Présidentielle 2022 : "Il faut être capable de se rassembler au second tour", estime Nicolas Bay après le ralliement de Jérôme Rivière à Éric Zemmour

Publié Mis à jour
Présidentielle 2022 : "Il faut être capable de se rassembler au second tour", estime Nicolas Bay après le ralliement de Jérôme Rivière à Éric Zemmour
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Nicolas Bay, député européen du Rassemblement national et porte-parole de Marine Le Pen, était l'invité des "4 Vérités' sur France 2, jeudi 20 janvier. 

Nicolas Bay, invité des "4 Vérités" sur France 2, jeudi 20 janvier, a réagi au ralliement de l'eurodéputé du Rassemblement national Jérôme Rivière à Éric Zemmour"Jérôme Rivière est un de mes collègues, j'ai eu plaisir à travailler avec lui depuis plusieurs années (...). J'ai appris hier soir le choix qu'il a fait", a expliqué le député européen RN et porte-parole de Marine Le Pen, qui n'a pas souhaité faire d'autres commentaires sur le sujet.

"Une situation de compétition électorale"

"On est dans une période électorale, ça conduit parfois à des situations de divisions, a-t-il poursuivi. Il faut toujours garder à l'esprit, c'est sans doute regrettable, qu'il y aura aussi le moment où il faut être capable de se rassembler, notamment au second tour avec un objectif principal : empêcher Emmanuel Macron d'être réélu pour cinq ans." Après avoir nié vouloir épargner Éric Zemmour, Nicolas Bay a ensuite fait référence à une "situation de compétition électorale". Pour lui, "il faut avoir en perspective que derrière la situation actuelle de compétition électorale, il y aura une nécessité de rassemblement".  


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.