Résumé de l'élection

Les élections municipales se sont tenues le 15 mars 2020 à Magny-la-Fosse. Lors du premier tour des élections municipales, les citoyens ont été 69,70 % à se rendre aux urnes, par rapport à 72,17 % en 2014. On note donc une baisse de -2,47 points de la participation. Le taux de participation au scrutin a baissé dans le département de l'Aisne lorsqu'on le compare au taux de participation de l'élection précédente : 75,22 % contre 59,64 % cette année.

Si un candidat obtient au moins la moitié des voix exprimées et plus du quart des votes des inscrits, il est alors élu au conseil municipal.

Quels candidats arrivent en tête au premier tour des élections municipales 2020 à Magny-la-Fosse ?

À Magny-la-Fosse (02), l'ensemble des sièges du conseil - soit 11 en tout - a donc déjà été octroyé dès le 1er tour des élections municipales 2020. Gérald Lambry et Jerry Marie s'imposent au 1er tour des élections municipales avec 89,39 % des suffrages. En collectant 84,84 % des votes, Yannick Camus, Charlotte Leneutre et Christophe Pezin gagnent la troisième place. Le chiffre élevé atteint par Edith Delval (81,81 %), Jacques Drouart (80,30 %), Denis Loiseaux (75,75 %), Sophie Leducq (71,21 %), Jérémy Loiseaux (68,18 %) et Sylviane Dewez (65,15 %) atteste leur popularité.

Dans ce petit village, les bulletins blancs représentent 1,45 % et les votes invalides 2,90 % des voix.

L'heure est maintenant à l'élection du maire par les nouveaux conseillers municipaux et dans leurs rangs.

Résultats Magny-la-Fosse

Abstention : 30.3% Participation : 69.7%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Gérald LAMBRY, , 89.39%, 59 votes

    Élu·e



    Gérald LAMBRY

    89.39 %

    59 votes

  • 2, Jerry MARIE, , 89.39%, 59 votes

    Élu·e



    Jerry MARIE

    89.39 %

    59 votes

  • 3, Yannick CAMUS, , 84.84%, 56 votes

    Élu·e



    Yannick CAMUS

    84.84 %

    56 votes

  • 4, Charlotte LENEUTRE, , 84.84%, 56 votes

    Élu·e



    Charlotte LENEUTRE

    84.84 %

    56 votes

  • 5, Christophe PEZIN, , 84.84%, 56 votes

    Élu·e



    Christophe PEZIN

    84.84 %

    56 votes

  • 6, Edith DELVAL, , 81.81%, 54 votes

    Élu·e



    Edith DELVAL

    81.81 %

    54 votes

  • 7, Jacques DROUART, , 80.3%, 53 votes

    Élu·e



    Jacques DROUART

    80.3 %

    53 votes

  • 8, Denis LOISEAUX, , 75.75%, 50 votes

    Élu·e



    Denis LOISEAUX

    75.75 %

    50 votes

  • 9, Sophie LEDUCQ, , 71.21%, 47 votes

    Élu·e



    Sophie LEDUCQ

    71.21 %

    47 votes

  • 10, Jérémy LOISEAUX, , 68.18%, 45 votes

    Élu·e



    Jérémy LOISEAUX

    68.18 %

    45 votes

  • 11, Sylviane DEWEZ, , 65.15%, 43 votes

    Élu·e



    Sylviane DEWEZ

    65.15 %

    43 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 127 habitants
  • 99 inscrits
  • Votants69 inscrits 69.7%
  • Abstentionnistes30 inscrits 30.3%
  • Votes blancs1 inscrits 1.45%

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

39% des abstentionnistes de ce premier tour des élections municipales ne se sont pas rendus aux urnes en raison de l'épidémie de coronavirus, selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour Radio France, France Télévisions et les chaînes parlementaires publié ce dimanche soir.

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Magny-la-Fosse : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseils municipaux aura lieu les 15 et 22 mars prochains, dans toutes les communes françaises. Les électeurs des communes n'excédant pas 1 000 habitants votent non pas pour une liste, mais directement pour les candidats ayant au préalable soumis leur candidature.

À Magny-La-Fosse, qui sont les candidats pour les Municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, vous aurez le choix entre les candidats suivants. Yannick Camus a validé sa candidature. Il avait obtenu un siège au conseil municipal suite aux élections municipales 2014. Edith Delval, Sylviane Dewez, Jacques Drouart, Gérald Lambry, Sophie Leducq, Charlotte Leneutre, Denis Loiseaux, Jérémy Loiseaux, Jerry Marie et Christophe Pezin sont aussi prétendants à la mairie.
Pour information : les candidats peuvent être élus dès le premier tour s'ils atteignent une majorité absolue, à condition que plus du quart des citoyens inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en leur faveur. Dans le cas d'un second tour, les candidats devront remporter une majorité relative afin d'être élus et prendre ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Magny-la-Fosse : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les électeurs de Magny-la-Fosse se serviront de leur droit de vote, à l'occasion des élections municipales 2020, pour élire le nouveau conseil municipal, les 15 et 22 mars 2020. Sont invités à se rendre aux bureaux de vote les individus majeurs qui paient leurs impôts ou résident dans la commune. On doit également être inscrit sur les listes électorales françaises.

