Cet article date de plus de deux ans.

Résultats des législatives 2022 : la percée historique du RN s'explique par "l'absence de consignes de vote claires de la part d'Ensemble !"

Le RN a obtenu 90 sièges lors de ce second tour dimanche. Pour Gilles Ivaldi, chercheur spécialiste de l'extrême droite, ce résultat est "une victoire personnelle pour Marine Le Pen".

Article rédigé par Antoine Comte - Propos recueillis par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Marine Le Pen, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), au soir du second tour des élections législatives, le 19 juin 2022. (DENIS CHARLET / AFP)

Le Rassemblement national réalise une percée historique lors de ce second tour des élections législatives, dimanche 19 juin. Avec 90 sièges de députés à l'Assemblée nationale, selon une estimation Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et les chaînes parlementaires, le parti d'extrême droite réalise sa meilleure performance pour des élections législatives et dépasse ainsi son record du second tour du 16 mars 1986. A l'époque, le parti de Jean-Marie Le Pen avait obtenu 35 députés, grâce au mode de scrutin à la proportionnelle à un seul tour. 

>> Résultats, analyses et réactions : suivez la soirée électorale du second tour des élections législatives

Gilles Ivaldi, chargé de recherche au CNRS et au Cevipof (Sciences Po) et auteur de la note "Marine Le Pen, Éric Zemmour : social-populisme contre capitalisme populaire" (en PDF) en mars, analyse cette percée historique du RN après une présidentielle où Marine Le Pen avait déjà progressé au second tour. 

Franceinfo : comment expliquez-vous le résultat du Rassemblement national pour ce second tour des élections législatives ?

Gilles Ivaldi : Pour moi, il y a trois explications principales à ce séisme politique que personne n'avait vu venir. La première, c'est que Marine Le Pen et le Rassemblement national ont mené une campagne discrète et furtive, mais sur une thématique qui était au cœur des préoccupations des Français : le pouvoir d'achat. Ses sorties sur la sécurité en fin de campagne après les incidents du Stade de France ont aussi sans doute convaincu son électorat.

Le deuxième élément est que la stratégie de dédiabolisation du RN n'a jamais eu autant d'effets, tout comme le renouvellement progressif de ses cadres qui sont parvenus à s'ancrer localement dans de nombreux territoires partout en France.

La tripolarisation de la politique française a, enfin, bénéficié au parti d'extrême droite en lui ouvrant un véritable espace à droite. Emmanuel Macron est victime d'un retour de flamme. Avec sa stratégie d'occuper l'espace central et le vote de rejet contre sa politique, il a laissé s'engouffrer la Nupes à gauche et le RN à droite. Avec cette victoire, le parti de Marine Le Pen prend, pour la première fois, l'ascendant sur Les Républicains et donc sur la droite. Quelque chose me dit qu'elle va devoir réfléchir très vite à cette stratégie de l'union des droites, défendue jusque-là par Eric Zemmour.

"Le vote RN est un vote contestataire et donc difficilement prévisible par les sondages. Pour ma part, jamais je n'aurais imaginé qu'il puisse constituer un groupe de cette taille à l'Assemblée nationale."

Gilles Ivaldi, chargé de recherche au CNRS

à franceinfo

Est-ce que l'ambiguïté de la majorité présidentielle autour des consignes de vote en cas de duels RN-Nupes au second tour n'a pas bénéficié à l'extrême droite ?

Oui, il faudra regarder les circonscriptions concernées dans le détail, mais il est vrai que l'absence de consignes de vote claires de la part d'Ensemble ! n'a pas permis au barrage républicain de fonctionner totalement. Le "ni-ni" de la droite sarkozyste avait déjà creusé les premières brèches, mais cette fois, la très grande ambiguïté de la majorité a sans doute permis au Rassemblement national de remporter de précieux sièges.

Cette entrée en force du RN au Palais-Bourbon renforce-t-elle Marine Le Pen en vue de l'élection présidentielle de 2027 ?

C'est une victoire personnelle pour Marine Le Pen. Elle a accompli quelque chose que son père n'avait jamais réussi à mettre en place avant elle. Je ne sais pas quelles sont ses intentions pour la suite de sa carrière, mais ce qui est désormais certain, c'est qu'elle emmène le RN à un niveau jamais atteint. Après, il va quand même falloir faire vivre ce groupe de députés et le gérer. Beaucoup de ces derniers ont très peu d'expérience politique et le parti devra évoluer culturellement : de la contestation à un parti d'alternative. Ce soir, c'est un vrai succès pour Marine Le Pen, mais c'est aussi un vrai défi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.