Présidentielle 2022 : ISF écologique, fin de Parcoursup, droit de vote à 16 ans... Investie par le PS, Anne Hidalgo égraine ses propositions

La candidate du Parti socialiste a détaillé plusieurs mesures de son programme, samedi à Lille.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La candidate socialiste à l'élection présidentielle, Anne Hidalgo, le 23 octobre 2021 à Lille. (THOMAS LO PRESTI / AFP)

L'heure des propositions. ISF écologique, fin de Parcoursup, neutralité carbone, droit de vote à 16 ans... La candidate du Parti socialiste à l'élection présidentielle, Anne Hidalgo, a égrainé les premières mesures qu'elle souhaite mettre en place, lors de son premier meeting d'investiture, à Lille, samedi 23 octobre. Un moment attendu par les militants socialistes pour lancer sa campagne.

Dans le volet économique et social, Anne Hidalgo a promis de mettre en place "une assurance-chômage universelle", ainsi qu'une revalorisation des salaires pour les "premiers de corvée". Un clin d'œil aux "premiers de cordée" cités par Emmanuel Macron qui devront, eux, "partager équitablement la valeur ajoutée dans les entreprises", selon la maire de Paris. "Nous généraliserons l'encadrement des loyers dans les zones tendues", a également promis la première édile qui a mis en place ce système dans la capitale.

Anne Hidaglo s'est également engagée sur des sujets de société. "Nous ouvrirons à celles et ceux qui le veulent le droit de mourir dans la dignité", a-t-elle annoncé, avant de préciser : "Je souhaite qu'une loi encadre ce droit nouveau dès l'année prochaine".

"Neutralité carbone en 2050"

Concernant l'éducation, la candidate socialiste a annoncé une rupture avec le quinquennat d'Emmanuel Macron : "Nous abrogerons Parcoursup", a t-elle promis au sujet de la très critiquée plateforme qui permet aux futurs étudiants de formuler leurs vœux d'affectation dans l'enseignement supérieur. "Je souhaite que les étudiants et les apprentis, plus nombreux, soient mieux guidés dans leur choix de formation", a précisé Anne Hidalgo.

La maire de Paris, alliée à Europe Ecologie-Les Verts lors des élections municipales de 2020, a aussi montré son ambition concernant le dérèglement climatique. "Je serai pour cela la candidate de l'écologie des solutions", a-t-elle assuré, avant de fixer l'objectif de la "neutralité carbone en 2050" en France. "Un ISF climatique pèsera sur les ménages aisés dont le patrimoine émet le plus de carbone", a-t-elle également avancé, sans plus de détails.

Anne Hidalgo a par ailleurs pris des engagements sur l'égalité femmes-hommes. "Je m'engage à ce qu'une loi de programmation sociale soit votée dès l'été 2022, pour atteindre l'égalité totale des salaires en cinq ans. Ce sera notre première mesure, notre première loi", a-t-elle assuré. Enfin, la candidate socialiste veut engager des réformes dans le fonctionnement de la Ve République, avec notamment l'abaissement de l'âge du droit de vote à 16 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.