← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Doux

Résumé du second tour

Les élections municipales ont eu lieu le 28 juin à Doux. Il fallait encore élire 1 candidat, car 10 sièges avaient précédemment été alloués, sur 11 en tout.

Élections municipales 2020 à Doux : quels sont les résultats du second tour ?

Le second tour a permis à Alain Geretti (100 %) d'être élu au conseil municipal.

Au premier tour, la majorité absolue avait été en faveur de Stéphane Larcher, Didier Marinieres, Guillaume Huftier, Thibault Varlet, Rosanne Debrosse, Lionel Musart, Sébastien Parant, Jérôme Salingue, René Debrosse et Wilfried Jupin.
C'est maintenant aux nouveaux membres du conseil municipal de choisir un maire parmi eux.

Il se peut que les dernières précautions quant au coronavirus aient poussé les électeurs à rester à leur domicile lors de ces élections. En effet, on enregistre un taux de participation peu élevé, à seulement 40 %. Le 15 mars 2020, il était de 70 %, ce qui représente une baisse (30 points). À l'échelle du département des Ardennes, la participation à cette élection a baissé cette année (57,99 %), en comparaison avec la précédente de 2014 (72,98 %).

Dans le contexte de l'épidémie de coronavirus, l'État a jugé indispensable, mi-mars, le report du second tour partout en France, et donc à Doux.

Résultats du second tour - Doux

Abstention : 60% Participation : 40%

Résumé du premier tour

Les résidents de Doux se sont rendus aux urnes le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les citoyens de la ville ont été 70 % à se rendre aux urnes lors du premier tour des élections municipales, contre 85,25 % en 2014 (baisse de -15,25 points). Cette année, le nombre d'électeurs des Ardennes s'étant déplacés aux bureaux de vote (64,96 %) a baissé par rapport à l'élection précédente (76,83 %).

Les premières places du conseil ont été distribuées à l'issue du premier tour. Quand il y a moins d'un millier d'habitants dans une commune, le scrutin employé est plurinominal. Plusieurs listes de candidats peuvent être proposées, mais ce sont les suffrages emportés par chaque candidat individuellement qui sont pris en compte. Lorsqu'un candidat remporte au moins 25 % des votes des inscrits et plus de la moitié des voix exprimées, il décroche sa place au conseil municipal.

Élections municipales 2020 à Doux : qui sort gagnant au premier tour ?

Stéphane Larcher récolte 95,65 % des voix lors du 1er tour des municipales. 93,47 % des votants ont choisi de soutenir Didier Marinieres. Le résultat réalisé par Guillaume Huftier et Thibault Varlet (91,30 %) les place troisièmes.

Le score élevé atteint par Rosanne Debrosse (86,95 %), Lionel Musart (84,78 %), Sébastien Parant (78,26 %), Jérôme Salingue (78,26 %), René Debrosse (76,08 %) et Wilfried Jupin (73,91 %) atteste leur popularité. Il faut noter que d'autres candidats réalisent un résultat plus faible dans cette municipalité. C'est le cas du candidat Alain Geretti (43,47 %), entre autres. Au second tour, les élus ayant les meilleurs scores prendront les sièges encore disponibles au conseil.

Dans le cadre de l'annonce des différents dispositifs de confinement devant endiguer la pandémie de coronavirus en France, le deuxième tour des élections municipales 2020, qui devait se dérouler à Doux, a officiellement été repoussé par le Président de la République.

Résultats du premier tour - Doux

Abstention : 30% Participation : 70%

Résultats détaillés du tour 1

  • Stéphane LARCHER, 95.65%



    Stéphane LARCHER

    95.65 %

    44 votes

  • Didier MARINIERES, 93.47%



    Didier MARINIERES

    93.47 %

    43 votes

  • Guillaume HUFTIER, 91.3%



    Guillaume HUFTIER

    91.3 %

    42 votes

  • Thibault VARLET, 91.3%



    Thibault VARLET

    91.3 %

    42 votes

  • Rosanne DEBROSSE, 86.95%



    Rosanne DEBROSSE

    86.95 %

    40 votes

  • Lionel MUSART, 84.78%



    Lionel MUSART

    84.78 %

    39 votes

  • Sébastien PARANT, 78.26%



    Sébastien PARANT

    78.26 %

    36 votes

  • Jérôme SALINGUE, 78.26%



    Jérôme SALINGUE

    78.26 %

    36 votes

  • René DEBROSSE, 76.08%



    René DEBROSSE

    76.08 %

    35 votes

  • Wilfried JUPIN, 73.91%



    Wilfried JUPIN

    73.91 %

    34 votes

  • Alain GERETTI, 43.47%



    Alain GERETTI

    43.47 %

    20 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 70 habitants
  • 70 inscrits
  • Votants49 inscrits 70%
  • Abstentionnistes21 inscrits 30%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Le spectre d'un nouveau report des régionales

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Doux : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent aux communes françaises d'élire leurs nouveaux conseillers municipaux. Les candidats seront ici désignés directement par les électeurs le jour du vote, à l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Doux : qui sont les candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. René Debrosse est le maire actuel et se représente. Rosanne Debrosse a de même validé sa candidature. Alain Geretti, Guillaume Huftier, Wilfried Jupin, Stéphane Larcher, Didier Marinieres, Lionel Musart, Sébastien Parant, Jérôme Salingue et Thibault Varlet seront aussi candidats aux prochaines élections.

Les candidats qui remportent une majorité absolue peuvent être élus dès le premier tour, à condition qu'au moins le quart des résidents enregistrés sur les listes électorales leur aient témoigné leur confiance dans l'urne. En cas de second tour, ceux-ci ne seront élus et ne pourront accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir que s'ils atteignent une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Doux ?