Retour sur les Municipales de 2014 : à quoi ressemblaient-elles ?

Dans certaines villes, les électeurs peuvent désigner plusieurs candidats à la fois, et d'ailleurs choisir des membres de deux listes différentes dans le cadre de ces municipales. Seules les municipalités de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
Le 23 mars 2014 dans la commune de Magny-la-Fosse : élection de 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. C'étaient Jean-Charles Van Haele et Bernard Meurée qui avaient été élus par les Magnyfossiens pour les diriger. Edith Delval, Thierry Vandenbulcke, Céline Pezin, Raymond Pierin mais aussi Yannick Camus et Jérémy Loiseaux les ont assistés.
D'assez nombreux citoyens se sont déplacés aux urnes : 83 sur les 115 inscrits ont déposé un bulletin de vote. Ceci montre une forte baisse de la participation lorsqu'on la compare aux dernières élections municipales de 2008 où elle affichait 84,07 %.

Observait-on déjà cette tendance lors des précédents scrutins ?

On relève plusieurs élections depuis les élections municipales, sachant que les Présidentielles ont été organisées en 2017. On souligne que, lors du premier tour des Présidentielles de 2017, les résultats sur la ville de Magny-la-Fosse étaient différents de ce qui a été constaté à l'échelle du pays.
Dans les favoris du premier tour : Marine Le Pen (Front national, 37,11 % des suffrages), mais également Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise, 27,84 % des votes), puis, derrière, François Fillon (Les Républicains, 19,59 % des voix). C'est Emmanuel Macron qui s'est distingué au deuxième tour, avec 51,39 % des votes des habitants de Magny-la-Fosse. Alors que le taux de participation des résidents de Magny-la-Fosse au second tour était de 87,18 % en 2012, il était de 73,68 %, soit 84 résidents, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution constatée dans le pays entre les deux mêmes années.
Après les Européennes de 2019, la liste Renaissance (soutenue par La République en Marche) s'est démarquée avec un score de 19,4 %, et Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) avec 50,75 % des voix.

Magny-la-Fosse : les informations clefs

15 et 22 mars 2020 : jours des municipales. Les conseillers municipaux de Magny-la-Fosse devront ainsi aborder l'état socio-économique de la commune (écologie, accès aux soins, mobilité...).

Comment peut-on caractériser les résidents de Magny-la-Fosse ?

Magny-la-Fosse, avec ses 125 résidents, est une ville de l'Aisne. Plusieurs communes sont reliées à Magny-la-Fosse depuis la fondation de la Communauté de Communes du Pays du Vermandois, comme Pontru, Serain ou bien Bohain-en-Vermandois. Les Magnyfossiens sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans et 27,03 % ont entre 55 et 64 ans).

Voici des chiffres permettant d'avoir un aperçu du niveau de vie à Magny-la-Fosse

Grâce aux données qui suivent, on a la possibilité d'avoir une image globale du marché du travail à Magny-la-Fosse. 48,41 % des Magnyfossiens sont en activité (soit plus de 61 habitants). Les professions intermédiaires et ouvriers représentent 71,43 % des travailleurs. La commune magnyfossienne est affectée par le chômage (presque 10 % de la population en âge de travailler). Plus de la moitié des habitants en demande d'emploi sont des hommes.
En 2016, les Magnyfossiens ont perçu en moyenne 19 172 €. Un chiffre sensiblement similaire au revenu moyen en France en 2014 (environ 20 000 €).
Outre les chiffres de l'emploi, ceux de l'immobilier vous informeront également sur le niveau de vie des Magnyfossiens. Les Magnyfossiens sont pour presque 10 % locataires d'une maison non HLM de 4 pièces et pour presque 10 % d'une maison non HLM de 6 pièces. À Magny-la-Fosse, les propriétaires tendent à investir dans une maison de 6 pièces à environ 20 % et sont environ 28 % à investir dans une maison de 4 pièces.

Et pour ce qui est de la qualité de vie à Magny-la-Fosse ?

Différents chiffres sont à disposition pour estimer la qualité de vie dans une ville. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'infrastructures comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour comprendre la capacité de la commune à satisfaire les attentes de ses résidents. À Magny-la-Fosse, les équipements manquent un peu. La commune recense ​28 enfants âgés de ​0 à 15 ans, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
Connaissez-vous le taux de pollution de votre ville ? La qualité de l'air ou de l'eau peut vous y aider. Que savons-nous sur la qualité de l'eau ? On peut dire qu'elle se révèle à 100 % conforme selon L'observatoire national de l'eau. Et cela au niveau microbiologique ​comme physico-chimique ​.