VIDEO. Copé fait "le dos rond" face à l'accord entre l'UMP et Bayrou à Pau

Le président de l'UMP juge "désolant" ce ralliement conclu à l'échelle locale. Mais il se dit aussi "pragmatique par rapport à ce qu'il se passe sur le terrain". 

Cette vidéo n'est plus disponible

Jean-François Copé juge "désolant" l'accord conclu à Pau entre l'UMP et François Bayrou pour les élections municipales. Un rapprochement auquel le président de l'UMP a été contraint, a-t-il assuré, mercredi 22 janvier sur RTL.

Le dirigeant centriste, qui tente ses chances pour la troisième fois dans la capitale du Béarn, a conclu cet accord localement avec l'UMP Eric Saubatte, son adversaire aux élections législatives de juin 2012. Pour autant, "il n'y aura aucune investiture pour François Bayrou", assure Jean-François Copé. Il dit en avoir simplement "pris acte", "sans aucun plaisir" et "sans aucun enthousiasme". Il explique avoir agi de manière "pragmatique". Et il conclut : "J'ai considéré qu'il fallait avoir le dos rond et je l'ai." 

Car le député-maire de Meaux ne pardonne pas au président du MoDem d'avoir voté pour François Hollande au second tour de l'élection présidentielle en mai 2012 et d'avoir vivement attaqué Nicolas Sarkozy durant son quinquennat.

Le président de l\'UMP Jean-François Copé, le 20 jnvier 2014 à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine).
Le président de l'UMP Jean-François Copé, le 20 jnvier 2014 à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine). (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)