de la ville sont en majeure partie des professions intermédiaires et ouvriers. On estime qu'ils constituent 61,09 % des 215 Trizéens en activité (les actifs représentent pour leur part 47,93 % de la population). Ce sont plus les femmes qui peinent à trouver une activité professionnelle dans l'agglomération trizéenne. 5 % des résidents sont en demande d'emploi et une majeure partie de ces derniers sont des femmes.
Statistiquement, les Trizéens perçoivent un revenu moyen plus élevé que celui des Français. En 2014, le revenu fiscal médian du pays était d'environ 20 000 € et en 2016, il s'élevait à 22 063 €.
Les chiffres de l'immobilier trizéen sont assez révélateurs, comme vous pouvez le remarquer. Côté location à Trizay-Coutretot-Saint-Serge, on peut observer que les habitants portent leur choix sur la location des maisons non HLM de 4 pièces à plus de 3 % et à environ 2 % sur des maisons non HLM de 3 pièces. Presque 25 % des foyers s'avèrent propriétaires d'une maison de 4 pièces tandis qu'ils sont un peu moins du tiers à l'être d'une maison de 6 pièces.

Établissements scolaires, hôpitaux, cadre... Comment vit-on à Trizay-Coutretot-Saint-Serge ?

Si vous vous penchez sur la qualité de vie dans la ville de Trizay-Coutretot-Saint-Serge, notez que les équipements manquent un peu dans cette agglomération. Il y a 71 enfants, âgés de ​0 à 15 ans à Trizay-Coutretot-Saint-Serge, et donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total de résidents).
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. La qualité de l'eau se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique et niveau physico-chimique. C'est ce qu'annonce L'observatoire national de l'eau.