Les bureaux de vote de la commune de Doux seront ouverts, les 15 et 22 mars 2020, dans le cadre des élections municipales 2020, qui désigneront le conseil municipal de la ville. Si vous êtes français ou membre de l'UE et si vous habitez ou vous acquittez d'impôts dans cette commune, vous êtes alors appelé aux urnes. Il faut toutefois que vous soyez majeur, que vous bénéficiiez de vos droits civiques et soyez inscrit sur les listes électorales dulciniennes.

En 2014, à quoi ressemblaient ces Municipales ?

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, pour les élections municipales, les communes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats à la fois et peuvent aussi choisir des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, à Doux, dès le soir du premier tour, les résidents élisaient 7 membres du conseil municipal. Accompagnés par Nathalie Minette, Fanny Oudin, Alain Geretti, René Debrosse et Sébastien Parant, Lionel Musart et Sébastien Maltot avaient accepté la mission, de la part des Dulciniens, de diriger cette municipalité.
Remarque : 52 citoyens ont fait le choix d'aller voter, parmi les 61 personnes inscrites sur la liste électorale. De fait, de nombreux électeurs ont exprimé leur voix. En comparaison avec celle des Municipales de 2008 (87,27 %), cette participation induit une baisse.

Est-il envisageable que cette tendance ait été présente aux précédents scrutins ?

On compte plusieurs votes depuis les Municipales, sachant que les élections présidentielles se sont déroulées en 2017. En étudiant les scores du premier tour sur la ville de Doux lors des dernières Présidentielles, en 2017, on remarque qu'ils étaient différents de ce qui a été déclaré à l'échelle du pays.
Le premier tour a fait ressortir des différences, notamment entre les résultats de Marine Le Pen (Front national, 37,29 % des voix) et Emmanuel Macron et François Fillon (Républicains et En marche !, 15,25 % des votes). Marine Le Pen a été désignée au second tour par les habitants de Doux qui ont voté à 60,78 % pour elle. Nous pouvons voir que la baisse du taux de participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été noté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les habitants de Doux étaient en effet 92,31 % à voter en 2012 et 81,82 % en 2017.
Europe Écologie aura emporté 12,82 % des voix à l'issue des Européennes de 2019, par rapport à 51,28 % avec Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Doux : les informations clefs

Les élections municipales se déroulent les 15 et 22 mars prochains, le moment de jeter un coup d'œil sur les chiffres socio-économiques de la commune.

Quelles sont les spécificités des habitants de la ville de Doux ?

100, c'est le nombre d'habitants qui demeurent sur Doux. C'est une commune des Ardennes. Avec cette ville, Bertoncourt, Saint-Quentin-le-Petit ou bien La Neuville-en-Tourne-à-Fuy figurent parmi les communes qui composent la Communauté de Communes du Pays Rethélois.

Revenus, travail et logement : comment définir le niveau de vie à Doux ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Doux, les données qui suivent sont essentielles. Le portrait des actifs dulciniens est celui-ci : les professions intermédiaires et cadres et professions intellectuelles supérieures sont représentés à hauteur de 66,67 %. La population en activité s'élève à 45,16 % (près de 43 personnes). Les personnes en demande d'emploi constituent presque 15 % de la population dulcinienne. Les hommes sont surreprésentés (plus de la moitié).
En 2016, les Dulciniens ont touché en moyenne 18 660 €. Un chiffre visiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (plus de 20 000 €).
À l'instar des chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier apportent une information indispensable sur les villes et leur dynamisme. La location de maison non HLM de 4 pièces représente 8 % du marché du logement de la ville. 5 % des locataires habitent, quant à eux, dans une maison non HLM de 3 pièces. Dans quoi investissent les Dulciniens pour devenir propriétaires ? Ils sont environ 22 % à acheter une maison de 6 pièces et un peu moins du tiers une maison de 5 pièces.

Quelques indicateurs concernant la qualité de vie à Doux

À noter : les équipements dulciniens (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu dans la commune. On compte, dans la commune, de nombreuses familles (par rapport au nombre total de résidents), avec 29 enfants, âgés de ​0 à 15 ans.
Un cadre de vie sain signifie une faible pollution. Des indices peuvent vous informer à ce sujet. Avec L'observatoire national de l'eau, on peut noter que la qualité de l'eau se révèle conforme à 100 %, tant sur le plan microbiologique ​que physico-chimique​.

Les citoyens des communes qui ne sont pas parvenues à élire leurs conseillers municipaux lors du premier tour des élections municipales sont amenés à retourner aux urnes le 28 juin 2020. Contrairement aux communes de plus de 1 000 habitants, les candidats des petites villes présentent obligatoirement une candidature individuelle, même s'ils ont la possibilité de se regrouper. Le jour de l'élection, les électeurs choisiront directement leurs candidats parmi tous ceux qui ont officiellement été reconnus comme tels.

Qui est candidat pour les élections municipales 2020 à Doux ?

Afin qu'un candidat soit à même de devenir conseiller municipal, il doit tenir compte des deux conditions qui suivent : avoir emporté plus de 50 % des votes et avoir rassemblé au moins le quart des inscrits. Les candidats ayant les meilleurs scores au second tour obtiendront les sièges libres du conseil municipal. Pour le second tour des Municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Alain Geretti a annoncé qu'il se portait à nouveau candidat. Celui-ci avait décroché un siège au conseil municipal à l'issue des municipales 2014.