Résultats législatives : le MoDem passe de 2 à 42 députés selon les résultats définitifs

Grâce à son alliance avec Emmanuel Macron, le parti de François Bayrou renaît de ses cendres.

François Bayrou, le 18 mai 2017 à l\'Elysée.
François Bayrou, le 18 mai 2017 à l'Elysée. (CHAMUSSY / WITT/ SIPA)

C'est une renaissance. Le MoDem, moribond en 2012, occupera 42 sièges à l'Assemblée, après le second tour des élections législatives du dimanche 18 juin, selon les résultats définitifs. Grâce à son alliance avec Emmanuel Macron, et malgré l'affaire des assistants parlementaires des eurodéputés qui éclabousse le MoDem, le parti de François Bayrou retrouve un second souffle.

>> Suivez en direct les réactions au second tour des législatives

Quel était l'objectif ?

Lors de la première présentation des investitures de La République en marche, juste après l'élection à la présidence d'Emmanuel Macron, François Bayrou avait piqué une colère. Il estimait avoir été mal servi par son allié et réclamait quelque 120 circonscriptions. La République en marche et le MoDem se sont finalement mis d'accord sur 75. Portés par la vague macroniste, 68 candidats MoDem avait passé la barre du premier tour.

Quel est le résultat obtenu ?

Le MoDem va récupérer 42 sièges, ce qu'il n'avait jamais obtenus jusqu'alors (il ne comptait que deux députés élus en 2012). Il pourra donc former un groupe et devient le principal allié de La République en marche. Le parti de François Bayrou est l'autre grand gagnant de la soirée. Cela étant, comme pour La République en marche, les estimations d'entre-deux-tours pouvaient laisser espérer plus de sièges au MoDem.

D'après l'hebdomadaire Marianne, le parti centriste ne compte aujourd'hui que 51 conseillers régionaux et 48 conseillers départementaux. La victoire aux législatives est donc particulièrement significative pour le MoDem, qui revendique quelque 14 000 membres.

Quel est le résultat des ténors ?

L'ancienne magistrate Laurence Vichnievsky est élue dans la 3e circonscription du Puy-de-Dôme : elle totalise 56,01% des voix contre 43,99% à Louis Giscard d'Estaing. Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes et candidate dans la 11e circonscription de Paris, a été élue avec 63.51% des voix contre 36.49% pour Francis Szpiner.

Comment a réagi le parti ?

François Bayrou, le président du MoDem, n'a pas encore réagi.

Quel avenir pour le MoDem ?

En s'alliant à Emmanuel Macron, François Bayrou lui a apporté un élan décisif lors de la présidentielle dont il est aujourd'hui récompensé. En passant de deux députés sortants à 42 représentants dans l'Hémicycle, le parti récupère une manne importante de financement public. En revanche, la large majorité de La République en marche permet à l'exécutif de se passer, si besoin, du MoDem. François Bayrou n'aura peut-être bientôt plus les moyens de refuser de se plier aux rappels à l'ordre du Premier ministre.